Clément Rémiens (Demain nous appartient) : « Maxime est frustré par Clémentine... »

Début mars, Clément Rémiens a signé son grand retour dans Demain nous appartient. Le jeune comédien se confie sur la relation de son personnage Maxime avec Clémentine, incarnée par Linda Hardy. Il évoque également Pour Sarah, série dont TF1 lui a confié le rôle principal.

Publié le dimanche 17 mars 2019 à 18:47
par
Clément Rémiens (Demain nous appartient) : « Maxime est frustré par Clémentine... »
©Capture TF1  

Benoît Mandin : Maxime vient de signer son grand retour dans Demain nous appartient. Dans quel état d’esprit l’a-t-il abordé ?

Clément Rémiens : Il est à la fois content et soulagé. Il est heureux de revoir ses parents et amis. Mais une fois que Clémentine revient, Maxime est frustré et ne supporte pas de ne pouvoir pas assouvir ses envies d’adolescent.

En quoi ce séjour avec Clémentine dans un centre de rééducation à Berck-sur-Mer a changé sa vision sur leur avenir ?

Il a coupé tous les ponts avec sa jeunesse. Maxime ne voyait plus du tout ses amis et ses parents. Il a été jusqu’à ne plus aller au lycée. Il n’avait plus du tout une routine d’adolescent. C’est bien de jouer les grands et les durs, mais on est toujours rattrapé par son enfance. Il a passé tout son temps dans l’appartement à Berck loin de ses habitudes à réviser les cours seul…

Maxime confie à Margot que sa relation avec Clémentine est compliquée. La professeure se retrouve éloignée et cela va amener des tensions dans le couple. Comment avez-vous imaginé ce paradoxe ?

Je le trouve tout à fait normal. Un couple est forcément amené à surmonter des situations comme celle-là. Chacun a sa routine, mais le but est que les deux personnages parviennent à s’adapter à leurs visions respectives. Là, elles sont assez extrêmes puisque la vie d’un jeune lycéen confronte celle d’une mère qui vient de divorcer.

« Maxime pourrait servir de déclic à Margot »

Comment Maxime affronte-t-il le conflit ?

Il se force et je ne pense pas qu’il en a forcément conscience. Il veut être avec ses amis et vivre sa vie tout en continuant à projeter son avenir avec Clémentine. Maxime se rend compte au fur et à mesure que c’est compliqué.

Maxime et Clémentine peuvent-ils vraiment avoir un avenir en commun ?

Tout dépendra s’ils arrivent à mettre leurs envies en commun et accepter la vie de chacun.

Parallèlement, Maxime découvre que son ex Margot a eu un bébé suite à un déni de grossesse. Quel regard porte-t-il sur la distance que prend l’adolescente avec César ?

Il va l’accompagner et va trouver ça normal. Malgré que ça soit l’une de ses anciennes copines, Margot est comme une sœur pour Maxime. Il va essayer de l’aider à affronter ce nouveau rôle de mère qui s’ouvre à elle. Maxime pourrait lui servir de déclic. L’objectif sera de la raisonner pour qu’elle puisse prendre conscience que César est son propre enfant.

« On est allé chercher un peu partout Maxime pour des intrigues et des émotions différentes »

Le retour de Maxime a été plébiscité par le public. Comment expliquez-vous l’attachement autour de votre personnage ?

Je suis très content de ça. Je pense que cela est dû au talent des scénaristes et de toutes les équipes qui entourent Demain nous appartient. J’ai eu l’appui d’Ingrid Chauvin et Alexandre Brasseur (interprètes de Chloé et Alex, ses parents, ndlr) qui m’ont très bien accompagné. Au début de la série, Maxime était loin d’être mature. Cela a permis de ramener un grand nombre de jeunes. On est allé chercher un peu partout Maxime pour des intrigues et des émotions différentes.

Parallèlement à Demain nous appartient, TF1 vient de vous confier le rôle principal de sa future série, Pour Sarah. Comment êtes-vous arrivé dans ce projet ?

C’est l’histoire de plusieurs résistants et surtout de deux adolescents. Après une soirée surprise qui était organisée à l’attention de Cédric (son personnage, ndlr) au vu de son départ pour devenir kitesurfer professionnel en Australie, il va y avoir une série d’événements, dont un accident. Ça va se jouer à l’hôpital entre la vie et la mort et une enquête autour du drame. J’ai été séduit par le fait de voir comment les familles réagissent à un drame tel qu’un accident de voiture. J’ai passé le casting pendant Danse avec les stars et je suis content d’avoir été retenu.

Cet automne, vous avez alterné Danse avec les stars et Demain nous appartient. Votre participation à Pour Sarah va-t-elle réduire la présence de Maxime dans le feuilleton quotidien ?

Pas du tout, car je tourne énormément entre les deux séries. Je multiplie les allers-retours en train entre Paris et Sète. Pour Sarah va aussi se tourner à Perpignan. Je travaille même le samedi parce que mon emploi du temps est très serré. Je n’ai pas un jour de repos. Alors que c’était très physique, j’ai réussi à le faire avec Danse avec les stars. Ça va plus être compliqué au niveau de l’apprentissage de textes.

« L’histoire de Grégory Lemarchal est touchante et assez incroyable »

De Demain nous appartient à Pour Sarah en passant par Danse avec les stars, vous connaissez une ascension fulgurante…

Je prends ce qui vient et c’est hyper cool. Cela me permet de rencontrer des gens et de recevoir du bonheur à travers mes activités. Je suis vraiment heureux de tout ce qui se passe. Quand j’ai commencé Pour Sarah, je n’arrêtais pas de dire : « C’est super, je vais rencontrer d’autres personnes et vu que c’est une série d’adolescents, je vais connaître pas mal de jeunes de mon âge ». Je suis vraiment content de ça. Je vais tourner pour la première fois à Paris et à Perpignan. Je vais découvrir d’autres paysages, endroits et équipes. Et je suis heureux de pouvoir apprendre le kitesurf à travers Pour Sarah. C’est en bonne voie et j’espère offrir un bon rendu aux téléspectateurs.

Votre nom a circulé dans la presse pour incarner Grégory Lemarchal dans un biopic. Avez-vous été approché par TF1 ?

Malheureusement, j’ai été au courant de la même manière que tout le monde. Je n’ai pas été sollicité pour ce projet et je n’ai rien reçu à ce sujet. Ça aurait été intéressant de se mettre au chant et l’histoire de Grégory Lemarchal est touchante et assez incroyable.

Parallèlement à Demain nous appartient et Pour Sarah, avez-vous d’autres projets ?

J’ai la production du potager, mais c’est de l’auto-prod. C’est une production Clément Rémiens (rires). Je ne suis pas trop réseaux sociaux, mais je trouve ça intéressant de pouvoir y sensibiliser le public sur des questions d’environnement. C’est quelque chose qui me plait beaucoup.

  ON VOUS RECOMMANDE  

TF1   SERIES TV   DEMAIN NOUS APPARTIENT  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (dimanche 13 juin 2021) : Bridget Jones et La cage dorée cèdent face à Pays-Bas / Ukraine, Agatha Raisin à la peine

Audiences TV Prime (dimanche 13 juin 2021) : Bridget Jones et La cage dorée cèdent face à Pays-Bas / Ukraine, Agatha Raisin à la peine

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (dimanche 13 juin 2021) : Roland-Garros coule Sept à Huit (TF1) et la concurrence, Kaamelott en retrait

Audiences TV Access (dimanche 13 juin 2021) : Roland-Garros coule Sept à Huit (TF1) et la concurrence, Kaamelott en retrait


INTERVIEW
Benjamin Garnier (Un si grand soleil) : « Jonathan ne sait jamais s’arrêter... Florent le tiendra toujours pour responsable »

Benjamin Garnier (Un si grand soleil) : « Jonathan ne sait jamais s’arrêter... Florent le tiendra toujours pour responsable »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021