Canal + : une progression d’audience dans l’attente d’Ardisson

Publié le lundi 9 octobre 2006 à 01:37
par
Canal + : une progression d’audience dans l’attente d’Ardisson
©Canal + 

Pour sa rentrée 2006, Canal + a misé sur des ajustements plutôt que de « révolutionner » une nouvelle fois sa grille de programmes en clair. Cependant, la chaîne cryptée va créer l’événement en mettant à l’antenne l’émission de sa nouvelle recrue : Thierry Ardisson.

En effet, dès le 4 novembre, date anniversaire de Canal +, Thierry Ardisson fera son arrivée sur la chaîne avec un nouveau concept baptisé Salut les terriens. En 60 minutes tous les samedis à 19h30, l’ex-animateur de Tout le monde en parle présentera ce magazine d’actualité avec le ton décalé qu’on lui connaît. Il sera entouré par quelques anciens chroniqueurs de l’équipe de Stéphane Bern comme Stéphane Guillon ou Ariel Wizman.

D’autres transferts ont émaillé la grille comme celui de Laurence Ferrari ou encore Stéphane Bern. Le 3 mai, la jeune journaliste de TF1 annonce, par la voix de Rodolphe Belmer - directeur général de Canal + - son arrivée sur la chaîne cryptée. C’est l’un des transferts surprises qui va accélérer considérablement le mercato. Ainsi, depuis le 10 septembre, Laurence Ferrari est aux commandes de Dimanche +, une émission qui décrypte la politique à quelques mois de la présidentielle. Mêlant interviews et sujets, le magazine s’installe peu à peu mais a du mal à faire oublier les audiences du Vrai Journal, fréquemment dans les 5 meilleures performances de la semaine.

Pour Stéphane Bern, le transfert s’est fait dans le sens inverse. En effet, l’animateur de 20h10 pétantes a accepté de relever le défi de L’Arène de France sur France 2, un talk-show qui prend la succession de Ca se discute. Et alors que son contrat n’était pas encore achevé, la direction de Canal + a accepté - en toute courtoisie - que Stéphane Bern rejoigne la chaîne publique.

« Le fou du roi » parti, il fallait bien trouver des remplaçants pour 20h10 pétantes, émission diffusée la saison dernière les vendredis et samedis. Pour ce faire, Canal + a misé sur la continuité avec Le Grand Journal pour la fin de la semaine et le Jamel Comedy Club, le samedi en attendant l’arrivée de Thierry Ardisson. Avec plus de 700 000 téléspectateurs et 5% de part de marché, Le Grand Journal du vendredi réalise des audiences dans la continuité de la semaine. Le week-end, les humoristes en herbe parrainés par Jamel, séduisent 672 000 fidèles, soit 4.8% de part de marché.

L’access prime time de la semaine est confié à Michel Denisot et son équipe de chroniqueurs (Ariane Massenet, Frédéric Beigbeder, Laurent Weil...). A l’antenne depuis la rentrée 2004, Le Grand Journal a su s’imposer au fil des mois jusqu’à réaliser ses records d’audience la saison dernière à Cannes avec des pointes à 2 millions de téléspectateurs. Du jamais vu pour Canal + depuis la fin de Nulle part ailleurs ! Et depuis cette rentrée, l’émission ne cesse de voir son audience progresser. Avec 672 710 fidèles et 4.4% de part de marché pour la première semaine de septembre, Le Grand Journal attire désormais près de 850 000 téléspectateurs et 4.8% de part de marché. Et Les Guignols de l’info, diffusés à 19h55, continuent de caracoler en tête des meilleures audiences de la chaîne avec plus de 2 millions de fidèles et parfois plus de 12% de part de marché.

Si ces scores encourageants confortent Canal + dans ses positions pour la tranche du 19 heures, la difficulté est tout autre à la mi-journée. Après avoir donné congé à Maïtena Biraben et son émission Nous ne sommes pas des anges, la chaîne a installé une nouvelle formule quotidienne de son émission En aparté. Avec une première à 224 000 téléspectateurs et 1.7% de part de marché, le rendez-vous de Pascale Clark gagne peu à peu des fidèles (+ 100 000) mais la mission s’avère bien périlleuse.

Avec 4% de part de marché en septembre, Canal +, est l’une des rares chaînes à réaliser une rentrée légèrement plus performante qu’en septembre 2005 en gagnant 0.3 point. Elle jongle pour cela avec des émissions en clair phares comme Les Guignols de L’info, + Clair, Ca Cartoon, Le Grand Journal et sur ses « petites nouvelles » En aparté, Dimanche +, L’effet Papillon... Elle mise également beaucoup sur Thierry Ardisson pour renforcer son côté « impertinent » qui semblait être quelque peu en sommeil depuis quelques saisons...

CANAL +   AUDIENCES TV   THIERRY ARDISSON  



AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (mardi 18 janvier 2022) : Les Pennac (France 3) plombent SWAT (TF1), Noirs en France (France 2) devant En famille (M6)

Audiences TV prime (mardi 18 janvier 2022) : Les Pennac (France 3) plombent SWAT (TF1), Noirs en France (France 2) devant En famille (M6)


INTERVIEW
Manon éliminée de N’oubliez pas les paroles (France 2) : « C’est un vrai marathon psychologique et physique »

Manon éliminée de N’oubliez pas les paroles (France 2) : « C’est un vrai marathon psychologique et physique »







Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022