Face à l’info : Eric Zemmour balance sur ses agressions et les signalements au CSA

Sans Eric Zemmour ni Marc Menant, Christine Kelly déroule la semaine de rentrée de Face à l’info sur CNews. Le polémiste vedette, lui, s’est longuement exprimé dans Valeurs Actuelles.

Publié le mercredi 26 août 2020 à 12:10
par
Face à l’info : Eric Zemmour balance sur ses agressions et les signalements au CSA
©Capture CNews 

Face à l’info a poursuivi sa semaine de rentrée avec une nouvelle édition animée par Christine Kelly ce mardi 25 août sur CNews. Sans Eric Zemmour ni Marc Menant, de retour la semaine prochaine, la journaliste a été accompagnée par Eric de Riedmatten, Dimitri Pavlenko, Harold Hyman et Régis Le Sommier.

La France manque-t-elle de fermeté ?

La réponse pénale aux nombreuses violences ayant éclaté dimanche dernier à Paris a entamé les échanges. Pour Régis Le Sommier, Eric Dupont-Moretti n’est probablement pas l’homme qui va permettre d’apporter plus de fermeté et punir plus sévèrement les auteurs des méfaits. De son côté, Dimitri Pavlenko a indiqué que la France bénéficiait toutefois de quelques cas de tolérance zéro, prenant exemple sur le phénomène de comparution immédiate. Il a néanmoins précisé que le prévenu devait accepter pour être jugé dans l’instantané, et qu’il y avait un risque pour l’individu de sortir libre en cas d’aménagement de peine.

En attendant de retrouver le plateau de CNews, Eric Zemmour a effectué sa rentrée médiatique à l’occasion d’une longue interview accordée à Valeurs Actuelles. Le polémiste a notamment relaté ses débuts houleux dans le talk de Christine Kelly, les propositions qu’il a reçues de la concurrence l’été dernier, mais aussi les agressions dont il est régulièrement victime ainsi que les signalements au CSA dont il fait l’objet.

Eric Zemmour dénoncé par Jean-Marc Ayrault

Pour l’auteur de « Destin français » , la multiplicité des actes malveillants à son égard sont le fruit d’une « époque beaucoup plus violente » mais aussi du fait d’être « présenté par les médias comme l’incarnation du pire ». Il a aussi ciblé un ancien Premier Ministre en relatant ses malencontreuses expériences judiciaires : « Entre Jean-Marc Ayrault, qui écrit au CSA pour mes propos sur l’esclavage, les Verts, les LGBT, les féministes... et des avocats qui réclament une analyse psychiatrique à mon procès, je me sens un peu surveillé, en effet... mais je me refuserai toujours à rentrer dans leur jeu en m’autocensurant ».

Le lundi 24 août, Face à l’info a connu une rentrée timide sur CNews avec 280 000 curieux au rendez-vous, soit 1.7% de l’ensemble du public. Ce mardi, le rendez-vous a repris des couleurs avec 285 000 irréductibles, soit 1.9% du public. De quoi malmener le 24h Pujadas de LCI, à 1.5% de PDA et 202 000 aficionados de 18 heures à 20 heures, ainsi que 120% news sur BFM, parvenue a attirer 223 000 téléspectateurs de 19 heures à 21 heures (1.3% de part de marché).

SOAP AWARDS 2021
Récompensez vos acteurs et séries préférés.
Votez dès maintenant pour leur offrir le trophée !

CNEWS   REVUE DE PRESSE   FACE A L’INFO  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (samedi 4 décembre 2021) : Mongeville deux fois plus fort que TF1, Echappées belles menace le Téléthon

Audiences TV Prime (samedi 4 décembre 2021) : Mongeville deux fois plus fort que TF1, Echappées belles menace le Téléthon


INTERVIEW
Pola Petrenko  (Charlène, Ici tout commence, TF1) : « Charlène a une revanche à prendre avec Anaïs, son ennemie numéro 1 »

Pola Petrenko (Charlène, Ici tout commence, TF1) : « Charlène a une revanche à prendre avec Anaïs, son ennemie numéro 1 »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021