Harry Roselmack

lundi 8 janvier 2007 à 00:35 |
TF1

Le mercato cathodique battant son plein pour la rentrée 2006/2007, l’arrivée de Harry Roselmack, transfuge d’i>Télé, ne s’est pas effectuée sans heurts au sein de la rédaction de TF1.

Né le 20 mars 1973 à Tours, Harry Roselmack, d’origine martiniquaise, détient un DEUG d’histoire et un DUT de journalisme à Tours.

Il commence par travailler en 1994 sur une radio communautaire destinée aux DOM-TOM, Mediatropical, avant de rejoindre l’équipe de France Info six ans plus tard.

Sa carrière télévisée débute en 1999 en intégrant la rédaction d’i>Télé où il est aux commandes de la grande édition, le journal de début de soirée à 18 heures. Parallèlement, il présente également pour Canal+ le journal de la mi-journée dans l’émission de Maïtena Biraben Nous ne sommes pas des anges.

Repéré depuis plus d’un an par Etienne Mougeotte, TF1 le débauche en annonçant dès le mois de mars 2006 son arrivée sur l’antenne pour venir remplacer Patrick Poivre d’Arvor durant ses congés d’été. Un recrutement qui évince automatiquement Thomas Hugues, jusqu’ici joker officiel de ce dernier.

La décision a été annoncée au lendemain de l’intervention du Président de la République, Jacques Chirac, qui plaidait en faveur de la représentation de la diversité ethnique du pays sur les écrans. La chaîne privée souhaitait alors frapper un grand coup en engageant l’un des présentateurs vedettes de la chaîne d’information en continu i>Télé.

Lorsque Harry Roselmack est interrogé sur l’éventualité de devoir un jour interviewer Jean-Marie Le Pen, il répond que dans cette optique il n’est « ni blanc, ni noir, ni homme, ni femme », il est journaliste.

Siégeant pour la première fois dans le fauteuil du 20 heures de TF1 le 17 juillet, il a su conquérir le cœur des français qui ont répondu majoritairement présents tout au long de l’été 2006, réalisant des audiences similaires à celle de Patrick Poivre-d’Arvor.

Un plébiscite qui se confirme lors d’un sondage réalisé auprès des français qui se disaient à 75% satisfaits de sa présentation du journal pendant ces six semaines.

Depuis la rentrée de septembre, il présente également le journal de 18 heures sur LCI et co-présente le magazine d’information Sept à Huit aux côtés d’Anne-Sophie Lapix, transfuge de M6, qui est devenue également le nouveau joker de l’autre pilier de l’information de la Une, Claire Chazal.

Le 4 janvier 2007, les lecteurs de Toutelatele.com ont élu Harry Roselmack comme étant la « Personnalité TV de l’année 2006 » face à onze de ses confrères.

Présenté aujourd’hui comme le successeur probable de Patrick Poivre d’Arvor, Harry Roselmack a encore quelques années devant lui pour prouver à la France entière qu’au-delà des différences, un journaliste peut être très bon et très apprécié, pourvu qu’il sache respecter son public.

TF1    HARRY ROSELMACK   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Touche pas à mon poste : ce que réserve Cyril Hanouna sur C8 pour la rentrée avec de nouveaux chroniqueurs, Benjamin Castaldi remplacé...

2 - N’oubliez pas les paroles : le retour de la maestro Natasha, Nagui chamboulé sur France 2

3 - Carla & Kévin (spoiler) : les révélations de son père, « Je n’ai jamais regardé tes émissions », fiasco d’audience sur TFX


INTERVIEWS

# Exclu - Jean-Luc Azoulay : « Je n’ai aucune inquiétude sur l’avenir des Mystères de l’amour »

# Sophie Ferjani (Tout changer ou déménager) : « Avec Antoine Blandin, Stéphane Plaza était notre cible commune »

# Jazz et Laurent Correia : « Un membre de la JLC Family, auquel personne ne s’attend, va nous quitter »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022