Clara Springuel (Mon incroyable fiancé 3) : « J’ai voulu partir de l’émission ! »

Fin 2014, Clara Springuel a été l’héroïne de la 3e saison de « Mon incroyable fiancé ». Succès lors de sa diffusion sur TF1, le programme est revenu sur NT1 le temps de l’été. Pour l’occasion, Toutelatele est parti à la rencontre de la jeune nordiste, qui rêve de cinéma, afin de se remémorer cette aventure mémorable.

Publié le jeudi 20 août 2015 à 22:43
par
Clara Springuel (Mon incroyable fiancé 3) : « J’ai voulu partir de l’émission ! »
©STARFACE/TF1 

Jérôme Roulet : La rediffusion de Mon incroyable fiancé rencontre le succès chaque jeudi sur NT1. Prenez-vous toujours autant de plaisir à regarder le show ?

Clara Springuel : C’est un moment marquant de ma vie. À tel point que je ne peux plus regarder l’émission tellement ça a été fort ! Je la montrerai à mes enfants, mais ils risquent d’avoir peur (rires). Mais, je n’ai pas vraiment envie de me replonger dedans. Et même si les images représentent ce que j’ai vécue sur place, j’ai eu le sentiment de faire l’armée (rires).

Avec le recul, il y a prescription, avouez-nous que vous avez eu des soupçons...

Dès le début, j’ai cru qu’Éric était un comédien. Quand je le vois arriver, on dirait un gros clown. J’ai dit « On me joue un sketch là ! » Et puis, je me rends compte que je le vexe... donc je l’ai cru... Et puis, je sais qu’en télé, on choisit des gens excentriques pour faire le show. Donc je me suis dit qu’il avait pris un vrai malade... À partir de là, à aucun moment, je n’ai douté. J’ai vraiment cru à cette grosse farce, même si j’ai halluciné toutes les deux secondes ! Il faut savoir qu’il y a eu un vrai travail sur ma personne pour me rendre perméable à tout ce qu’on allait me proposer.

Comment ce travail s’est-il concrétisé ?

J’ai passé les castings en février, il y a deux ans. Puis, il y a eu le passage avec les psychologues. Le tournage était planifié quelque mois après, mais il a été reporté. Au final, l’aventure a commencé à la mi-novembre, pour un mois. Entre temps, il y a eu un conditionnement impressionnant pour la mascarade. C’est pour ça que les téléspectateurs doivent penser que je suis droguée ! (rires) Et jusqu’à la diffusion un an plus tard, j’ai mis deux ans de ma vie entre parenthèses pour eux.

« Il y a eu un vrai travail sur ma personne pour me rendre perméable à tout ce qu’on allait me proposer »

Face à l’énergumène Patrick, n’avez-vous jamais songé à arrêter l’aventure ?

Mais si, dès le début ! J’avais vraiment du mal, je voulais partir de l’émission, pour moi c’était impossible ! Après ils ne pouvaient pas me lâcher. Et puis, je suis gentille et candide donc c’était parfait pour que la sauce prenne....

Et vous étiez aussi motivé par les 100 000 euros de gains. Vous ne cessez de le répéter dans le programme...

Ce qu’il faut savoir, c’est que la journaliste m’orientait dans le discours en me faisant répéter sans cesse « Oui il y l’argent ! ». Donc, on a l’impression que je parle sans cesse argent alors que non ! Cet énorme conditionnement participe automatiquement à la motivation.

Un passage marquant de l’émission est celui de l’arrivée de Cindy. L’ex-petite amie de Patrick se relève être une psychopathe...

Quand Cindy est arrivée, je ne m’attendais pas à quelqu’un d’aussi fou ! Ça a été atroce ! J’étais terrorisée. Je craignais aussi pour sa vie, je pensais qu’elle allait se suicider... Je disais à la production « Vous vous rendez pas compte faut faire quelque chose ! » Et puis, avec tout ça, je pleurais et je me flagellais en me disant « Je suis une vraie catin quoi ! Laissez-moi rentrer chez moi ! » (rires).

Dans l’épisode rediffusé ce 20 août, vos parents vont faire la rencontre de Patrick. Quel souvenir avez-vous de ce moment précis ?

Mes pauvres petits parents (rires). Ils sont hyper gentils, j’ai beaucoup de chance. Mais à ce moment-là dans l’émission, je suis trop mal ! En plus, mes parents détestent tous ces programmes. Mais ils sont venus trois jours pour moi. Et, de mon côté, j’avais déjà encaissé plein de trucs dans la tronche, donc je devais aller au bout de l’aventure ! Donc, je leur disais de me faire confiance, même si je savais que je leur mentais... Mais ça aurait été tellement stupide de m’arrêter pour ne pas mentir. J’ai vu ça comme un petit jeu, un mensonge amusant qui allait au final déboucher sur une jolie somme qui allait profiter à tout le monde au final (rires).

« J’ai eu de nombreuses propositions, dont Les Anges. Mais j’ai tout refusé, je ne me sens pas à l’aise avec ces programmes »

Mon incroyable fiancé vous a-t-il ouvert certaines portes ?

Forcément celles de la télé-réalité. J’ai eu de nombreuses propositions, dont Les Anges. Mais j’ai tout refusé, je ne me sens pas à l’aise avec ces programmes. On m’a proposé des booking, etc. Tout ça représente beaucoup d’argent, mais ça ne me correspond pas, et je ne regrette pas. Mon rêve c’est le cinéma. Je veux y croire, même si Woody Allen ne m’a pas encore appelé (rires).

Vous avez cependant joué à l’animatrice sur la chaine Star 24 lors du Festival de Cannes...

Oui, même si je n’ai pas trouvé cela très enrichissant, c’est trop ancré télé-réalité et people. En étant à Cannes, je pensais aller voir des films, et, pour le coup, ce n’était pas le cas ! Enfin, j’ai vu Woody Allen alors j’étais trop contente ! Mais cette expérience a permis de faire de belles rencontres professionnelles.

Ou en êtes-vous aujourd’hui professionnellement ?

Pendant deux ans, j’ai fait du théâtre, des formations caméra... Mais le cinéma est un monde très fermé, et certaines choses qui permettent de réussir dans ce milieu ne me caractérisent pas vraiment, et je crains que cela me fasse défaut. Cela ne me met pas à l’aise du tout... Ça me dégoûte profondément ! Donc je reprends mes études (rires). J’ai fait un BTS en management. Mais manager des gens ne m’intéresse pas plus que ça. J’ai toujours voulu faire une école de journalisme. Ça coûte de l’argent, mais maintenant je peux la payer. Je vais donc rentrer en 3e année à l’ISCOM avant de tenter le concours de l’ESJ Lille.

Jeudi prochain sur Toutelatele
Clara reviendra sur le dénouement du show

  ON VOUS RECOMMANDE  

REAL TV   TFX   MON INCROYABLE FIANCE  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (lundi 3 août 2020) : Camping Paradis sublime TF1, Motive respire sur France 2

Audiences TV prime (lundi 3 août 2020) : Camping Paradis sublime TF1, Motive respire sur France 2

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (lundi 20 août 2020) : N’oubliez pas les paroles relègue Demain nous appartient, le 19/20 en tête

Audiences TV access (lundi 20 août 2020) : N’oubliez pas les paroles relègue Demain nous appartient, le 19/20 en tête


INTERVIEW
Damien Tison (Affaire conclue) : « Quand j’aime vraiment un objet, rien ne m’empêche de l’avoir »

Damien Tison (Affaire conclue) : « Quand j’aime vraiment un objet, rien ne m’empêche de l’avoir »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020