Alexandra Redde-Amiel (Eurovision 2021) : « Barbara Pravi est fantastique, c’est un bonheur de travailler à ses côtés »

Depuis Rotterdam où se tient l’Eurovision 2021, Alexandra Redde-Amiel, Directrice des variétés et divertissements de France Télévisions, est revenue sur ce grand barnum. Des ambitions à venir en passant par le sélection, Laurence Boccolini, Stéphane Bern et Barbara Pravi, rencontre avec celle qui est également cheffe de la délégation française à l’Eurovision.

Publié le vendredi 21 mai 2021 à 17:29
par
Alexandra Redde-Amiel (Eurovision 2021) : « Barbara Pravi est fantastique, c’est un bonheur de travailler à ses côtés »
©Capture Toutelatele 

Sébastien Das Almas : Quelles sont les attentes de France Télévisions à la veille de la finale de cette édition 2021 de l’Eurovision ?

Alexandra Redde-Amiel  : L’Eurovision est le divertissement le plus puissant de France Télévisions. Il fait les plus grosses audiences et ce soir-là est un vrai rendez-vous pour les Français. De plus, Delphine Ernotte (Présidente de France Télévisions, NDLR) est présidente de l’UER (organisation supervisant notamment le concours Eurovision, NDLR) depuis le mois de janvier, donc il y a vraiment une mobilisation autour de cette marque et on a tous envie de la faire grandir. D’ailleurs, nous avons déployé un dispositif antenne qui est beaucoup plus lourd cette année avec des pastilles racontant tout le processus de Barbara Pravi, représentante française, à Rotterdam...

La manière de raconter l’Eurovision semble de plus en plus adopter les codes de la télé-réalité...

Concerner les gens, c’est leur raconter ce qui se passe. Et plus on leur raconte des histoires, plus on les met à l’intérieur des coulisses, plus je trouve que le jour J, ils seront là. Très longtemps, l’Eurovision était le truc un peu « Oh, c’est drôle, c’est rigolo »… « Oh, c’est beauf, c’est ringard » etc. Là, on est en train de faire changer cette image.

« L’Eurovision est le divertissement le plus puissant de France Télévisions »

Barbara Pravi, représentante française de cette année, s’est-elle adaptée à l’énorme machine qu’est l’Eurovision ?

Barbara est une personne fantastique. Et je dois dire que travailler à ses côtés est un vrai bonheur. C’est une artiste, mais elle est aussi très humaine dans ses relations. Quelle que soit la place au classement, ce sera avec un peu de tristesse qu’on se quittera.

Êtes-vous satisfaite des débuts de Laurence Boccolini aux commentaires de l’Eurovision, lors des demi-finales diffusées sur Culturebox ?

C’était assez drôle parce que j’étais dans ma chambre d’hôtel quand Laurence était en direct à Paris pour les demi-finales. Donc on s’envoyait des WhatsApp : « Ah tiens, là, tu as été top », « Ah tiens, là, on pourrait dire ça  » etc. On a vraiment commenté ensemble tout ce qui s’était passé. Laurence est ma « Queen B ». Je trouve qu’on a beaucoup de chance qu’elle nous ait retrouvés sur cette aventure Eurovision. Elle va former un magnifique duo avec Stéphane Bern que j’attends avec impatience parce que les deux ensemble sont à mourir de rire.

« On est en train de faire changer l’image de l’Eurovision »

Ce samedi 22 mai, face à la finale de l’Eurovision, TF1 proposera un documentaire sur les 20 ans de la Star Academy. Que vous inspire cette contre-programmation ?

C’est assez étonnant parce que j’ai été dix ans sur la Star Academy, de la saison 1 à la dernière (elle a été productrice chez EndemolShine, NDLR). Donc je dois dire que c’est mon histoire aussi. C’est émouvant pour moi car, ce soir-là, je suis très impliquée, plus qu’impliquée, dans cet Eurovision et, en même temps, mon cœur sera aussi un petit peu sur ce documentaire. Tout en sachant que je crois que l’événement se passe sur France Télévisions.

Pour sélectionner Barbara Pravi, vous avez eu recours à un format original : Eurovision France, c’est vous qui décidez. Allez-vous renouveler l’expérience la saison prochaine ?

Je vous confirme qu’Eurovision France, c’est vous qui décidez aura bien lieu en 2022. On ne sait pas encore exactement la date, entre fin 2021 et début 2022. Les téléspectateurs ont aimé cette émission, nous sommes très contents de tous les retours que nous avons eus. Le show va revenir avec des nouveaux talents, un nouveau casting… Tout est perfectible, notamment la mécanique : on a encore quelques petites choses à peaufiner. C’est le nouveau rendez-vous de l’Eurovision pour la sélection nationale sur France Télévisions.

  ON VOUS RECOMMANDE  

FRANCE 2   FRANCE 4   DIVERTISSEMENT   EUROVISION   LAURENCE BOCCOLINI  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (vendredi 18 juin 2021) : TF1 devant Les petits meurtres d’Agatha Christie avec Angleterre / Ecosse, Musiques en fête et Bull sous les 10%

Audiences TV prime (vendredi 18 juin 2021) : TF1 devant Les petits meurtres d’Agatha Christie avec Angleterre / Ecosse, Musiques en fête et Bull sous les 10%

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (vendredi 18 juin 2021) : Demain nous appartient renverse NOPLP, Cyril Lignac termine en hausse, APOAL et W9 à la dérive

Audiences TV access (vendredi 18 juin 2021) : Demain nous appartient renverse NOPLP, Cyril Lignac termine en hausse, APOAL et W9 à la dérive


INTERVIEW
Benjamin Garnier (Un si grand soleil) : « Jonathan ne sait jamais s’arrêter... Florent le tiendra toujours pour responsable »

Benjamin Garnier (Un si grand soleil) : « Jonathan ne sait jamais s’arrêter... Florent le tiendra toujours pour responsable »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021