Disparition, Roswell, X-Files : les extraterrestres envahissent Série Club

Publié le lundi 21 novembre 2005 à 00:28
par
Disparition, Roswell, X-Files : les extraterrestres envahissent Série Club
©Dreamworks 

Aujourd’hui, les extraterrestres s’emparent de l’antenne de Série Club pour une soirée Disparition. A travers de grandes séries cultes américaines, des Envahisseurs à X-Files en passant par Roswell, la chaîne revient sur le mythe des petits hommes verts.

Mais l’évènement de cette soirée, dès 20h50, c’est la diffusion de la mini-série produite par Steven Spielberg, Disparition. Programmée en décembre 2002 sur la chaîne américaine Sci-Fi, elle avait battu tous les records d’audience, regroupant en moyenne plus de six millions de téléspectateurs. En France, les dix épisodes ont été diffusés en novembre 2003 sur Canal +. La même année, l’impressionnante fresque télévisuelle produite par le papa de ET et de Rencontres du troisième type a été récompensée par l’Emmy Award 2003 de la meilleure mini-série.

Disparition s’attache aux destins de trois familles d’Américains ordinaires qui, au fil de quatre générations, ont été en contact avec les extraterrestres. A la fois saga épique et drame humain, elle retrace, en toile de fond, cinquante ans d’histoire des Etats-Unis, du crash mythique de Roswell, en 1947, jusqu’à nos jours.

Chaque épisode de Disparition, scénarisé par Leslie Bohem, est tourné par un réalisateur différent parmi lesquels Tobe Hooper, Breck Eisner et John Fawcett. Du côté des acteurs, on retrouve entre autres la jeune Dakota Fanning qui est devenue par la suite l’héroïne de La Guerre des Mondes.

A 22h20, Steeven Spielberg reste à l’honneur dans un documentaire inédit. Au cœur de Disparition dévoile les coulisses de la mini-série. Scénaristes, producteurs, réalisateurs et experts en effets spéciaux reviennent sur le tournage et les difficultés qu’ils ont rencontrées.

Après cette première partie de soirée entièrement consacrée à la production Disparition, Série Club ne laisse pas les fans de science-fiction sur leur faim et leur propose de redécouvrir les premiers épisodes de séries du genre devenues cultes.

A 23h05, Mulder et Scully prennent la relève dans l’épisode « Gorge profonde » de la première saison de X-Files. A 23h55, ce sont les adolescents de Roswell qui entrent en scène. Série Club diffuse le pilote de la série, « La révélation ». A 00h40, le deuxième épisode des Envahisseurs, intitulé « La mutation » et considéré par les fans comme le plus emblématique de la série, prolonge la soirée. Enfin à 1h40, « Dick Puts the Id in Cupid », extrait de Troisième planète après le soleil clôt ce grand rendez-vous. Toutes les pointures de la science-fiction se sont données rendez-vous pour faire frissonner les téléspectateurs de Série Club et ne libérer l’antenne qu’à 2h05.

Des téléspectateurs très gâtés cette saison. En effet, Série Club multiplie les soirées spéciales et affirme son identité. En décembre, une soirée Remakes est prévue. Au programme, des reprises inattendues de séries cultes. Les abonnés pourront découvrir Beauty Queen, la version allemande de Nip/Tuck, Dada, H, la Nounou d’enfer grecque ou encore Angelès, le remake mexicain de Drôles de dames.

  ON VOUS RECOMMANDE  

SERIES TV   CABLE / SATELLITE / ADSL   ROSWELL   X-FILES   SERIE CLUB  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (jeudi 29 juillet 2021) : La folle histoire de Max et Léon accroche Cassandre, Daphné Burki en échec avec le concert Africa

Audiences TV Prime (jeudi 29 juillet 2021) : La folle histoire de Max et Léon accroche Cassandre, Daphné Burki en échec avec le concert Africa

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (jeudi 29 juillet 2021) : Demain nous appartient très puissant, N’oubliez pas les paroles étonne, Stéphane Plaza replonge

Audiences TV Access (jeudi 29 juillet 2021) : Demain nous appartient très puissant, N’oubliez pas les paroles étonne, Stéphane Plaza replonge


INTERVIEW
Olivier Minne (Fort Boyard) : « Si le genre n’avait pas été renouvelé, le Fort se serait totalement éteint »

Olivier Minne (Fort Boyard) : « Si le genre n’avait pas été renouvelé, le Fort se serait totalement éteint »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021