Caroline Got : You can dance, Mystères de l’amour, sa stratégie pour NT1 et TMC

TMC et NT1 ont connu une année 2011 de tous les succès. La première a gagné 0.2 point sur un an pour arriver à 3.5% de part d’audience quand la seconde a grimpé de 0.3 point pour afficher 1.9%. A l’occasion de l’arrivée du nouveau programme de NT1 You Can Dance, la directrice générale des deux chaînes du groupe TF1, Caroline Got, a accepté de répondre aux questions de Toutelatele.com. Celle qui était auparavant directrice de l’Unité achats cinéma et fiction de France 3 est revenue sur la stratégie de ses deux chaînes, où la fiction française n’est pas laissée de côté.

Publié le vendredi 20 janvier 2012 à 18:00
par
Caroline Got : You can dance, Mystères de l’amour, sa stratégie pour NT1 et TMC
©TMC 

Robin Girard-Kromas : Quel est votre principal objectif pour NT1 dans les prochains mois ?

Caroline Got : Dans l’immédiat, je souhaite que You Can Dance fonctionne. C’est un formidable format avec beaucoup d’énergie. Nous y avons mis de l’argent, les deux producteurs sont vraiment passionnés par le projet, Benjamin (Castaldi, ndlr) est à fond sur l’émission, et nous avons un jury exceptionnel !

Après les castings, Julie Ferrier sera remplacée dans le jury par un nouveau membre chaque semaine. Connaissez-vous déjà les personnalités qui se prêteront au jeu ?

Absolument, mais nous n’allons pas vous les révéler tout de suite ! Vous aurez ainsi une surprise chaque semaine dans les annonces. Mais ce sera toujours des gens très légitimes sur la danse et qui vont vous étonner, car on ne sait pas toujours qu’ils ont eu une carrière de danseur, comme par exemple Julie Ferrier.

Comment avez-vous fait financièrement pour vous offrir un programme si ambitieux avec une tête d’affiche comme Benjamin Castaldi ?

Le budget important, mais c’est surtout un effort par rapport à ce que nous dépensons en moyenne en prime time. Nous avons travaillé pendant plus d’une année avec les producteurs pour trouver le bon équilibre avec notre économie à nous, ce que l’on peut faire financièrement, sans avoir une promesse inférieure au format You Can Dance. Cela fait aussi partie de la stratégie de relance globale de la chaîne que l’on a commencée l’année dernière avec beaucoup de séries inédites comme How I Met Your Mother ou Gossip Girl.

Quand on observe les courbes d’audiences quotidiennes de NT1, on s’aperçoit que les après-midis et les prime time de la chaîne se portent bien, mais que l’access est une catastrophe, avec, par exemple, 0.1% de part de marché pour Le Destin de Lisa. Comment l’expliquez-vous ?

L’ensemble des chaînes de la TNT n’ont pas les mêmes conventions. TMC, NT1 et TF1, nous avons les règles du jeu les plus dures avec des heures de grande écoute qui vont de 18 à 23 heures et certains quotas à respecter. Ce n’est pas toujours facile de trouver des bons programmes pour cette case-là qui ne soient pas des séries américaines, comme c’est le cas sur tous nos autres concurrents, y compris des chaînes comme France 4. C’est vrai que Le Destin de Lisa est un petit peu bas, comme c’était le cas l’an dernier à la même époque, mais c’est un programme qui commence toujours difficilement et progresse chaque jour. Et puis il y a un phénomène un peu particulier en ce moment avec trois chaînes qui se sont mises sur le même type de programmes avec les mêmes cibles (Dawson sur NT1, Beverly Hills sur Direct 8, 90210 sur W9, ndlr), donc tout le monde se cannibalise un petit peu.

Pouvez-vous nous parler de la nouvelle émission de dating de TMC, Viens partager ma vie ?

On lance l’appel à candidatures en deuxième partie de soirée le jeudi 26 janvier. L’émission elle-même arrivera plus tard dans la saison, avec une série de prime time. C’est produit par Freemantle (déjà producteur de l’Amour est dans le pré, ndlr), avec une équipe très douée. Nous avons déjà vu la première émission et les candidats sont extrêmement sympathiques.

Hélène Rollès a annoncé une troisième saison des Mystères de l’amour en préparation. Pouvez-vous confirmer le renouvellement de la série ?

Non, il n’y a rien d’officiel. Rien n’a été signé pour le moment, mais nous discutons. Nous attendons de voir les résultats de la deuxième partie de la saison.


Une nette baisse d’audience a été constatée entre la saison 1 et la saison 2. Êtes-vous toujours satisfaite de ces résultats ?

C’est pour cela que la série n’est toujours pas renouvelée. On attend de voir comment on va retravailler sur Les Mystères de l’amour pour que ça marche un petit mieux. En effet ça a moins fonctionné depuis la moitié de la saison 2. Le début de la saison ça allait à peu près, car la concurrence n’était pas non plus la même. On avait aussi bénéficié d’une programmation moins offensive des chaînes historiques. Mais maintenant il va falloir retravailler avec la production, redynamiser la série, comme cela arrive parfois.

Envisagez-vous un changement de case horaire pour redynamiser la série ?

Non, c’est surtout dans les histoires qu’il faut dynamiser un petit peu tout ça pour récupérer le public.

Avez-vous d’autres projets de séries françaises alors qu’on annonce un feuilleton quotidien sur NRJ12 produit par Jean-Luc Azoulay ?

Pour le moment, la seule fiction française inédite TNT est sur TMC. NRJ12 annonce beaucoup de choses, mais le temps qu’ils produisent leur série, on aura peut-être dépassé le 70ème épisode des Mystères de l’amour ! On a pas mal de projets sur lesquels on travaille. On va faire des pilotes, mais nous sommes plus sur le créneau de la comédie.

Par comédie, entendez-vous un format court à la Scènes de ménages, un format de 20 minutes à l’américaine ou un format téléfilm à la TF1 ?

Je ne peux pas en dire beaucoup plus, car nous avons eu beaucoup de propositions de la part de sociétés de productions. Nous ne nous sommes pas encore vraiment décidés.

Le succès de Scènes de ménages ne vous inspire-t-il pas, alors qu’il n’y a aucune shortcom sur TMC ou NT1 ?

A vrai dire, il n’y en a pas non plus sur la majorité des chaînes historiques. A la limite, on est déjà plus courageux que d’autres, car nous nous sommes positionnés sur le feuilleton hebdomadaire, ce que nous sommes les seuls à faire sur TMC. Après, le succès de Scènes de ménages est très intéressant et tant mieux pour la fiction française, qui me tient particulièrement à coeur, mais il faut bien noter qu’ils ont mis plusieurs années pour y arriver.

Les feuilletons quotidiens prennent également du temps à s’installer. Avez-vous le projet d’en produire un ?

Certainement pas. Cela coûte énormément d’argent et le service public, ceux qui ont le plus d’argent et de devoirs envers la fiction française, n’en produisent pas eux-mêmes sur la TNT. En revanche, on est sur des feuilletons hebdomadaires, ce qui est déjà remarquable avec le budget qu’on a.

  ON VOUS RECOMMANDE  

TMC   TFX   FICTIONS   LES MYSTERES DE L’AMOUR   YOU CAN DANCE  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (mardi 13 avril 2021) : La stagiaire piège Le labyrinthe de TF1, Pékin Express trouble M6

Audiences TV prime (mardi 13 avril 2021) : La stagiaire piège Le labyrinthe de TF1, Pékin Express trouble M6

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (mardi 13 avril 2021) : Demain nous appartient dévisse, Les Marseillais et La meilleure boulangerie au top

Audiences TV access (mardi 13 avril 2021) : Demain nous appartient dévisse, Les Marseillais et La meilleure boulangerie au top


INTERVIEW
Alain Dorval (voix française de Sylvester Stallone) : « Quand j’ai découvert le premier Rocky, j’étais scotché... »

Alain Dorval (voix française de Sylvester Stallone) : « Quand j’ai découvert le premier Rocky, j’étais scotché... »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021