De Lumbroso à Delarue, les Victoires de la Musique fêtent leurs 20 ans

Publié le mercredi 9 février 2005 à 00:41
par
De Lumbroso à Delarue, les Victoires de la Musique fêtent leurs 20 ans
©F2 

Plus que jamais France Télévisions tente de développer sa politique musicale. Avec le renouvellement des variétés en prime time, la présence des modules de CD’aujourd’hui, des classements avec Top of the pops ou encore des magazines culturels comme Trafic.musique, depuis des décennies, la télévision publique évolue avec la musique. Et en cette année 2005, France 2 ne semble pas déroger à la règle. En effet, la chaîne va célébrer sur son antenne les 20 ans des Victoires de la musique, le 5 mars prochain en direct du Zénith de Paris.

Créée en 1985, l’association des Victoires de la Musique a pour but de récompenser les meilleures créations, interprétations, réalisations et productions musicales de l’année précédente. Parallèlement, la cérémonie représente une fenêtre de diffusion pour des artistes qui n’ont pas forcément l’habitude d’être présents à un horaire grand public. Aussi, d’une année sur l’autre les « révélations » sont nommées dans la catégorie « artiste de l’année », ce qui prouve l’impact et l’importance que les Victoires de la Musique peuvent avoir sur une carrière. Elles sont également devenues un rituel annuel récompensant au fil de ces deux décennies des artistes aussi divers et variés que Barbara, Henri Salvador, France Gall, Vanessa Paradis, Bénabar, Alain Souchon ou encore Renaud.

« Les Victoires de la musique sont l’occasion de se rendre compte du dynamisme et de la richesse de la production française » affirme leur président, Vincent Frèrebeau. Mais la critique ne l’entend pas de cette oreille et considère globalement l’évènement comme « élitiste » voire « parisianiste » ! A l’opposé, les NRJ Music Awards, trophées annuels décernés sur TF1, n’offriraient que trop peu de diversité musicale en mettant souvent à l’honneur des artistes de télé réalité. Difficile donc de trouver une juste milieu. On notera tout de même les noms de Calogero, Corneille, Nâdiya et Pascal Obispo sur les listes communes des deux cérémonies.

Comme l’an dernier, des modules pour voter dans la catégorie de « révélation » seront présents sur la grille des programmes de France 2 à compter du 9 février. Tout au long de l’émission, le public pourra également élire « La chanson originale de l’année » entre « Je m’appelle Jane » de Jane Birkin & Mickey 3d, « Pensons à l’avenir » de Cali, « Si seulement je pouvais lui manquer » et « Face à la mer » de Calogero. Enfin, quatre nouveaux prix seront attribués à un des lauréats qui a été récompensé entre 1985 et 2004 dans les catégories suivantes : « artiste masculin », « artiste féminine », « chanson » et « album de l’année ».

Aussi, à l’occasion de leur vingtième anniversaire, un léger lifting va être apporté aux Victoires de la musique avec, dans un premier temps, l’apparition d’une nouvelle catégorie, « Le DVD musical de l’année ». L’autre nouveauté réside en l’animation puisque l’évènement sera confié exceptionnellement à Jean-Luc Delarue, Michel Drucker, Guillaume Durand, Daniela Lumbroso et Nagui. Chacun ont au moins un jour présenté une des 19 éditions précédentes avec plus ou moins de succès. Ainsi, en 2004, le duo Durand/Delarue avait convaincu 3,3 millions de téléspectateurs (18.5% de part de marché) soit un million de moins qu’en 2003. Il faut remonter en 1990 pour voir l’émission triompher devant près de 9 millions de fidèles (43 % de part de marché), soit la 10ème meilleure audience d’Antenne 2 cette année là...

SOAP AWARDS 2021
Récompensez vos acteurs et séries préférés.
Votez dès maintenant pour leur offrir le trophée !

FRANCE 2   LES VICTOIRES DE LA MUSIQUE   JEAN-LUC DELARUE  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (vendredi 3 décembre 2021) : Camille & Images (TF1) surclassé par Coups de Sang, Stéphane Plaza stabilise M6

Audiences TV Prime (vendredi 3 décembre 2021) : Camille & Images (TF1) surclassé par Coups de Sang, Stéphane Plaza stabilise M6


INTERVIEW
Pola Petrenko  (Charlène, Ici tout commence, TF1) : « Charlène a une revanche à prendre avec Anaïs, son ennemie numéro 1 »

Pola Petrenko (Charlène, Ici tout commence, TF1) : « Charlène a une revanche à prendre avec Anaïs, son ennemie numéro 1 »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021