De grandes espérances (Arte) : Gwyneth Paltrow nue dans une histoire vraie ?

mardi 22 décembre 2020 à 18:51 |
Capture Arte

De grandes espérances, œuvre poétique d’Alfonso Cuarón, est à suivre à 20h50 ce mardi 22 décembre 2020 sur Arte. La sensualité au cœur de l’art est retranscrite par le duo emmené par Gwyneth Paltrow et Ethan Hawke.

Gwyneth Paltrow se dénude devant la caméra d’Alfonso Cuarón pour l’œuvre De grandes espérances , proposée en prime par Arte ce 22 décembre 2020. Son personnage sert de modèle à un jeune orphelin dont le coup de pinceau est habilement rôdé.

Depuis qu’il est orphelin, Finnegan Bell vit dans un village de pêcheurs en Floride, élevé par sa grande sœur Maggie et son mari Joe. Celle-ci l’encourage à suivre sa passion pour le dessin, lui qui passe son temps à observer le monde qui l’entoure.

Quelque temps plus tard, Maggie disparaît de sa vie après avoir fréquenté un amant. C’est alors qu’il se retourne vers la propriété de Nora Dinsmoor avant de tomber sous le charme de sa jeune protégée, la belle Estella. Une rencontre qui fait suite à une action qu’il pensait anodine quand il a prêté main forte à un bagnard qui venait de s’échapper.

Un réalisateur en devenir

Une distribution de premier choix a nourri cette romance mélodique avec Gwyneth Paltrow et un Ethan Hawke qui traversait la meilleure période de sa carrière après avoir tourné Before Sunrise et Bienvenue à Gattaca. Robert de Niro a complété le casting d’Alfonso Cuarón qui réalisera plus tard Harry Potter et le prisonnier d’Azkhaban , et surtout Gravity , récompensé de sept Oscars, dont celui du meilleur réalisateur.

Ce long-métrage est tiré du roman Les Grandes Espérances, publié en 1860 par Charles Dickens. De nombreuses adaptations ont suivi la sortie de cet ouvrage. David Lean a reçu deux Oscars pour la version de 1946.

En 2011, une série britanno-américaine a attiré Gillian Anderson (X-Files) dans ses filets. Un an plus tard, une nouvelle adaptation a été concrétisée pour le cinéma avec Jeremy, Irvine Ralph Fiennes et Helena Bonham Carter.

Francesco Clemente, authentique inspiration

Par ailleurs, les œuvres réalisées par le personnage principal sont inspirées de Francesco Clemente, un peintre appartement au mouvement italien Trans-avant-garde.

Le film a très bien fonctionné au box office puisque ses recettes ont représenté plus du double du budget nécessaire à sa réalisation avec un bénéfice de 30 millions de dollars.

ARTE    CINEMA   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - C à vous : « C’est honteux ! », Anne-Elisabeth Lemoine tacle Pascal Praud sur France 5

2 - Star Academy : Coach Joe de retour à la rentrée 2023 sur TF1 ? Ses révélations à Faustine Bollaert

3 - Elodie Varlet (Plus belle la vie, France 3) : « Je ne ferme pas la porte au retour d’Estelle"


INTERVIEWS

# Aurore Delplace (Un si grand soleil, France 2) : « Johanna va clairement être manipulée par Claudine »

# Dembo Camilo (Ici tout commence, TF1) : « Souleymane ne va pas retenter de récupérer Deva »

# Elsa Esnoult (Les mystères de l’amour, TMC) : « Fanny va pardonner John pour sa relation avec Gabriella »