Capitaine Furillo

© 


DIFFUSION

15 janvier 1981 sur NBC
7 saisons - 146 épisodes - arrêtée en 1987



DISTRIBUTION

Créateurs : Michael Kozoll et Steven Bochco
Distribution : Daniel J. Travanti (Capt. Frank Furillo), Taurean Blacque (Det. Neal Washington), Bruce Weitz (Sgt. Mick Belker), Joe Spano (Det. Henry Goldblume), Kiel Martin (Officier John ’J.D.’ LaRue), Betty Thomas (Sgt. Lucy Bates), Veronica Hamel (Joyce Davenport), Charles Haid (Officier Andrew Renko), Michael Warren (Officier Robert ’Bobby’ Hill), James Sikking (Lt. Howard Hunter) et Michael Conrad (Sgt. Phil Esterhaus)...



SYNOPSIS

Le Capitaine Frank Furillo dirige le commissariat d’Hill Street, situé dans une ville de la côte Est des États-Unis. Chaque jour y démarre à 7 heures du matin, avec la réunion du Sergent Esterhaus, pour ne se terminer bien souvent que tard dans la nuit. Bandes rivales, malfrats, preneurs d’otages et violeurs sont le lot quotidien de tous les officiers de police placés sous ses ordres. Tous, en plus de faire respecter l’ordre, sont soumis à une autre loi, celle de la dure réalité de la vie.


ANECDOTES

 Capitaine Furillo est également appelée Hill street blues suivant ses diffusions.

 Plutôt que de suivre un héros en particulier et une affaire par épisode, les créateurs de la série ont mis en scène non moins de 14 personnages différents. La vie des policiers a ici autant d’importance que la chasse aux criminels. L’aspect feuilletonnant de Capitaine Furillo est une première dans l’histoire des séries policières.

 Avant de donner naissance à Hill street blues, Steven Bochco a notamment été scénariste sur Columbo ou L’Homme invisible. Il a ensuite été le producteur de Murder one, New York police blues, Cop rock, Docteur Doogie, La Loi de Los Angeles ou Commander in Chief.

 Malgré des audiences moyennes lors de son lancement, Capitaine Furillo a obtenu 21 nominations aux Emmy Awards 1981, et en a remporté huit. La série a ensuite récolté de nombreux autres prix, parmi lesquels des Golden Globes, des People’s Choice Awards et Television Critics Association Awards notamment.

 Le personnage du Sergent Phil Esterhaus est l’un des plus populaires de la série. A chaque fin de briefing, il lance la réplique « Et évitez les numéros... ! ». À la mort de l’acteur Michael Conrad en 1985, les scénaristes ont été contraints de le remplacer par le Sergent Jablonski.

 En France, Capitaine Furillo a été pour la première fois diffusée sur Canal+, le mercredi 28 novembre 1984, à 20h30. À l’époque, la série était multidiffusée sur la grille de la chaîne cryptée. La Cinq et France 3 l’ont également proposée par la suite.



GUIDE DES EPISODES

Cliquez ici pour voir la liste des épisodes "Capitaine Furillo" par saison



CRITIQUES


ACTUALITES








ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Jessica Thivenin (Les apprentis aventuriers, finale, W9) : « Être obligée de faire des coups tordus est très dur... »

2 - C’est Canteloup : la dernière apparition d’Alessandra Sublet sur TF1, sa passion secrète finalement dévoilée

3 - La 7ème Compagnie (TF1) : comment Chaudard, Pitivier et Tassin vont arriver dans une série sur Netflix avec Sébastien Thoen et Jonathan Cohen ?


INTERVIEWS

# Exclu - Jean-Luc Azoulay : « Je n’ai aucune inquiétude sur l’avenir des Mystères de l’amour »

# Sophie Ferjani (Tout changer ou déménager) : « Avec Antoine Blandin, Stéphane Plaza était notre cible commune »

# Jazz et Laurent Correia : « Un membre de la JLC Family, auquel personne ne s’attend, va nous quitter »







Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022