Bilan 2006 > les tops et les flops de la télévision

Publié le jeudi 4 janvier 2007 à 02:32
par ,
Bilan 2006 > les tops et les flops de la télévision
©DR 

TF1
Bilan 2006

.
.
.

Toujours plus puissante, TF1 a réalisé 98 des 100 plus fortes audiences de l’année 2006. Ainsi, la chaîne s’offre son meilleur score depuis 1991. De plus, elle a réussi à fédérer en moyenne 7,6 millions de fidèles en prime time, soit 300 000 téléspectateurs de plus qu’en 2005. Ces performances sont liées au fait que la grille propose des programmes « événementiels et variés ».

Tout d’abord, en misant sur la fiction française, TF1 a réussi à occuper 47 places des 100 meilleures audiences. Parmi les séries françaises qui ont été les plus plébiscitées par les téléspectateurs, RIS : police scientifique, se place en très bonne position. Les téléfilms tels que Marie Besnard, l’empoisonneuse avec Muriel Robin et Monsieur Léon incarné par Michel Serrault ont également convaincu un grand nombre de téléspectateurs, le premier captivant 11,6 millions de curieux.

Mais ce sont les retransmissions de matchs de football qui ont permis à la chaîne de pulvériser des records. Avec la Coupe du Monde de football de la FIFA, TF1 a en effet, réalisé des audiences jamais égalées depuis la création de Médiamat. La rencontre Portugal / France, le 5 juillet dernier, a séduit 22,2 millions de Français. L’ensemble des compétitions de football squatte 20 places des 100 meilleures audiences.

Les séries américaines occupent également un rang de choix au sein de ce palmarès. En effet, la diffusion des Experts, Experts : Miami et Experts : Manhattan a fidélisé un nombre non négligeable de téléspectateurs. La programmation des Experts : Miami, le 10 mai dernier, a d’ailleurs conquis 10,3 millions de personnes, ce qui constitue un record. Ce résultat montre que les séries US font désormais partie des programmes les plus fédérateurs.

Le cinéma occupe, quant à lui, 12 places des 100 meilleures audiences. Grâce à la retransmission des Bronzés font du Ski et des Bronzés, TF1 est la seule chaîne à avoir rassemblé plus de 12 millions de téléspectateurs autour d’un film.

Cependant, la chaîne privée a essuyé quelques revers en 2006. Diffusé en février dernier, Le Royaume a oscillé entre 14% et 19% de parts de marché, loin des 28 à 34% que TF1 enregistre habituellement le samedi soir. Une vraie déception pour les dirigeants de la Une qui ont décidé de le faire disparaître de l’antenne après 2 semaines d’antenne. Muppets TV n’a pas eu également le succès escompté. L’émission avait pourtant connu un bon démarrage, le dimanche 29 octobre, en rassemblant près de 3,2 millions de téléspectateurs. Mais l’audience s’est affaiblie chaque semaine.

TOP 3 des audiences de TF1 en 2006

- Coupe du Monde de football (Portugal/France)
22.2 millions de téléspectateurs - 76.7% de part de marché
- Coupe du Monde de football (Italie/France)
22.1 millions de téléspectateurs - 80.3% de part de marché
- Coupe du Monde de football (Espagne/France)
19.6 millions de téléspectateurs - 67,9% de part de marché

Performances annuelles

- Part de marché 2006 : 31.6%
- Part de marché 2005 : 32.3%

A lire aussi

- Bilan de TF1
- Bilan de France 2
- Bilan de France 3
- Bilan de France 5
- Bilan d’Arte
- Bilan de M6
- Le tableau des 100 meilleures audiences de l’année 2006


France 2
Bilan 2006

.
.
.

France 2 a conservé au cours de l’année 2006, sa place de deuxième chaîne du PAF avec 19.2% de part d’audience moyenne sur l’année. Dans un univers de plus en plus concurrentiel, elle a réussi à renforcer son identité en privilégiant une « offre événementielle ». Ainsi, en mettant à l’honneur des documentaires en première partie de soirée comme Chirac et 11 septembre dans les tours jumelles, France 2 a rassemblé en moyenne 23% du public. En fiction, la nouvelle case du mardi a également réalisé 25% de part de marché avec en particulier, Jeanne Poisson Marquise de Pompadour, Petits meurtres en famille ou La volière aux enfants. La diffusion des émissions de découverte en prime-time a convaincu un large public familial avec Vu du Ciel qui a séduit 5.6 millions de Français et Rendez-vous en Terre inconnue fédérant quant à lui, 4,8 millions de curieux. Enfin, en misant sur de nouveaux divertissements comme Sur un air de fête, la chaîne publique a aussi obtenu des résultats non négligeables.

Les deuxièmes parties de soirées ne sont pas en reste puisqu’elles sont en forte progression (+ 20%). La nouvelle émission de Laurent Ruquier, On n’est pas couché, a ainsi recueilli 29 % de part de marché en moyenne. Le rendez-vous d’information du lundi soir, Mots croisés signe en cette période préélectorale sa meilleure rentrée depuis 2001 avec 17.5 % de part de marché.

Depuis septembre, le travail réalisé sur le fond de grille de programmes a notamment permis à France 2 de réaliser depuis la rentrée une moyenne de 20% de part d’audience. Le bloc-notes culturel de Télématin réunit par exemple chaque jour 1,4 million de téléspectateurs, devenant ainsi le rendez-vous culturel le plus regardé de la télévision. Le jeu, Tout le monde veut prendre sa place, diffusé à 12h00, fédère en moyenne 1,9 millions de curieux, soit 20% de part de marché. Le nouveau magazine quotidien, Toute une histoire a également séduit un public plus large, en s’ouvrant aux cibles jeunes.

Depuis septembre, France 2 a été 10 fois leader en soirée contre 8 fois à la rentrée 2005 avec des programmes comme David Nolande, FBI : portés disparus, le match de rugby France / Nouvelle Zélande ou Le plus grand cabaret du monde. Au total, 18 soirées ont réuni 6 millions de téléspectateurs.

Même si dans l’ensemble, France 2 a réussi son pari en 2006, la chaîne a toutefois essuyé quelques revers. Dancing Show avec Anthony Kavanagh en est l’un des exemples. Après un démarrage laborieux le 29 juin avec seulement 2,2 millions de personnes, soit 11,6% de part de marché, l’émission a réussi à parvenir péniblement à une moyenne de 2,5 millions d’adeptes et une part de marché de 14,9% pour les 5 épisodes. De même, la chaîne a subi un sérieux échec avec la série Etat de grâce qui n’est parvenue à séduire que 3 millions de curieux sur les six épisodes proposés, soit 12% part de marché.

TOP 3 des audiences de France 2 en 2006

- Les Choristes
11.5 millions de téléspectateurs - 42.7% de part de marché
- FBI : portés disparus
8.7 millions de téléspectateurs - 35.6% de part de marché
- David Nolande
8.2 millions de téléspectateurs - 30.9% de part de marché

Performances annuelles

- Part de marché 2006 : 19.2%
- Part de marché 2005 : 19.8%

A lire aussi

- Bilan de TF1
- Bilan de France 2
- Bilan de France 3
- Bilan de France 5
- Bilan d’Arte
- Bilan de M6
- Le tableau des 100 meilleures audiences de l’année 2006


France 3
Bilan 2006

.
.
.

Le bilan 2006 de France 3 est plutôt positif. La chaîne publique conforte sa troisième place dans le Paysage audiovisuel français et est la « seule grande chaîne généraliste » à « maintenir son audience » par rapport à 2005.

France 3 a vu son audience fortement progresser en journée grâce à l’arrivée de nouveaux programmes emblématiques. Ainsi, entre 7 et 20 heures, la chaîne peut désormais compter sur 16.3% de part de marché. Ce succès est dû en partie aux jeux et à l’information. En effet, la nouvelle offre de fin d’après-midi avec la succession de Des chiffres et des lettres / Questions pour un champion s’avère gagnante. Le jeu - animé par Laurent Romejko et diffusé chaque jour à 17h30 - séduit 1.7 million de fidèles en moyenne, soit 20.7% de part de marché. Quant à Julien Lepers, il peut compter sur plus de 3 millions de personnes avec Question pour un champion, soit 26.1% de part de marché. Côté information, les différentes éditions des journaux réalisent de belles performances. Le 12/13 attire 20.6% du public présent devant son poste de télévision (édition nationale), Le 19/20, 26.1%. Enfin, Soir 3 atteint les 12% de part de marché.

Mais le gros succès de France 3 demeure incontestablement le feuilleton Plus belle la vie. La fiction séduit près d’un million de téléspectateurs de plus qu’en 2005 et gagne 3.9% de part de marché. Plus belle la vie enchaîne les records et attire plus de 5 millions de fidèles pour 20% de part de marché.

En journée, France 3 a renouvelé son offre pour la jeunesse avec Toowam. Les cases dédiées aux enfants réalisent 17% de part de marché en moyenne, dont 31.5% des 4/10 ans et 31% des 11/14 ans. Un succès qui s’appuie, entre autres, sur les dessins animés comme Foot 2 rue, Oban, Team Galaxy, Naruto...

En première partie de soirée, la fiction reste l’atout fort de la chaîne. Le record étant établi par une épisode de Louis la Brocante. Cette série avec Victor Lanoux captive en moyenne 5.8 millions de téléspectateurs pour 22.6% de part de marché. Les courriers de la mort, Les Vauriens, L’oncle de Russie, L’affaire Villemin font également partie de la liste des belles performances de l’année.

Les magazines et les documentaires sont un atout de la grille de France 3. Thalassa continue d’afficher de beaux résultats en fédérant 3.6 millions de fidèles, soit la même moyenne que Des racines et des ailes. Faut pas rêver est en progression avec 3.9 millions de téléspectateurs et 16.3% de part de marché. Côté documentaires, La meilleure façon de marcher a su séduire un large public en novembre dernier (4.1 millions).

Le divertissement n’est pas en reste avec le retour du l’émission culte Intervilles. Tout au long de l’été, 47% des enfants ont plébiscité l’émission qui a rassemblé 3.5 millions de français. En mai dernier, l’Eurovision a réalisé sa meilleure performance depuis sa programmation sur France 3 avec 5.2 millions de téléspectateurs et 30% de part de marché.

Cette belle année n’occulte cependant pas les revers enregistrés par la chaîne pour ses débuts d’après-midi. L’émission Drôle de couple est passée à la trappe après quelques semaines de présence sur la grille. Avec moins de 5% de part de marché, elle n’est pas parvenue à dynamiser l’antenne. A noter également que Tombés du ciel, la saga d’hiver en huit épisodes, a eu du mal à conquérir le public face à la concurrence.

TOP 3 des audiences de France 3 en 2006

- Louis la Brocante
9.1 millions de téléspectateurs - 34.5% de part de marché
- Le Vieux Fusil
6.8 millions de téléspectateurs - 24.8% de part de marché
- Plus belle la vie
6.4 millions de téléspectateurs - 24.3% de part de marché

Performances annuelles

- Part de marché 2006 : 14.7%
- Part de marché 2005 : 14.7%

A lire aussi

- Bilan de TF1
- Bilan de France 2
- Bilan de France 3
- Bilan de France 5
- Bilan d’Arte
- Bilan de M6
- Le tableau des 100 meilleures audiences de l’année 2006


France 5
Bilan 2006

.
.
.

Pour cette année 2006, France 5 estime avoir « consolidé » son audience en journée tout en partant à la conquête de ses soirées. Ainsi, la chaîne peut s’enorgueillir de séduire plus de 500 000 téléspectateurs entre 6h45 et 19 heures.

Ce succès repose, entre autres, sur trois magazines phares de la grille : Ripostes, C dans l’air et Question maison. L’émission dominicale de Serge Moati a battu ses records d’audience en accueillant les différentes personnalités politiques en lice pour la Présidentielle 2007. France 5 a ainsi vu son audience progresser de 32% sur cette tranche horaire. Dominique de Villepin, Jean-Marie Le Pen, François Bayrou, Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal se sont succédés sur le plateau au fil des semaines. Le champion de l’audience demeure le leader de l’UMP avec 2.24 millions de téléspectateurs et 14.1% de part de marché. Dominique de Villepin referme la marche avec 1.35 millions de fidèles et 8.2% de part de marché. Quant à Ségolène Royal, elle a retenu l’attention de 1.91 millions de personnes pour 12% de part d’audience.

Chaque jour, C dans l’air séduit massivement les téléspectateurs et peut compter sur 12% de part de marché en moyenne. « Le dernier accusé d’Outreau » ayant permis à l’émission d’Yves Calvi de battre son record de l’année avec plus de 1.9 million de fidèles et 14.4% de part de marché. Mais la palme de la part de marché revient à Question maison. Le magazine de Stéphane Thébaut a captivé 16.3% du public présent devant son poste de télévision le 18 mars dernier.

De plus, les différents documentaires programmés sur l’antenne réalisent de belles performances. Coluche, la France a besoin de toi a séduit 1.57 million de téléspectateurs, le 31 décembre à 14h25. Suivent avec 150 000 fidèles en moins Cordillères des Andes, le dos du dragon et Les mystères de la pieuvre.

France 5 souligne qu’elle a passé un mois de décembre « exceptionnel » en réalisant 6.8% de part de marché, soit le mois de décembre le plus performant depuis la création de la chaîne. Par ailleurs, elle avait également enchaîné les records tout au long de l’été.

Enfin, depuis qu’elle diffuse 24/24h via la TNT, France 5 voit son audience progresser après 19 heures en gagnant 500 000 fidèles dans cette tranche.

TOP 3 des audiences de France 5 en 2006

- Ripostes : Nicolas Sarkozy
2.2 millions de téléspectateurs - 14.1% de part de marché
- C dans l’air : Outreau
1.9 millions de téléspectateurs - 14.4% de part de marché
- Coluche, la France a besoin de toi
1.6 millions de téléspectateurs - 10.3% de part de marché

Performances annuelles

- Part de marché 2006 : 6.8%
- Part de marché 2005 : 6.9%

A lire aussi

- Bilan de TF1
- Bilan de France 2
- Bilan de France 3
- Bilan de France 5
- Bilan d’Arte
- Bilan de M6
- Le tableau des 100 meilleures audiences de l’année 2006


Arte
Bilan 2006

.
.
.

Arte indique que son audience a été en progression en 2006 avec 3.3% de part de marché sur les 15 ans et +. La chaîne précise ainsi qu’elle « démontre sa capacité à réunir un large public ».

Et c’est avec le cinéma qu’Arte réalise ses plus belles performances. La chaîne consacre deux prime time par semaine aux films : le lundi et le jeudi. La case cinéma du début de semaine est en « nette hausse » grâce à des films comme Sous le sable (8.8% de part de marché), L’homme est une femme comme les autres (7.8%), Violence des échanges en milieu tempéré (7.1%)... La case du jeudi est dédiée au « cinéma patrimoine ». Les cycles Espionnage, Western, Grandes histoires d’Amour ont convaincu le public sans toutefois atteindre les audiences des films du lundi.

Les documentaires occupent également une large place sur la grille d’Arte et les succès sont au rendez-vous. Les Mercredis de l’histoire continuent de séduire le public avec Victoire dans le pacifique (9%), Nuremberg : les nazis face à leurs crimes (8.3% de part de marché), Les trois couleurs d’un empire (7.4%), Verdun aux portes de l’enfer (7.2%) ou encore A la conquête de l’espace (7%). La chaîne précise que c’est avec Les Mercredis de l’histoire qu’elle réalise ses « audiences les plus régulières ».

Les documentaires de L’aventure humaine, diffusés le samedi soir, rencontrent également un franc succès. Parmi eux Mais qui étaient donc les premiers américains ? (8% de part de marché), Stonehenge grandeur nature (6.5%) ou Expédition Bismark (6.1%)...

Certaines Thémas sont plébiscitées par le public. Elles occupent les cases du mardi et du dimanche. Surfant sur la vague Prison Break, la théma sur « Les bagnes » a séduit 7.5% du public présent devant son poste de télévision. La chaîne a pu compter également sur « Le retour des bêtes sauvages » (7.4%) ou « Ces voyages qui nous transforment (6.6%).

Enfin, la grille d’Arte n’oublie pas les spectacles qui mêlent musique et danse. Le succès de l’année 2006 ont pour nom : Joséphine Baker : diva noire dans un monde de blancs, Glenn Gould : au-delà du temps, La Neuvième de Beethoven...

TOP 3 des audiences de Arte en 2006

- Croc Blanc
2.4 millions de téléspectateurs - 8.8% de part de marché
- Victoire dans le Pacifique
2.2 millions de téléspectateurs - 9.0% de part de marché
- Sous le sable
2.2 millions de téléspectateurs - 8.6% de part de marché

Performances annuelles

- Part de marché 2006 : 3.1%
- Part de marché 2005 : 3.4%

A lire aussi

- Bilan de TF1
- Bilan de France 2
- Bilan de France 3
- Bilan de France 5
- Bilan d’Arte
- Bilan de M6
- Le tableau des 100 meilleures audiences de l’année 2006


M6
Bilan 2006

.
.
.

En 2006, M6 a rassemblé une audience record en première partie de soirée en retenant l’attention de 3,5 millions de téléspectateurs, ce qui lui a permis de gagner 300 000 adeptes par rapport à l’année précédente. Cette performance se traduit par un nombre accru de prime-time fédérant plus de 4 millions de fidèles sur 132 soirées en 2006 contre 90 en 2005. De plus, la chaîne privée a enregistré son score historique auprès des ménagères de moins de 50 ans avec 19.3% de part de marché sur cette cible privilégiée.

Du côté de la fiction française, Laura : le compte a rebours a commencé, première saga d’été de la chaîne, a été plébiscitée en moyenne par 4,2 millions de Français, soit un peu plus de 18,4% de part de marché.

En sport, elle a réussi son pari en diffusant certains matchs de la Coupe du Monde football. Ainsi, la rencontre Brésil / Croatie totalise 6,3 millions de personnes et enregistre la troisième meilleure audience de la chaîne.

Dans le domaine de l’information, M6 a réussi à convaincre un nombre non négligeable de curieux grâce au 12.50, au 66 minutes, à T’empêches tout le monde dormir et Zone interdite qui a fédéré les dimanches 15 et 29 janvier, 5 millions de téléspectateurs.

En ce qui concerne les divertissements, la chaîne a misé sur Incroyable Talent qui a captivé 5 millions d’adeptes le jeudi 11 novembre. L’émission, Nouvelle Star, a quant à elle, séduit près de 6 millions de fidèles.

Les programmes des « mardis de la vie » ont également réalisé de belles performances : Vive la cantine a permis à M6 d’attirer 5.1 millions de téléspectateurs le mardi 26 septembre. Mais c’est particulièrement, le magazine D&Co, une semaine pour tout changer qui a convaincu un large public. Ainsi, le mardi 17 octobre, le programme a totalisé 5.3 millions de curieux.

Mais c’est en pariant sur des séries inédites en France que M6 a pulvérisé des records d’audience. En mettant à l’antenne Prison Break, elle a pu alors fédérer 7,5 millions de téléspectateurs le mercredi 8 novembre. Cette performance constitue sa quatrième meilleure audience depuis sa création. Elle a réussi un coup de maître en mettant également à l’honneur des séries US telles que NCIS : enquêtes spéciales ou Desperate Housewives.

Malgré tout, la chaîne a connu quelques revers. Le 19 octobre dernier, la fiction française, Anna Meyer, assistante de choc n’a pas trouvé son public. En effet, avec seulement 1,68 millions de téléspectateurs et 6,7% de part de marché, l’assistante n’a pas gagné son ticket pour un retour sur la grille. De même, la série américaine Commander in Chief n’a pas convaincu le public français et a été retirée de l’antenne le 23 décembre dernier. De même, Fallait pas Décrocher - présentée par Maurad en début d’année - a été vite éclipsée de la gille des programmes.

TOP 3 des audiences de M6 en 2006

- Prison Break
7.5 millions de téléspectateurs - 30.7% de part de marché
- NCIS : enquêtes spéciales
6.6 millions de téléspectateurs - 25.5% de part de marché
- Coupe du monde de Football (Brésil/Croatie)
6.3 millions de téléspectateurs - 26.7% de part de marché

Performances annuelles

- Part de marché 2006 : 12.6%
- Part de marché 2005 : 12.5%

A lire aussi

- Bilan de TF1
- Bilan de France 2
- Bilan de France 3
- Bilan de France 5
- Bilan d’Arte
- Bilan de M6
- Le tableau des 100 meilleures audiences de l’année 2006

TF1   FRANCE 2   FRANCE 3   FRANCE 5   ARTE   M6   AUDIENCES TV   PRISON BREAK  

AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (mardi 25 janvier 2022) : Alex Hugo (France 3) écrase SWAT (TF1), Pour te retrouver faible sur M6

Audiences TV prime (mardi 25 janvier 2022) : Alex Hugo (France 3) écrase SWAT (TF1), Pour te retrouver faible sur M6


INTERVIEW
Tom Darmon (Ici tout commence, TF1) : « Tom va démasquer son agresseur... Il n’aura pas la tête à séduire Salomé

Tom Darmon (Ici tout commence, TF1) : « Tom va démasquer son agresseur... Il n’aura pas la tête à séduire Salomé"







Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022