dimanche 10 juillet 2016 à 20:00 par

Audiences TV : le Top 10 des Bleus avant la finale de l’Euro 2016, Portugal / France

N.10 : France 2-1 Croatie (½ finale CDM 1998 - TF1) : 17.7m de téléspectateurs, 67.5% Pda

N.10 : France 2-1 Croatie (½ finale CDM 1998 - TF1) : 17.7m de téléspectateurs, 67.5% Pda
©TF1 

Le match : Après une phase de poule bien maîtrisée (3 victoires en 3 matchs, 9 buts marqués et 1 seul encaissé), les hommes d’Aimé Jacquet ont souffert pour intégrer le dernier carré, avec une qualification aux prolongations puis aux tirs aux but. Les Bleus affrontent au Stade de France, la redoutable Croatie, emmenée par Davor Suker, qui finira meilleur buteur de la compétition grâce à six réalisations. Ce même joueur ouvre d’ailleurs le score après seulement une poignée de secondes en deuxième-temps. Mais les Bleus réagissent dès le coup l’envoi par l’intermédiaire de Lilian Thuram. Le Guadeloupéen récidive à vingt minutes du terme pour offrir à son équipe, une finale de rêve contre les Brésiliens, vainqueurs de l’épreuve à quatre reprises.

Le fait marquant : Le doublé de Lilian Thuram constitue ses deux uniques buts en 142 sélections tricolores, il est aussi le joueur ayant le plus porté le maillot bleu, devant Thierry Henry (123) et Marcel Desailly (116).

N.9 : France 1-0 Brésil (¼ finale CDM 2006 - TF1) : 17.9m de téléspectateurs, 73.1% Pda

N.9 : France 1-0 Brésil (¼ finale CDM 2006 - TF1) : 17.9m de téléspectateurs, 73.1% Pda
©TF1 

Le match : Dans une compétition sans gros favori après le succès surprise de la Grèce en 2004, la France a sa carte à jouer après avoir sorti les Espagnols au tour précédent. Les compagnons de Zidane affrontent des Brésiliens revanchards, tenants du titre mais qui n’ont pas oublié l’affront de 1998 et cette défaite 3-0. Globalement dominatrice à Francfort, l’équipe de France est récompensée à l’heure de jeu. Un coup-franc de Zidane trouve Thierry Henry, seul au second poteau pour l’unique but du match. Le numéro 10 est particulièrement brillant, multipliant les gestes techniques face à des Brésiliens qui ont perdu leur football. Les joueurs de Raymond Domenech se qualifient en demi-finale pour y défier le Portugal.

Le fait marquant : le Brésil est définitivement maudit face à la France. Depuis la Coupe du Monde 1958, la Seleção n’a plus battu la France en compétition officielle, avec une élimination à la Coupe du Monde 1986, la défaite en 1998, la Coupe des Confédérations en 2001 et donc, ce quart en 2006.

N.8 : France 1-1 Corée du Sud (1er tour CDM 2006 - TF1) : 18.1m de téléspectateurs, 66.7% Pda

N.8 : France 1-1 Corée du Sud (1er tour CDM 2006 - TF1) : 18.1m de téléspectateurs, 66.7% Pda
©TF1 

Le match : Les joueurs de Raymond Domenech n’abordent pas ce deuxième match de poule en pleine confiance. Après un triste nul (0-0) face au voisin Suisse, la victoire est vitale. La rencontre démarre bien avec un but rapide signé Thierry Henry. Sans briller, les Bleus tiennent leur succès... jusqu’à la 81è minute et une réalisation du Mancunien Park Ji-sung. Les entrées très tardives de Franck Ribéry et David Trezeguet à quelques secondes du coup de sifflet final n’y changeront rien. Dans le même temps, la Suisse s’offre le Togo (2-0) et voilà l’équipe de France au bord de l’élimination dès le premier tour, comme en 2002.

Le fait marquant : Zidane écope d’un nouveau carton jaune et manquera donc le match décisif face au Togo.

N.7 : France 2-0 Togo (1er tour CDM 2006 - TF1) : 18.3m de téléspectateurs, 70.0% Pda

N.7 : France 2-0 Togo (1er tour CDM 2006 - TF1) : 18.3m de téléspectateurs, 70.0% Pda
©TF1 

Le match : Avec deux points en deux matchs, les tricolores sont dos au mur. Dans l’autre rencontre, la Suisse et la Corée du Sud s’affrontent avec déjà quatre points au compteur. Mathématiquement, la France a encore son destin en mains, une victoire par au moins deux buts d’écarts lui assurerait la qualification, et même la première place en cas d’égalité dans l’autre match. Privés de Zidane, suspendu, les Bleus assurent l’essentiel (2-0) grâce à deux buts de Patrick Vieira et Thierry Henry, inscrits après le repos. La France doit se contenter de la deuxième place, la Suisse ayant disposé de son adversaire sur le même score.

Le fait marquant : Les Bleus sortent de nouveau des poules d’une Coupe du Monde. Jamais alors, elle n’est sortie avant les ½ finales, l’Espagne est pourtant très confiante à l’idée de rencontrer la France.

N.6 : France 2-1 Portugal A.P (½ finale Euro 2000 - F2) : 18.3m de téléspectateurs, 70.3% Pda

N.6 : France 2-1 Portugal A.P (½ finale Euro 2000 - F2) : 18.3m de téléspectateurs, 70.3% Pda
©TF1 

N.6 : France 2-1 Portugal A.P (½ finale Euro 2000 – F2) : 18.3m de téléspectateurs, 70.3% Pda

Le match : les Bleus découvrent pour la première fois Bruxelles lors de cet Euro 2000. Après avoir joué à Bruges et Amsterdam, les joueurs de Roger Lemerre sont dans la capitale belge pour défier le Portugal. Il s’agit seulement du deuxième match officiel entre ces deux formations, après l’Euro 84. Les Ibériques frappent les premiers par l’intermédiaire de Nuno Gomes, le quatrième de ses 29 buts en sélections. Pleine de ressource, la France renverse la situation avec un but de Henry et un but en or de Zidane sur penalty, à la 117è minute.

Le fait marquant : les Bleus accèdent pour la première fois de leur histoire, à une finale de compétition internationale jouée hors de ses bases.

N.5 : France 3-1 Espagne (1/8è finale CDM 2006 - TF1) : 19.6m de téléspectateurs, 67.9% Pda

N.5 : France 3-1 Espagne (1/8è finale CDM 2006 - TF1) : 19.6m de téléspectateurs, 67.9% Pda
©TF1 

Le match : Après trois affrontements lors de trois différents Euros, Français et Espagnols se retrouvent pour la première fois dans une Coupe du Monde. Les joueurs d’Aragones sont favoris après une phase de poule maîtrisée, contre une qualification pénible pour les Bleus. Le début de rencontre confirme la donne avec un but de Villa sur penalty. Le jeune Ribéry, juste avant la mi-temps, remet les compteurs à zéro. En fin de match, Patrick Vieira offre le but de la victoire aux Bleus, tandis que Zidane parachève la marque dans le temps additionnel. La France s’offre ainsi un quart de prestige face aux Brésiliens.

Le fait marquant : l’Espagne était certaine d’envoyer « Zidane à la retraite » comme l’avait titré Marca, l’ancien joueur du Real Madrid étant sifflé dès l’échauffement par les supporters jaune et rouge. Éliminée sèchement (3-1), la Roja n’a envoyé personne à la retraite, elle a seulement battu en retrait.

N.4 : France 3-0 Brésil (Finale CDM 1998 - TF1) : 20.6m de téléspectateurs, 75.6% Pda

N.4 : France 3-0 Brésil (Finale CDM 1998 - TF1) : 20.6m de téléspectateurs, 75.6% Pda
©TF1 

Le match : Voilà la France à un match d’être sur le toit du monde. Absente de la compétition il y a quatre ans, les tricolores affrontent le Brésil de Ronaldo, malade ce jour-là mais bien présent sur la pelouse du Stade de France. Zidane, héros attendu, rate sa Coupe du Monde avant cette finale, avec un carton rouge et aucun but marqué. Le Turinois répond avec classe aux critiques, deux coups de tête en première mi-temps et Taffarel ramasse deux fois le cuir dans ses filets. Les Bleus ont deux buts d’avance à la pause. Par la suite, le Brésil campe la moitié de terrain bleue mais la défense et Barthez tiennent bon. Emmanuel Petit apporte le coup de grâce suite à un contre remarquable. Et un... Et deux... Et trois zéros ! La France est championne du monde !

Le fait marquant : La France remporte un deuxième trophée en deux compétitions organisées, après l’Euro 84. Jamais deux sans trois ?

N.3 : France 2-1 Italie A.P (Finale Euro 2000 - TF1) : 21.4m de téléspectateurs, 77.5% Pda

N.3 : France 2-1 Italie A.P (Finale Euro 2000 - TF1) : 21.4m de téléspectateurs, 77.5% Pda
©TF1 

Le match : Entre la France et l’Italie, c’est une grande histoire de désamour, une rivalité à part et pourtant, les deux nations tricolores s’affrontent pour la première fois à l’Euro, après de multiples duels en Coupe du Monde. Deux ans après leur élimination douloureuse aux tirs au but, l’Italie tient sa revanche avec un but de Delvecchio. La Squadra Azzura a plusieurs occasions de tuer le match, sans y parvenir. Au bout du temps additionnel, Sylvain Wiltord arrache la prolongation. Le but en or est signé David Trezeguet d’une splendide demi-volée qui permet aux Bleus de réaliser le doublé Coupe du Monde – Euro.

Le fait marquant : En battant l’Italie, les Bleus confirment leur suprématie latine puisqu’ils ont éliminé le Portugal en demi-finale et l’Espagne en quarts. Dans ces trois matchs, la France s’est imposée 2-1.

N.2 : France 1-1 Italie 3 T.A.B à 5 (Finale CDM 2006 - TF1) : 22.1m de téléspectateurs, 80.3% Pda

N.2 : France 1-1 Italie 3 T.A.B à 5 (Finale CDM 2006 - TF1) : 22.1m de téléspectateurs, 80.3% Pda
©TF1 

Le match : Français et Italiens n’avaient pas les faveurs des bookmakers, qui ont préféré miser sur l’Allemagne, l’Espagne ou encore le Brésil. Pourtant, les deux formations offrent une finale 100% européenne pour la première fois depuis 1982. Très vite, Zidane s’offre un deuxième but sur penalty en deux matchs, et une panenka sur son ancien coéquipier, Buffon. Materazzi égalise sur corner dans un match équilibré et relativement fermé. Les deux équipes ne parviennent pas à se départager et filent en prolongations. Trente minutes célèbres pour le coup de tête de Zidane sur ce même Materazzi et le carton rouge qui vaudra ce célèbre commentaire de Thierry Gilardi « Pas ça Zinédine. Pas aujourd’hui, pas maintenant, pas après tout ce que tu as fait ». Pour son dernier match, le meneur des Bleus est exclu et la France s’incline lors de la séance de tirs aux but. L’Italie se venge enfin de 1998 et 2000.

Le fait marquant : Trezeguet, héros du dernier affrontement avec l’Italie, envoie son tir au but sur la transversale, permettant à Grosso d’inscrire une quatrième étoile sur le maillot azuréen.

N.1 : France 1-0 Portugal (½ finale CDM 2006 - TF1) : 22.2m de téléspectateurs, 76.7% Pda

N.1 : France 1-0 Portugal (½ finale CDM 2006 - TF1) : 22.2m de téléspectateurs, 76.7% Pda
©TF1 

Le match : Deux ans après leur terrible désillusion en finale de leur Euro, les Portugais et leur jeune prodige Cristiano Ronaldo, ont une occasion rêvée de s’offrir une nouvelle finale. Hélas à Munich, la France brise ce rêve avec un penalty de Zinedine Zidane à la demi-heure de jeu. La Selecção ne parvient pas à inverser le cours du match malgré un onze qui n’a jamais semblé aussi fort (Pauleta, Figo, Quaresma, Ronaldo, Deco, Maniche...) face à une équipe française pourtant peu inspirée. Les Portugais se montrent dangereux jusque dans les ultimes secondes et un joli centre de Simao. Malgré une belle génération, la sélection de Scolari ne parvient pas à concrétiser en remportant un trophée.

Le fait marquant : à l’instar de l’Euro 2000, les Bleus s’offrent une finale face à l’Italie après avoir éliminé l’Espagne et le Portugal. Beaucoup de points communs malgré une issue qui elle, sera différente.




LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (lundi 18 janvier 2021) : Sam tranquille leader, Opération renaissance et M6 battues par La chute de Londres (W9)

Audiences TV Prime (lundi 18 janvier 2021) : Sam tranquille leader, Opération renaissance et M6 battues par La chute de Londres (W9)

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (lundi 18 janvier 2021) : Demain nous appartient accuse le coup, N’oubliez pas les paroles en démonstration, retour en demi-teinte pour La meilleure boulangerie de France

Audiences TV Access (lundi 18 janvier 2021) : Demain nous appartient accuse le coup, N’oubliez pas les paroles en démonstration, retour en demi-teinte pour La meilleure boulangerie de France


INTERVIEW
Alessandra, éliminée de N’oubliez pas les paroles : « J’avais la capacité d’aller un peu plus haut »

Alessandra, éliminée de N’oubliez pas les paroles : « J’avais la capacité d’aller un peu plus haut »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021