C’est que de la télé : Valérie Bénaïm s’accroche, Ludivine Rétory horrifiée

Publié le mercredi 13 février 2019 à 10:18
par
C’est que de la télé : Valérie Bénaïm s’accroche, Ludivine Rétory horrifiée
©Capture C8 

Valérie Bénaïm, accompagnée de Caroline Ithurbide, Jean-Michel Cohen, Thibaud Vézirian et Ludivine Rétory, a assuré la présentation d’un nouvel inédit de C’est que de la télé ce mardi 12 février sur C8.

Jean-Michel Cohen a réfuté l’idée que le petit-déjeuner soit le repas le plus important de la journée, assistant sur l’aspect marketing développé chez les anglo-saxons. Le plateau a accueilli Patrick Violas, un homme ayant lâché sa carrière pour ouvrir un refuge au bénéfice des animaux abandonnés. Par ailleurs, une étude a montré que le marché du maquillage avait perdu 5.2% d’une année sur l’autre et qu’un million d’acheteurs avait déserté depuis 2016. De son côté, Ludivine Rétory n’a pas compris ce chiffre et assuré qu’elle serait « méconnaissable » sans se pomponner.

Une progression infime de 0.1 point a été enregistré d’un jour sur l’autre pour le divertissement. Celui-ci a attiré l’attention de 499 000 Français, soit 3.6% des téléspectateurs, dont 4.2% des ICSP+ et 4.7% des 25-49 ans. La première partie a mobilisé 277 000 irréductibles, correspondant à 2.6% de part de marché. L’émission avait été idéalement lancée par un Inspecteur Barnaby au sommet de son art. En début d’après-midi, les deux enquêtes ont réuni 481 000 et 442 000 fans, représentant 6.2 et 6% du public âgé de 4 ans et plus.

AUDIENCES TV   C8   DIVERTISSEMENT   C’EST QUE DE LA TELE  



AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (vendredi 20 mai 2022) : le retour de Candice Renoir (France 2) atomise le lancement de Stereo Club (TF1), Cauchemar en cuisine (M6) résiste

Audiences TV Prime (vendredi 20 mai 2022) : le retour de Candice Renoir (France 2) atomise le lancement de Stereo Club (TF1), Cauchemar en cuisine (M6) résiste


INTERVIEW
Louvia Bachelier (La faute à Rousseau, France 2) : « Pour devenir Zoé, on a calmé le jeu avec la production de Demain nous appartient »

Louvia Bachelier (La faute à Rousseau, France 2) : « Pour devenir Zoé, on a calmé le jeu avec la production de Demain nous appartient »







Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022