Arte : 20 ans et l’avènement d’une ère nouvelle

Publié le mercredi 29 septembre 2010 à 13:21
par
Arte : 20 ans et l’avènement d’une ère nouvelle
©Arte/DR 

Presque aussi symbolique que la chute du mur de Berlin : la naissance d’Arte. Née dans cette poignée de main ferme de François Mitterrand et d’Helmut Kohl, Arte est l’histoire d’ « une utopie devenue réalité », selon Jérôme Clément, président de la chaîne en France. A l‘aube d’une nouvelle ère, du passage à une nouvelle génération, Arte fouille dans ses archives et propose un retour sur elle-même...

La chaîne jette ainsi un regard sur son histoire, à l’occasion de son 20e anniversaire. Comment condenser vingt années d’existence, de relations franco-allemandes, d’évolution culturelle et d’innovation ? La programmation proposée n’aura été, de fait, qu’ « une succession de choix cornéliens » pour Gottfried Langenstein, directeur allemand d’Arte. Au bout de ce travail lacérant, une programmation anniversaire minutieusement élaborée annoncée pour le week-end du 2 et 3 octobre, puis tous les jeudis jusqu’au 18 novembre.

Lors de ce week-end festif, la chaîne proposera, entre autres, une exploration dans le récit de La Passion dans l’Évangile, une série documentaire réalisée en 1997 par Gérard Mordillat et Jérôme Prieur, qui avait alors rassemblé 1 million de téléspectateurs en moyenne à chaque diffusion. Autre phénomène télévisuel à voir et revoir : L’abécédaire de Gilles Deleuze. Le best-seller philosophique emblématique de la chaîne sera diffusé dans son intégralité, à compter du 2 octobre à 12h15.

Éclectisme, éclectisme... De religion en philosophie, Arte se faufilera rapidement dans les méandres de la Seconde guerre mondiale avec Histoire Parallèle. L’émission, érigée sous l’impulsion de l’historienne Louisette Neil en 1989 et commentée par ses confrères Marc Ferro et René Rémond, propose un chassé-croisé des actualités allemandes, françaises zone occupée et françaises zone libre pendant la seconde guerre mondiale. Le samedi 2 octobre, focus sur la semaine du 27 octobre 1940, à 18h00. La chaîne fera ensuite le tour de son histoire en 300 extraits avec Artemix, réalisé par Philippe Truffault, à 23h15 avant de proposer un retour sur sa naissance, le 3 octobre à 20 heures dans un Karambolage spécial, proposé par Claire Doutriaux. La chaîne soufflera la dernière bougie du week-end en compagnie de Marius et Jeannette, ce long métrage qui lui avait valut un record d’audience historique en 1997 (4 millions de téléspectateurs et 18.5% de part de marché).


Les festivités se poursuivront ensuite tous les jeudis, jusqu’au 18 novembre, en prime et en deuxième partie de soirée avec fictions à succès et documentaires-chocs qui continuent de faire l’ADN de la chaîne. Des valeurs sûres pour commencer, le 7 octobre à 20h40, avec la diffusion de Sophie Scholl, les derniers jours. Ce téléfilm avait obtenu l’Ours d’argent du meilleur réalisateur et de la meilleure actrice à la Berlinale 2006.

Les autres semaines ne seront pas en reste avec, le 14 octobre, la diffusion documentaire événement Etre et avoir à 20h40 puis, celle du multi-récompensé Breaking The Waves (César du meilleur film étranger 1997, Grand Prix du jury à Cannes 1996), réalisé par Lars Von Trier et toujours coproduit par...Arte. Le 21 octobre, détour à Kaboul avec la diffusion du documentaire d’Alex Gibney, Un taxi pour l’enfer, où se croisent les regards de dix cinéastes sur l’état de la démocratie dans le monde. Une réponse peut-être, le 28 octobre dans le long-métrage La haine, de Mathieu Kassovitz : un tableau choc en noir et blanc pour dépeindre les travers de la société française dans les années 90, à retrouver à 20h40.

Arte assure aussi ses audiences avec deux soirées consacrées à la fiction à succès (2 millions d’inconditionnels en 2007) de Pascale Ferran, Lady Chatterley et l’homme des bois, les jeudis 4 et 11 novembre, en prime. Pour refermer les festivités, Arte flirtera avec La vie des autres, le 18 novembre. Le film de Florian Henckel Von Donnersmarck signait en 2006 le renouveau du cinéma allemand. Le clin d’œil est sans appel pour la chaîne symbole de réunification et d’expansion culturelle...À noter que le film sera suivi d’un documentaire inédit de Nicolas Jallot, Le dissident du KGB.

Après vingt années d’existence, Arte entre dans l’âge de la maturité. Si l’avenir naturel de la chaîne réside maintenant dans le développement de son « écriture digitale », elle restera surtout « un atelier pour les créateurs », selon Gottfried Langenstein. Enfin, en entrant dans une nouvelle décennie, celle du numérique et du choix pluriel des chaînes, Arte cherche aussi à conquérir le cœur de nouveaux téléspectateurs au moyen de l’extension du support média (Internet, I-pad, I-phone etc.) Vingt ans, l’âge de la maturité, « le passage à une autre génération, et l’avènement d’une ère nouvelle »...

ARTE   CINEMA   DOCUMENTAIRE   FICTIONS  

AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (dimanche 15 mai 2022) : La chute du président régale TF1, Capital (M6) plus fort que Max Libermann (France 3)

Audiences TV prime (dimanche 15 mai 2022) : La chute du président régale TF1, Capital (M6) plus fort que Max Libermann (France 3)


INTERVIEW
Sophie Le Tellier (Un si grand soleil, France 2) : « J’espère que Claire pardonnera à Hélène... et que Janet comprendra »

Sophie Le Tellier (Un si grand soleil, France 2) : « J’espère que Claire pardonnera à Hélène... et que Janet comprendra »







Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022