House of cards : très bon démarrage pour la série de David Fincher sur Canal+

vendredi 30 août 2013 à 09:58 |
P.Harbron/Knight Takes King Productions, LLC

À grand renfort d’affichage dans les grandes villes et bénéficiant d’un très bon bouche à oreille, la série House of cards a réalisé un très bon démarrage à l’antenne de Canal+.

Dès 21 heures, les abonnés de la chaîne cryptée ont pu faire connaissance avec Francis Underwood, un politicien élu au Congrés, aussi charismatique que calculateur. Trahi par le président, il était prêt à tout pour prendre le pouvoir.

La fiction de David Fincher pour Netflix a alors pu compter sur 1.22 million de téléspectateurs pour son introduction. La suite, intitulée «  Chaises musicales », a fidélisé 1.04 million de personnes pour sa part. Ces deux épisodes ont enregistré une part d’audience abonné de 21.3%, « talonnant les scores de la série Homeland diffusée en juin dernier », comme le précise un communiqué de presse du groupe.

Puis, le troisième épisode de la soirée, «  Tables de négociations » a rassemblé 780 000 personnes jusqu’à 23h30. «  Ces scores illustrent l’engouement des abonnés pour découvrir les plus grandes séries américaines à l’écriture audacieuse et aux personnages complexes », conclut le communiqué de presse.

Une locomotive qui n’a pas profité pour autant à Damages. En suite de House of cards, la série avec Rose Byrne et Glenn Close a réalisé une audience quasi nulle.

CANAL +   SERIES TV   AUDIENCES TV  


ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Jessica Thivenin (Les apprentis aventuriers, finale, W9) : « Être obligée de faire des coups tordus est très dur... »

2 - C’est Canteloup : la dernière apparition d’Alessandra Sublet sur TF1, sa passion secrète finalement dévoilée

3 - La 7ème Compagnie (TF1) : comment Chaudard, Pitivier et Tassin vont arriver dans une série sur Netflix avec Sébastien Thoen et Jonathan Cohen ?


INTERVIEWS

# Exclu - Jean-Luc Azoulay : « Je n’ai aucune inquiétude sur l’avenir des Mystères de l’amour »

# Sophie Ferjani (Tout changer ou déménager) : « Avec Antoine Blandin, Stéphane Plaza était notre cible commune »

# Jazz et Laurent Correia : « Un membre de la JLC Family, auquel personne ne s’attend, va nous quitter »







Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022