Conso : Jean-Pierre Pernaut remporte le match du pouvoir d’achat

jeudi 18 septembre 2008 à 14:19 |
TF1/F2/F3/F5

Il y a eu la mode du coaching avec son lot de Super Nanny et fées du logis, puis celle des enquêtes et faits divers dans la foulée de Faîtes entrer l’accusé sur France 2, et même la déco. La rentrée 2008 a vu naître une nouvelle tendance, fruit de l’actualité politique hexagonale : le pouvoir d’achat et la consommation. Toutes les chaînes de télévision se sont précipitées dans la brèche, flairant une occasion d’innover en matière de programmes. Après le lancement de la dernière née, @ la carte, le lundi 15 septembre sur France 3, l’heure est aux premiers bilans. Et Jean-Pierre Pernaut règne toujours en maître des audiences dans le genre.

Premiers à se jeter dans l’arène, le présentateur du 13 heures et Justine Fraioli se sont installés le dimanche, en fin d’après-midi sur TF1. Fort d’années d’expérience avec Combien ça coûte à 20h50, Jean-Pierre Pernaut a réussi d’emblée son passage en mode hebdomadaire. Le 31 août, avec son plateau aux textes défilant et sa priorité aux reportages, Combien ça coûte l’hebdo a convaincu 2.75 millions de téléspectateurs, soit 24.6% du public présent devant son petit écran. Semaine après semaine, « les bons plans d’Audrey », « famille je vous aide » et le rendez-vous du « négociateur » n’ont perdu aucun point d’audience, et continue de ravir les femmes de moins de 50 ans et les jeunes de 15/24 ans.

Il en rêvait. France 2 l’a fait. Médaille d’or en matière de transfert inattendu, Julien Courbet a démarré son Service maximum le lundi 1er septembre, sur l’antenne de France 2. Annoncée depuis déjà de longues semaines, son émission de « service public » semble pour le moins avoir du mal à tenir tête à la Roue de la Fortune de TF1. Chaque soir à 19 heures, le créateur de Sans Aucun Doute ne parvient à fidéliser plus de 1.8 à 2 millions de téléspectateurs, soit 12 à 13% de part de marché. Entouré de ses chroniqueurs et de son invité, Julien Courbet semble rester optimiste.

Après une semaine d’antenne, sur le plateau de Médias, le magazine sur France 5, il confiait à Thomas Hugues : « Dire qu’on a réussi, c’est mentir, dire qu’on a perdu, c’est aussi mentir. Ça aurait pu être une catastrophe et faire moins ». Depuis, si la courbe des audiences n’a pas fait de bond magistral, elle n’a pas non plus fléchi. Pas de quoi rassurer totalement la direction de France 2, qui, même si elle réitère toute sa confiance en l’animateur, voit déjà quelques ajustements à apporter. Dans les colonnes du quotidien Le Parisien, Patricia Boutinard-Rouelle, directrice des magazines, déclarait que Service maximum devrait proposer « des reportages et des enquêtes plus fouillées, mettre davantage de fond et de contenu ».


Dans un domaine moins divertissant et plus informatif, voire « pédagogique » selon son animatrice Valérie Durier, @ la carte est apparue lundi 15 septembre sur les écrans. En direct, ce nouveau rendez-vous quotidien des après-midi de France 3 n’a pas fait de miracle, ne convainquant que 220 000 téléspectateurs lors de son lancement, soit 4.4% de part de marché. « On savait qu’on allait descendre. Les téléspectateurs ne sont pas habitués à voir un magazine en direct à cette heure-là. Maintenant il faut remonter ! » confiait Valérie Durier à Toutelatele.com au lendemain du premier numéro. « Contrairement aux autres émissions (sur la consommation ndlr), notre approche n’est pas du tout la même. Nous voulons faire du décryptage et donner des renseignements pratiques ».

Avant l’arrivée de ces trois poids lourds dans le PAF, les chaînes de télévision s’étaient déjà emparées de la question du « mieux consommer » depuis plusieurs années. Sur France 5, Carole Gaessler, remplacée cette saison par Claire Fournier, avait lancé le magazine C’est notre affaire.

Sur le service public toujours, la pastille Consomag fait déjà figure de dinosaure en la matière. Le programme court de l’Institut National de la Consommation (INC) délivre tous les jours, sans relâche, ses conseils à 13h55 sur France 2 et 20h18 sur France 3. Capital (M6) et autres Rois du système D (TF1) ont prouvé que la consommation fonctionne également en prime time.

Selon l’INC, le pouvoir d’achat des Français devrait reculer de 0.8% en 2008, après une hausse de 1.4% en 2007. Première préoccupation des Français à la rentrée (51%), selon l’institut de sondage CSA pour Le Parisien, devant la santé (35%), la garantie de la retraite (30%), l’emploi (26%) et l’environnement (25%), nul doute que ce thème restera l’une des valeurs fortes tout au long de la saison. Et W9 d’y goûter à son tour. Mercredi 24 septembre, la chaîne de TNT diffusera un numéro d’Enquête d’action spécial. Le thème : « Pouvoir d’achat : comment dépenser moins ? »

TF1   FRANCE 2   FRANCE 3   FRANCE 5   AUDIENCES TV  



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Les Traîtres (M6) : Elsa Esnoult (Les Mystères de l’amour) démasquée par Delphine Wespiser (TPMP), Melococo, Bruno Sanches, Paul El Kharrat... ?

2 - L’énorme boulette de Karine Ferri sur TF1 avant son départ de Danse avec les stars

3 - Camping Paradis (TF1) : la série avec Laurent Ournac inspire les vacances des Français, « Dans tous les campings, il y a des monsieur Parizot »


INTERVIEWS

# Exclu - Jean-Luc Azoulay : « Je n’ai aucune inquiétude sur l’avenir des Mystères de l’amour »

# Sophie Ferjani (Tout changer ou déménager) : « Avec Antoine Blandin, Stéphane Plaza était notre cible commune »

# Jazz et Laurent Correia : « Un membre de la JLC Family, auquel personne ne s’attend, va nous quitter »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022