Au cœur de Motus

Publié le lundi 21 mars 2005 à 00:32
par
Au cœur de Motus
©F2/P.Guibert 

Les chiffres et des lettres, Questions pour un champion et Motus. Les classiques de la télévision continuent leur petit bout de chemin au travers des grilles successives de France 2 et France 3. Et alors que l’émission emblématique d’Armand Jammot vient de clore son tournoi des légendes, Motus et Thierry Beccaro fêteront en juin prochain leur 15 ans d’antenne.

Des milliers de mots de 7, puis de 8 et finalement 9 lettres. Trois simples boules noires qui obscurcissent les tactiques les plus affinées de joueurs avertis. Une super finale de trois minutes pour gagner le montant de la tirelire. La mécanique de Motus reste inchangée après plus de 3700 numéros. Et 800 000 téléspectateurs sont, chaque jour, au rendez-vous devant France 2.

Au royaume du jeu, Motus et Tout vu, tout lu sont de très proches voisins. C’est au studio de Saint-Ouen que se déroulent leurs enregistrements. Diffusion de la 3704e de Mo Mo Motus prévue le 22 avril prochain. A quelques pas, le décor de Stéphane Thébaut repose dans le calme d’un plateau frais.

Au rythme de cinq numéros par jour, le studio 2 du Baldi tourne, quant à lui, à plein régime. Monsieur Guy (Guy Lecluyse dans le rôle de la voix off, ndlr) est en coulisses, une caméra braquée sur lui. A ses côtés, assistante réalisation et opérateurs techniques sont rivés à leurs écrans. Sur scène, Thierry Beccaro et les quatre candidats cherchent le fin mot de l’histoire.

Se laissant emporter par le rythme lancinant de l’émission, l’animateur cherche son ami « voix » du regard. Quelques gestes, un clin d’œil et le fou rire en silence. Pendant que les candidats épellent noms communs et adjectifs, le duo s’amuse en off. Seuls témoins de ce petit jeu sans conséquence, les trente personnes du public, fidèles de la première heure ou simples accompagnants. A son pupitre, Thierry Beccaro trépigne. Les réflexions silencieuses des deux candidates adoucissent les mœurs...

Dans un même temps, Virginie note et joue les médiateurs. Armée de ses deux dictionnaires, la jeune femme est le juge secret de Motus. Une définition, une hésitation ? « Je ne suis qu’un arbitre de pacotille ! C’est elle qui guette tout ! » rajoute Guy Lecluyse. Sur la même ligne, Olivier est l’homme qui se cache derrière les grilles de mots et de chiffres. Avec son instrument informatique, il tape plus vite que son ombre. Une simple touche enclenchée et la grille s’anime. Gérée à partir d’un logiciel sur mesure, la liste des mots est créée en temps réel de façon tout à fait aléatoire. Pas de tricherie possible sous le soleil de Motus.

Retour au jeu. Maxime et Bastien remportent la première partie au coude à coude. Visiblement plus à l’aise sur les termes « couillues » que « richelieu », les deux camarades sont néanmoins concentrés. Derrière leur pupitre respectif, les estrades ont solutionné tout problème de taille. Un faux sol est en effet réglable. Les quatre yeux songeurs rentrent dans le cadre serré de l’image. Les coulisses de la télévision c’est aussi simple que cela.

Fin de la partie, le plateau est envahit par le public. Après le générique, Guy Lecluyse et Thierry Beccaro acceptent de faire les amuseurs une dernière fois... Avec « quelques blagues de vieux » selon les propos du candidat Maxime. Pratiquant l’autodérision à souhait, les deux compères en plaisantent.

13 heures. Fin de la série des cinq émissions. Depuis 9 heures ce matin, les jeux de mots ont bousculé les esprits de toute une équipe. Thierry Beccaro quitte le plateau sans attendre... La répétition du Fil à la patte de Feydeau commence d’ici peu. Rendez-vous sur la scène du théâtre des Variétés le 18 avril. Quatre jours après, Maxime et Bastien tenteront la super partie pour 1600 euros dans Motus.

FRANCE 2  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (lundi 6 décembre 2021) : Camping Paradis (TF1) leader sans souci, L’art du crime gâche le prime de Scènes de ménages

Audiences TV Prime (lundi 6 décembre 2021) : Camping Paradis (TF1) leader sans souci, L’art du crime gâche le prime de Scènes de ménages


INTERVIEW
Patrick Paroux (Camping Paradis, TF1) : « Christian Parizot est convaincu qu’il a raison de râler »

Patrick Paroux (Camping Paradis, TF1) : « Christian Parizot est convaincu qu’il a raison de râler »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021