Beverly Hills, Melrose Place et Models Inc : la saga Spelling (3/3)

Publié le vendredi 21 juin 2002 à 00:59
par
Beverly Hills, Melrose Place et Models Inc : la saga Spelling (3/3)
© 

Aprés Beverly Hills et Melrose Place, Spelling, jamais a court d’idées, se lance dans le spin-off d’un spin-off en décidant de produire Models Inc.

Il demande alors à Frank South et Charles Pratt, Jr. (alors producteurs de Melrose Place) d’en créer la trame principale, dont le noyau sera Linda Gray (Sue-Ellen dans Dallas) dans le rôle d’Hilary Michaels, à la tête d’une agence de mannequin trés en vogue...

Détail qui fait la différence, Hilary est la mère d’Amanda, notre Amanda, qui ne la plus vue depuis son enfance. Elles se retrouvent ainsi dans Melrose, alors qu’Hilary fait appel l’agence D&D pour une campagne de publicité. Nous sommes à la fin de la seconde saison de Melrose et quelques mois avant les débuts de Models Inc...

Printemps 94. Dans les 5 derniers épisodes de la saison 2 de Melrose Place apparaissent également 2 personnages récurrents de Models Inc., Sara Owens (jouée par Cassidy Rae) et Teri Spencer (Stephanie Romanov). Sara emménage même, le temps d’un épisode, chez Jo.
Jo et Jake que l’on retrouve dans l’épisode-pilote de Models (diffusé le 29 Juin 94), aidant Sara en deménageant ses affaires de Melrose à sa nouvelle maison, sur la plage, magnifique résidence regroupant les cinq plus beaux tops-models de l’agence.

La trame de Models Inc. est lancée d’une manière assez fréquente dans les daytime-soap pour accrocher le public avec un meurtre. En effet, Teri est assassinée lors d’une soirée organisée en son départ de l’agence...

La Fox ayant tout de suite apprécié le pilote, elle decide de commander une première mouture de 8 épisodes qui seront diffusés pendant l’été 94. C’est sur ces épisodes que s’étalent l’enquête et les révélations sur l’horrible meurtre. La chaine, satisfaite des audiences, fini donc par commander 21 épisodes de plus pour la saison 94-95.

L’actrice interprétant Teri n’était d’ailleurs prévue que pour les huit premiers épisodes, l’utilisant pour les flashbacks seulement. Mais Stephanie Romanov fit tellement bonne impression, qu’ils s’arrangèrent pour la faire revenir sous les traits de Monique Duran, étrange sosie de Teri (toujours trés daytime-soap comme astuce).

La série prend son rythme, trouve son public. Mais au fil des semaines, l’audience s’effrite quelque peu. Pour remedier a cela, Spelling sort une fois encore une carte dont il a le secret, la Special Guest Star (comme dans Melrose Place) en la personne de Emma Sams dans le rôle de Grayson Louder. Mais curieusement, cela ne fonctionne pas aussi bien qu’avec Heather Locklear, même si Sams fit aussi partie du cast de Dynastie.

Cela tient il au fait que Grayson n’est pas le personnage ambigu qu’est Amanda, qui peut être horrible mais que l’on aime, mais qu’elle est une garce, une vraie, dans le genre de Brooke dans Melrose Place ou au charisme de celle-ci moins impressionnant que celui d’Heather, la question restera sans réponse.

Malgré les trames solides et les jolies mannequins, la Fox annule la série à la fin de la première saison. Le hic, c’est qu’elle le fait aprés la diffusion du dernier épisode, qui s’achève, vous vous en doutez, sur un cliffhanger (chute à suivre).

En effet, dans la première version, alors que Grayson essaie de protéger son fils qui s’est précipité dans les bras de son père Adam (par James Wilder), un tueur tire un coup de feu... ralenti sur son visage et fondu au noir... pour le moins haletant comme suspense, qui s’est fait tiré dessus ? Monique, Adam, Grayson, le petit Daniel ?

Aprés avoir appris l’annulation de la série, Spelling décide de tourner une fin pour la diffusion a l’étranger et sur le câble aux Etats-Unis. Une dernière séquence nous montre que c’est Grayson qui prend la balle et meurt. La plupart des personnages trouvent une conclusion heureuse, Hilary, quant à elle décide de fermer les portes de l’agence Models Inc...

Ainsi s’achève l’aventure, Melrose Place survivra largement à la fin de Models Inc., tout comme la série-mère, Beverly Hills. Les seules choses que l’on puisse regretter, c’est que certains acteurs des trois différentes séries, comme Laura leighton, James Wilder, John Haymes-Newton se soient retrouvés dans l’une des deux autres avec un rôle différent. En même temps, avec des acteurs talentueux comme sait les dénicher Spelling, pourquoi s’en priver ?

Enfin, il est clair qu’avec ces trois soaps, le producteur le plus prolifique au monde a su imposer un style de soap (teen ou pas) qui fut repris après sous diverses façons, mais personne n’a jamais réussit à égaler Kimberley, et ses deux autres personnalités Rita et Betsy essayant de lobotomiser Peter ! Trop n’est jamais assez !

Lire la Première partie de la Saga Spelling
Lire la Deuxième partie de la Saga Spelling

  ON VOUS RECOMMANDE  

MODELS INC.  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (mardi 27 octobre 2020) : Good Doctor faible face à La France a un incroyable talent, Capitaine Marleau reste très forte

Audiences TV Prime (mardi 27 octobre 2020) : Good Doctor faible face à La France a un incroyable talent, Capitaine Marleau reste très forte

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (mardi 27 octobre 2020) : N’oubliez pas les paroles musèle Demain nous appartient, C à vous brille

Audiences TV Access (mardi 27 octobre 2020) : N’oubliez pas les paroles musèle Demain nous appartient, C à vous brille


INTERVIEW
Fabrice Deville (Un si grand soleil) : « Florent / Claire... il n’est pas sûr que le couple tienne »

Fabrice Deville (Un si grand soleil) : « Florent / Claire... il n’est pas sûr que le couple tienne »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020