C à vous : Anne-Elisabeth offre un record d’audience à France 5, C dans l’air en grande forme

mardi 13 février 2018 à 10:07 |
Capture France 5

Ce lundi 12 février, Anne-Elisabeth Lemoine présentait un nouveau numéro de C à vous sur France 5. Dès 19 heures, celle qui a succédé à Anne-Sophie Lapix était accompagné de Marion Ruggieri, Patrick Cohen et de Pierre Lescure pour accueillir Clovis Cornillac.

L’équipe est revenue sur la discorde du clan Hallyday autour du testament de Johnny Hallyday. Deux journalistes sont intervenus en plateau pour apporter leurs analyses sur la bataille médiatique lancée par Laura Smet. Patrick Cohen a évoqué la polémique autour du départ de Mennel de The Voice suite à des tweets polémiques sur l’attentat de Nice. Antoine Genton a passé en revue l’actualité du jour à travers un multiplex.

Le divertissement a attiré en moyenne 1.46 million de téléspectateurs, soit 7.2% de l’ensemble du public âgé de 4 ans et +. En hausse de 1.3 point par rapport au lundi 5 février, l’émission a signé sa meilleure performance de la saison en nombre d’individus. Elle s’est positionnée devant Touche pas à mon poste (5.4% de PDA) et Quotidien (3.9% de PDA). En pré-access prime time, France 5 était également à un haut niveau grâce à C dans l’air . Les invités de Caroline Roux ont débattu sur Emmanuel Macron et les fonctionnaires devant 1.4 million de Français, soit 10.7% du public.

FRANCE 5    AUDIENCES TV    DIVERTISSEMENT    C A VOUS    C DANS L’AIR   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Star Academy : scandale pour Léa après la finale sur TF1, les révélations explosives d’Anisha

2 - M6 : le coup d’éclat de Cyril Lignac en direct avec Yanns

3 - Le Cross (spoiler) : Maeva Ghennam accuse violemment Nicolas, Michel alcoolisé sur W9 ?


INTERVIEWS

# Julie Chevallier (Les Mystères de l’amour, TMC) : « Béatrice a caché des choses à Cathy... Elle n’a pas dit son dernier mot ! »

# Pauline (Les Mamans, 6ter) : « Avec François-Maxime, on ne se côtoie plus au quotidien »

# Meghane (Les Mamans, 6ter) : « Le plus dur au quotidien est cette bataille administrative qui n’en finit pas pour Gabriel »