Exit Arrêt sur images & Cie, France 5 fait le ménage

Publié le mardi 26 juin 2007 à 00:09
par
Exit Arrêt sur images & Cie, France 5 fait le ménage
©F5 

Le 18 juin dernier, la direction de France 5 a annoncé qu’elle ne reconduirait pas à la rentrée six de ses magazines : Etats Généraux, L’Atelier de la Mode, Mondes et Merveilles, Ubik la mensuelle, Madame, Monsieur, Bonsoir et Arrêt sur images. Cette dernière, créée à la naissance de La Cinquième en 1995, proposait un décryptage du traitement de l’actualité de la télévision. Le directeur de l’antenne et des programmes de France 5, Philippe Vilamitjana a estimé que le concept n’avait « pas évolué », tout en soulignant un « tassement de l’audience ».

La première fédération de l’éducation (FSU) a, dans un communiqué, demandé le retour de ce magazine qu’elle définit comme un « outil pédagogique ». De son côté, la CFDT Médias a défendu « l’existence d’une émission critique des médias » tout en affirmant que son présentateur, Daniel Schneidermann, n’était « victime d’aucune chasse aux sorcières ».

Arrêt sur images sera remplacée par « une autre émission de décryptage », selon Philippe Vilamitjana. Le programme devrait avoir une formule basée sur le témoignage de plusieurs spécialistes de médias qui parleront du traitement de l’actualité à la télévision mais aussi à la presse et à la radio.

Annoncer la fin du magazine le lendemain du second tour des législatives ne veut pas dire pour autant qu’Arrêt sur images n’existe plus seulement pour des raisons politiques. Daniel Schneiderman a avoué sur RMC que « la situation est beaucoup plus compliquée ». Selon l’animateur du magazine non reconduit, il s’agirait d’abord d’une mésentente datant de plus de dix ans entre Patrick de Carolis et lui.

L’actuel Président de France Télévisions, et ancien présentateur de Des racines et des ailes sur France 3, avait été épinglé par Arrêt sur images parce qu’il avait fait passer des images de reconstitution d’un sauvetage en montagne pour un vrai sauvetage. Daniel Schneiderman déclare ainsi : « J’ai su qu’il nous en avait toujours voulu. Il est arrivé Président de France Télévisions, il n’était pas dans les meilleures dispositions à l’égard d’Arrêt sur Images ». Enfin, l’animateur précise qu’il est aussi un peu en froid depuis avril dernier avec sa direction suite à la diffusion d’un sujet sur la relation entre la journaliste de France 2 Béatrice Schoenberg et l’ancien ministre de la Cohésion sociale, Jean-Louis Borloo.

Ce 26 juin, Daniel Shneidermann a rendez-vous avec le directeur général de France 5, Claude-Yves Robin. Celui-ci devrait lui délivrer des « faits reprochés ». Utilisant son blog et les médias pour s’exprimer largement son indignation, Daniel Schneidermann écrit : « Je suis bien curieux de savoir lesquels ».

Depuis l’annonce de la suppression d’Arrêt sur images, la mobilisation semble importante sur internet avec trois pétitions de soutien pour le retour de l’émission.

Quoiqu’il advienne, Arrêt sur images ne sera plus sur l’antenne de France 5 en septembre mais certaines rumeurs affirment que le programme pourrait bien se retrouver sur d’autres chaînes comme Direct 8 ou BFM TV...

FRANCE 5  

AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (samedi 21 mai 2022) : la finale de The Voice (TF1) au coude-à-coude avec Dans l’ombre des dunes (France 3), Les grosses têtes (France 2) faibles

Audiences TV Prime (samedi 21 mai 2022) : la finale de The Voice (TF1) au coude-à-coude avec Dans l’ombre des dunes (France 3), Les grosses têtes (France 2) faibles


INTERVIEW
Kevin Guedj / Carla Moreau (Le temps des réconciliations) : « Pour les retrouvailles avec Nacca, je me suis retrouvé dans l’incompréhension totale »

Kevin Guedj / Carla Moreau (Le temps des réconciliations) : « Pour les retrouvailles avec Nacca, je me suis retrouvé dans l’incompréhension totale »







Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022