Balance ton post : Cyril Hanouna stabilise son audience avant de finir fort

samedi 6 octobre 2018 à 09:07 |
Capture C8

Deux semaines après son lancement, Balance ton post a inauguré son troisième numéro sur les antennes de C8, ce vendredi 5 octobre. En difficulté d’audience vendredi dernier, Cyril Hanouna a décidé d’allonger de plusieurs minutes son nouveau talk-show en avançant légèrement la programmation, réduisant ainsi la durée de TPMP refait la semaine.

La production a décidé, au dernier moment, de désinviter Philippe Lavit, directeur de la fédération départementale des chasseurs, au profit d’Eddie Puyalon, le président du parti Chasse, Pêche, Nature et Traditions. Par la suite, l’arrestation de Redouane Faïd après sa spectaculaire évasion a fait l’objet d’un autre débat, tout comme la sexualité dans l’église.

Autour d’André Bercoff, Thibaud Vézirian ou encore Géraldine Maillet, le rendez-vous a convaincu 484 000 téléspectateurs, représentant 3.9% de part de marché. Un score quasi stable. 7% des 15-34 ans, 6.9% des 25-49 ans, 4.5% des ICSP+ et 6.8% des ménagères ont suivi les débats.

La deuxième partie a mobilisé 267 000 téléspectateurs et 5.8% du public, contre 4.6% le vendredi précédent, dont 13.3% des 15-34 ans, 9.7% des 25-49 ans et 8.4% des téléspectatrices de moins de 50 ans. Si l’animateur a pris l’antenne 10 minutes plus tôt, il l’a rendu sept minutes plus tard.

AUDIENCES TV    C8    DIVERTISSEMENT    CYRIL HANOUNA    BALANCE TON POST !   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Star Academy : scandale pour Léa après la finale sur TF1, les révélations explosives d’Anisha

2 - M6 : le coup d’éclat de Cyril Lignac en direct avec Yanns

3 - Le Cross (spoiler) : Maeva Ghennam accuse violemment Nicolas, Michel alcoolisé sur W9 ?


INTERVIEWS

# Julie Chevallier (Les Mystères de l’amour, TMC) : « Béatrice a caché des choses à Cathy... Elle n’a pas dit son dernier mot ! »

# Pauline (Les Mamans, 6ter) : « Avec François-Maxime, on ne se côtoie plus au quotidien »

# Meghane (Les Mamans, 6ter) : « Le plus dur au quotidien est cette bataille administrative qui n’en finit pas pour Gabriel »