Beverly Hills, Melrose Place et Models Inc : la saga Spelling (1/3)

Publié le jeudi 16 mai 2002 à 00:00
par
© 

S’il y a un nom qui est celèbre dans l’univers des séries télé, c’est bien celui d’Aaron Spelling. Producteur trés prolifique, il a, à son actif, plus de 3000 heures de programmes de télévision, de Drôles de Dames à Charmed, en passant par La Croisière s’Amuse, Dynastie, 7 à la Maison, Starsky et Hutch, L’Amour du Risque etc...

Né il y a 83 ans, l’infatiguable Spelling nous a offert des monuments des années 90 en matière de soaps comme Beverly Hills, Melrose Place et Models Inc. Pourquoi ces trois-ci ? Tout simplement parce qu’elles sont étroitement liées, tant par leurs styles, que par leurs producteurs mais surtout par leurs trames scénaristiques.

Octobre 1990. Brandon (Jason Priestley) et Brenda Walsh (Shannen Doherty) arrivent en Californie et sont inscrits dans la prestigieuse West Beverly High School, le lycée le plus huppé de Los Angeles. Kelly, Steve, Andrea, Donna ou encore David font désormais partie de la bande. Traitant avec une rare franchise (pour l’époque et qui fait cliché maintenant) des questions relatives à l’adolescence, des amours à l’alcool en passant par le sexe ou la violence, dans un univers de riches certes mais un univers d’ado surtout. Car finalement, quelque soit son origine sociale, chaque jeune souffre souvent des mêmes maux.

Beverly Hills débarque en France trois ans plus tard, sur TF1 et est propulsée au rang de série culte par toute la jeune génération.
Les magazines et les posters s’arrachent, des vidéos sont aussi mises en ventes, les prénoms à la mode sont ceux des personages du teen-soap, genre qui fut crée avec la série.

Spelling se félicite de ce succés international, tout comme Darren Star, le jeune créateur-producteur. Au fil de ses 10 saisons et 293 épisodes, nos jeunes amis vont grandir, au rythme de celui des télespectateurs, aprés trois années au lycée, quatre à l’université et enfin trois autres dans le monde du travail.

De nombreux épisodes furent assez marquants, Brenda et Donna à Paris, l’obtention des diplômes, l’incendie qui défigura Kelly, l’assassinat d’Antonia, la femme de Dylan, et puis les incessantes manigances de Valérie... Même si Beverly Hills 90210 n’a jamais atteint des sommets artistiques, les trames reposaient sur des bases solides et des personnages attachants.

Autre facteur de réussite, le parfum de scandale qui s’est installé au fur et à mesure autour de Shannen Doherty, qui subissant la gloire à même pas 20 ans, a quelque peu « perdu les pédales » et les journaux s’en sont donnés a coeur joie relatant son moindre faux-pas et sa moindre humeur.

L’ambiance sur les plateaux est électrique, les fans-club « I Hate Brenda » (Je hais Brenda) se multiplient, faisant regulièrement l’amalgame entre l’actrice et le personnage, Brenda n’avait rien d’une garce et Shannen, pas plus. Pourtant, à l’été 94, à la fin de la quatrième saison, Shannen quitte Beverly Hills, d’un commun accord et en plutôt bons termes avec Spelling (pour preuve, il la ré-engagera en 1998 pour Charmed).

C’est alors que Tiffany-Amber Thiessen (Valerie) débarque, Gabrielle Carteris (Andrea) part à la fin de la cinquieme saison, Luke Perry (Dylan) partira lors de la sixième, Jason Priestley à la neuvième suivi de Tiffany-Amber Thiessen, pour que finalement Luke Perry revienne (!) déçu de ses expériences peu concluantes au cinéma. Les allées et venues sont donc devenues assez courantes à Beverly...

Si courantes qu’au printemps 1992, Kelly rencontre un jeune homme, prénommé Jake et vieil ami de Dylan. Jake va devenir le menuisier pour le mariage de la maman de Kelly. Entre ces deux, une idylle va naitre, une idylle-pretexte précisement.

En effet, ceci est le première étape pour Spelling dans le lancement du spin-off Melrose Place. Car ce Jake a pour patronyme Hanson, futur habitant de la célébre hacienda. Devant le succés de Beverly Hills 90210, Spelling met au point un autre soap, mais celui-là sur des jeunes adultes, co-locataires d’une résidence située sur Melrose Avenue à Los Angeles, aventure inspirée de la vie de son créateur, toujours Darren Star.

C’est ainsi que Jake se retrouve à Beverly Hills, et que Kelly Taylor (accompagnée de Donna, David et Steve) rend visite aux habitants de Melrose dés le 08 Juillet, date de lancement de la série, à 21 heures, juste aprés Beverly Hills, qui revenait pour sa troisiéme saison...

Lire la Deuxième partie de la Saga Spelling
Lire la Troisième partie de la Saga Spelling

  ON VOUS RECOMMANDE  


LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (samedi 24 octobre 2020) : Mask Singer net leader sur TF1, le rugby France / Pays de Galles rassemble sur France 2, Échappées belles reste haut

Audiences TV Prime (samedi 24 octobre 2020) : Mask Singer net leader sur TF1, le rugby France / Pays de Galles rassemble sur France 2, Échappées belles reste haut

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (samedi 24 octobre 2020) : Nagui (NOPLP) et Nikos Aliagas (50 mn inside) au plus près, Chasseurs d’appart maintient M6 en bonne forme

Audiences TV Access (samedi 24 octobre 2020) : Nagui (NOPLP) et Nikos Aliagas (50 mn inside) au plus près, Chasseurs d’appart maintient M6 en bonne forme


INTERVIEW
Fabrice Deville (Un si grand soleil) : « Florent / Claire... il n’est pas sûr que le couple tienne »

Fabrice Deville (Un si grand soleil) : « Florent / Claire... il n’est pas sûr que le couple tienne »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020