Anne Caillon (Demain nous appartient / Crimes parfaits) : « Chloé est mal placée pour faire des reproches à Flore »

Anne Caillon, interprète de Flore dans Demain nous appartient, incarne une vétérinaire accusée de meurtre dans une enquête inédite de Crimes parfaits, à suivre à 22 heures ce mardi 24 novembre 2020 sur France 3.

Publié le mardi 24 novembre 2020 à 18:58
par
Anne Caillon (Demain nous appartient / Crimes parfaits) : « Chloé est mal placée pour faire des reproches à Flore »
©Capture TF1 

La quatrième saison de Crimes parfaits dévoile deux nouveaux inédits ce mardi 24 novembre à partir de 21h05 sur France 3. Après le meurtre d’un étudiant dans une bibliothèque, le second épisode du soir s’intéressera à l’affaire d’un agent d’entretien retrouvé mort avec un criminel qui a fait croire à un infarctus. La principale suspecte n’est autre qu’une vétérinaire incarnée par Anne Caillon.

Un CV policier long comme le bras

L’interprète de Flore Vallorta dans Demain nous appartient est une habituée des scènes de crime puisqu’elle a participé à Zodiaque, Les Cordier, juge et flic, Les Enquêtes d’Eloïse Rome, Diane, femme flic, Section de recherches ou encore Chérif. Ce rôle de vétérinaire est une grande première pour la comédienne qui a promu sa participation lors d’une interview accordée à Télé 7 jours.

Porter la blouse a été pour elle « une expérience émouvante » puisqu’elle « adore les bêtes », précisant qu’elle a adopté un chien et un chat. Pour se préparer à ce rôle, elle a accompagné durant trois semaines les soigneurs d’un seaquarium situé dans le Gard. L’actrice a ensuite rappelé que sur son CV, elle avait déjà prêté ses traits à une coupable : « Pour l’assassinat commis dans Commissaire Magellan, je n’ai ressenti aucun remords. Il était d’autant plus répugnant qu’il a profité de la faiblesse et du handicap d’une enfant ».

Anne Caillon veut rester à Sète

Anne Caillon a également commenté l’actualité de Flore dans le feuilleton de TF1. Aux côtés d’Alex après avoir trahi son amie Chloé, cette dernière s’apprête à épauler son compagnon dans le combat judiciaire qui l’attend face à la mère de Judith et Maxime. Malgré des actes répréhensibles, l’actrice a tenu a défendre son personnage : « Flore est une femme amoureuse. Elle a cédé dans un moment de grande vulnérabilité. Et puis, Chloé n’avait-elle pas, elle aussi, trompé Alex ? Elle est très mal placée pour lui faire des reproches ».

Par ailleurs, malgré le coup d’envoi du spin-off Ici tout commence, elle n’envisage pas de quitter Sète : « L’ambiance est bonne, on est suivis par plus de 3 millions de téléspectateurs, et cette activité me laisse aussi du temps pour travailler à d’autres projets ».

Le 17 novembre dernier, une moyenne de 3.85 millions de Français ont suivi les deux nouvelles enquêtes de Crimes parfaits, soit une part de marché à hauteur de 16.8%.

  ON VOUS RECOMMANDE  

TF1   FRANCE 3   SERIES TV   REVUE DE PRESSE   DEMAIN NOUS APPARTIENT  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (mardi 22 juin 2021) : Le diable s’habille en Prada échoue sur TF1, Jusqu’à ce que la mort nous unisse domine Angleterre / République Tchèque

Audiences TV Prime (mardi 22 juin 2021) : Le diable s’habille en Prada échoue sur TF1, Jusqu’à ce que la mort nous unisse domine Angleterre / République Tchèque

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (mardi 22 juin 2021) : N’oubliez pas les paroles rattrape Demain nous appartient, Quotidien à un niveau surpuissant

Audiences TV Access (mardi 22 juin 2021) : N’oubliez pas les paroles rattrape Demain nous appartient, Quotidien à un niveau surpuissant


INTERVIEW
Céline Collonge (Ça peut vous arriver, M6) : « Certains cas me font froid dans le dos... il y a eu des larmes sur le plateau »

Céline Collonge (Ça peut vous arriver, M6) : « Certains cas me font froid dans le dos... il y a eu des larmes sur le plateau »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021