Érika Moulet (La grande soirée des duos, W9) : « Louane et Kendji m’ont bouleversé, et ont dévoilé un peu de leur intimité »

Ce jeudi 14 octobre 2021, Érika Moulet co-présentera avec Jérôme Anthony La grande soirée des duos en prime sur W9. L’animatrice, également aux commandes de L’hebdo de la musique, revient sur ce nouveau format. Rencontre.

Publié le jeudi 14 octobre 2021 à 18:37
par
Érika Moulet (La grande soirée des duos, W9) : « Louane et Kendji m’ont bouleversé, et ont dévoilé un peu de leur intimité »
©Capture W9 

Valentin Delepaul : En quoi consiste cette première de La grande soirée des duos à suivre ce 14 octobre 2021 à 21h05 sur W9 ?

Erika Moulet : Il ne s’agit pas seulement d’une soirée musicale, mais d’un vrai concept d’émission. Sur W9, on essaye, on tente, on ose et on fait. Le principe est génial de se dire qu’on va passer une soirée avec des artistes que l’on adore et qui vont reprendre des tubes. On voulait surtout mettre en avant la façon dont le duo va se former, c’est la force de l’émission. Le clin d’œil des coulisses est aussi vraiment sympa. La manière dont se sont déroulés les duos est visible et cela fait la différence sur ce concept.

Le rapprochement avec le format de TF1, Duos mystères, animé par Alessandra Sublet peut se faire. En quoi ce concept est-il différent ?

Je n’ai pas vu ce programme. Mais là, il n’y a pas de mystère. On va porter une invitation aux invités et on leur demande : « Quel artiste a envie de chanter avec toi ? ». Il y a eu ni déception, ni refus puisqu’on invite une personne avec laquelle on a envie de partager la scène. On leur soumet donc une invitation qu’ils devinent grâce à trois indices, et donnent ensuite leur accord. Il n’y a pas de mystère pour le téléspectateur, c’est juste qu’il est complice d’un duo en formation.

« Avec le prisme de l’actualité, la musique sonne différemment »

Quels temps forts vont marquer l’émission ?

Il y a un moment romantique avec Pascal Obispo invitant Élodie Frégé à chanter « Les meilleurs ennemis » et d’autres magiques avec des personnes qui ne se sont jamais croisées de cette manière-là. Ils vont se retrouver sur des morceaux qui leur tiennent à cœur. Il y a aussi un magnifique trio où Soprano a remplacé Dadju pour chanter « Belle » avec Gims et Slimane. D’autres moments m’ont bouleversée comme quand Louane a invité Kendji sur « Aimer à mort ». Ces personnes sont très proches dans la vie et sur scène et ont dévoilé un peu de leurs intimités sur ce morceau. Il s’est passé quelque chose de fort et la production a été à la hauteur de l’événement et a su capter tous ces moments. Je suis vraiment touchée et fière de ça parce que c’est plus que de la musique.

Quel duo vous a le plus surpris ?

Quand on a les trois grosses voix de la chanson sur « Belle », je me suis dit « qu’est-ce que ça détonne ». Quand Claudio Capéo ose inviter Carla Bruni, la magie opère et le duo est magnifique. Même chose pour Louane et Kendji ou Calogero et Hoshi. Il y a énormément de moments qui m’ont touché, certains duos ont donné une autre dimension à la musique. C’était aussi important pour Calogero de soutenir Hoshi avec tout ce qu’il s’est passé pour elle, en chantant « Et même après je t’aimerai », il a donné de l’épaisseur à ce morceau. Avec le prisme de l’actualité, la musique sonne différemment.

Vous retrouvez une nouvelle fois Jérôme Anthony à l’animation. Comment fonctionne votre duo ?

Il n’y a jamais d’automatisme entre nous, et on ne se marche pas dessus. Quand on dit bonjour ou au revoir, on le dit ensemble. On a nos parties, nos artistes… On n’est pas collé l’un à l’autre et chacun a sa dynamique. On se partage l’antenne et on adore ça.

« J’écoute tous les albums qui sortent, c’est viscéral et professionnel à la fois »

Depuis votre arrivée sur le groupe M6, vous avez animé essentiellement des musicales. Quel est votre lien avec la musique ?

J’ai un rapport à la musique très naturel, très instinctif. Maintenant, ce qui fait la musique c’est l’urbain et je baigne là-dedans. J’écoute tous les albums qui sortent, c’est viscéral et professionnel à la fois. Ma famille par alliance est dans la musique (son mari est le musicien Bachar Khalifé, NDLR), c’est leur sang et leur vie. Et je communique cette passion à mes enfants, ils sont inscrits au conservatoire. La musique fait vraiment partie de notre vie...

Ne plus animer des émissions d’info, comme vous le faisiez sur LCI ne vous manque-t-il pas, notamment à l’approche de l’élection présidentielle ?

J’ai toujours gardé mon œil de LCI, cela ne change pas. Je ne peux pas dire que cela me manque, mais c’est quelque chose qui est toujours là. Je ne passe pas une journée sans savoir ce qu’il se passe dans le monde, j’essaye de décrypter, d’aller un peu plus loin.

Si on vous le proposait, accepteriez-vous de prendre les commandes d’une émission d’actualité ?

J’étudierai la question, il ne faut jamais fermer les portes. J’aime me poser des questions, j’aime le journalisme, j’aime l’actu. Pour l’instant, ce qu’il se passe pour moi c’est musical, mais pourquoi pas.

« Ce qu’il faut, c’est aller dans un projet qui me correspond parfaitement et y aller avec envie et sincérité »

Vous avez été chroniqueuse dans TPMP de 2015-2016. Seriez-vous partante pour reprendre un tel rôle dans une émission d’actualité ?

J’ai toujours plaisir de donner mon avis et à essayer de faire partie du débat, c’est quelque chose qui m’intéresse. Animatrice ou chroniqueuse, je n’ai pas de problème avec ça, tout est possible, tout est compatible et parallèle. Ce qu’il faut, c’est aller dans un projet qui me correspond parfaitement et y aller avec envie et sincérité. Et si cela se présente, je n’hésiterai jamais.

Quels sont vos autres projets en parallèle avec le groupe M6 ?

Le virage qu’est en train de prendre M6 en s’ouvrant au digital me plaît énormément. Récemment, à l’occasion de la série Or noir, dont la deuxième saison est produite par M6, on a fait un concert événement de rap sur 6play. Si j’avais des envies particulières, ce serait plutôt de ce côté-là. Il y a énormément de choses à faire sur les chaînes digitales. Pour moi, le direct c’est la vie, donc c’est super de faire partie de ces supports qui vivent en temps réel. Je trouve très intéressant d’avoir ce rapport direct et plus réactif avec les téléspectateurs-internautes. Et cette porte-là, j’y fonce…

  ON VOUS RECOMMANDE  

W9   DIVERTISSEMENT  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (vendredi 15 octobre 2021) : Danse avec les stars éloigne César Wagner, C8 boostée par Les Chevaliers du Fiel

Audiences TV prime (vendredi 15 octobre 2021) : Danse avec les stars éloigne César Wagner, C8 boostée par Les Chevaliers du Fiel


INTERVIEW
Laure Guibert (Les Mystères de l’amour) : « Béné est incapable de choisir entre José et Jimmy »

Laure Guibert (Les Mystères de l’amour) : « Béné est incapable de choisir entre José et Jimmy »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021