F2 : de nouvelles missions pour Bern et un retour de Delarue ?

Publié le mercredi 16 mai 2007 à 00:28
par
F2 : de nouvelles missions pour Bern et un retour de Delarue ?
©F2 

Voilà une émission qui pourra se targuer d’avoir « fait honneur » à son contenu. Un déferlement discontinu de controverses n’a pas cessé de s’abattre depuis le lancement de L’Arène de France, en septembre 2006. Et après un bilan mitigé, les dirigeants de France 2 ont décidé de ne pas reconduire l’émission.

Dès le départ, la tâche de Stéphane Bern était loin d’être aisée. L’arène de France devait succéder à l’ancestral Ca se discute de Jean-Luc Delarue, lequel a prospéré pendant dix ans en deuxième partie de soirée, rassemblant 2.6 millions de fidèles, soit 27% de part de marché.

Les raisons d’espérer ne manquaient pas pour l’ancien présentateur de Sagas. Stéphane Bern restait sur une bonne dynamique après une expérience concluante sur Canal+ dans 20h10 pétantes, où il avait su instaurer un ton léger et impertinent. Par ailleurs, le concept original visant à opposer deux camps sur une question de société devait apporter un petit vent de fraîcheur après 10 années d’émissions de l’homme à l’oreillette consacrées au T.O.C et au syndrome Gilles de la Tourette : « Le public en a marre que tout le monde se tienne : les journalistes, les politiques, les vedettes. Ils ont envie d’entendre de vrais avis" s’était exclamé l’animateur avant le lancement de l’émission.

Le premier numéro avait d’emblée séduit le public en réunissant plus de 2 millions de téléspectateurs, soit 29.4% de part de marché. Pourtant, les critiques se sont rapidement fait entendre. Il est vrai qu’en début de parcours, l’arène faisait plus penser à une foire d’empoigne ! Les remarques fusaient dans tous les sens et les discussions houleuses peinaient à être constructives. Plutôt dommageable pour une émission qui prétend instaurer un débat sur un sujet polémique... Stéphane Bern a finalement dû attendre quelques émissions avant de canaliser ses invités et de rendre les débats un tant soit peu organisés et compréhensibles.

Autre grief de L’arène de France, les sujets à tendance racoleurs : « Peut-on vivre sans sexe », « La société est-elle devenue pornographique ? », « La dictature de la beauté est-elle dangereuse ? » ont été reprochés d’entraîner une « dérive populiste » et de décrédibiliser le service public. Pour remédier à cela, l’émission avait procédé à quelques aménagements en octobre dernier. Des invités moins nombreux, plus légitimes et une place plus importante accordée aux questions sérieuses avaient légèrement redressé la tendance « populaire » de l’émission.

Et Stéphane Bern n’a pas à rougir des audiences réalisées par L’arène de France même si les dernières émissions commençent sérieusement à marquer le pas. Pour preuve, le 9 mai, le débat sur « les drogues douces sont-elles dangereuses ? » a réuni 1.5 million de téléspectateurs (12.6% de part de marché) et celui du 26 avril « Les animaux sont-ils malades de l’homme ? » n’a séduit que 1.1 million de fidèles (12.7%). L’émission sera tout de même parvenue à conserver un noyau de fidèles, notamment face aux 4 millions de fans du succès de l’été Preuve à l’appui, même si l’arrivée de la nouvelle série de TF1 Dr House a indéniablement porté un coup aux audiences de France 2.

Pour tenter de se consoler, la chaîne publique fait appel de temps à autre à Ca se discute pour alimenter la case. Mais les téléspectateurs semblent bel et bien avoir déserté puisque l’émission de Jean-Luc Delarue peine à mieux faire. Cependant, avec la suppression de L’arène de France, l’actuel présentateur de Toute une histoire pourrait éventuellement revenir avec de nouveaux Ca se discute à un rythme plus soutenu dès la rentrée prochaine. A moins que la chaîne décide de laisser sa chance à un nouveau programme...

En dépit de l’arrêt de son émission, l’avenir de Stéphane Bern s’inscrit toujours sur France 2. L’animateur devrait connaître un été fertile puisqu’il présentera Un autre monde, une série de prime-time touristiques, pendant l’été. Un divertissement estival est aussi attendu. Stéphane Bern a affirmé ne pas vouloir proposer une adaptation télé de son émission de radio sur France Inter Le fou du roi. Quoi qu’il en soit, Stéphane Bern devrait revenir dans un style plus marqué « divertissement », comme à la rentrée où il est pressenti pour une nouvelle émission hebdomadaire, dans la lignée de 20h10 pétantes. Histoire de faire taire les mauvaises langues...

  ON VOUS RECOMMANDE  

FRANCE 2   AUDIENCES TV   JEAN-LUC DELARUE   STEPHANE BERN  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (lundi 8 mars 2021) : Je te promets plonge avec Les rivières pourpres, Mariés au premier regard au plus bas

Audiences TV prime (lundi 8 mars 2021) : Je te promets plonge avec Les rivières pourpres, Mariés au premier regard au plus bas

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (lundi 1er mars 2021) : Les Marseillais à la dérive, TPMP menace Quotidien, DNA rattrape NOPLP

Audiences TV access (lundi 1er mars 2021) : Les Marseillais à la dérive, TPMP menace Quotidien, DNA rattrape NOPLP


INTERVIEW
Téïlo Azaïs (Un si grand soleil) : « Enzo et Kira ne partageront pas une relation amoureuse »

Téïlo Azaïs (Un si grand soleil) : « Enzo et Kira ne partageront pas une relation amoureuse »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021