Jean-Marc Généreux (Danse avec les stars 8) : « Avec Nicolas Archambault, on a un penchant masculin Marie-Claude Pietragalla »

Ce samedi 14 octobre, Danse avec les stars fera son grand retour. Jean-Marc Généreux, membre historique du jury, se confie sur les nouveautés et le casting de la saison 8.

Publié le samedi 14 octobre 2017 à 18:42
par
Jean-Marc Généreux (Danse avec les stars 8) : « Avec Nicolas Archambault, on a un penchant masculin Marie-Claude Pietragalla »
©Laurent Vu/TF1  

Benoît Mandin : Comment appréhendez-vous votre huitième édition au sein du jury ?

Jean-Marc Généreux : TF1 Production et la BBC se sont encore une fois surpassées à assembler dix célébrités qui sont absolument toutes belles et volontaires. Je l’appréhende avec beaucoup de joie, de sérénité et j’espère être bluffé. Je veux être transporté et qu’il me raconte des histoires donc je pense que ça va être top !

Que pensez-vous du casting ?

Il est tellement par moment aux antipodes puisque l’on a Lenni-Kim, Arielle Dombasle, Sinclair… Il y a des grands, des petits et ils sont tous magnifiques. Je pense qu’ils partent tous sur le même pied d’égalité quand on parle de danse de couple. Certains auront des réflexes, d’autres auront plus de rythme que d’autres, tandis que par formation professionnelle, ils seront obligés d’être un peu plus rigides et dynamiques. J’imagine que Camille Lacourt veut voir la fin arrivée rapidement puisque c’est quelqu’un d’explosif qui a une énergie contagieuse.

Marie-Claude Pietragalla a préféré se consacrer à ses activités professionnelles. Comment avez-vécu son départ ?

Je suis triste de ne plus partager mes samedis soirs avec cette grande danseuse étoile. Il ne faut encore une fois pas être égoïste et elle a une grande carrière à travers son rôle de directrice d’une compagnie. On a déjà eu beaucoup de chance d’avoir ses inspirations pendant toutes ces années donc il faut apprécier et ne pas regretter.

Nicolas Archambault a rejoint le jury cette saison. Que pensez-vous de ce choix ?

On a un penchant masculin Marie-Claude Pietragalla en sa personne. Il a un vécu et un QI au niveau de la danse absolument merveilleux. Il va donc amener ses saveurs et ses couleurs à sa façon. J’ai toujours dis que l’amour ne se divisait pas, mais que ça se multiplie, donc on est ravi d’avoir un nouveau membre dans la famille.

« Des cas comme Sylvie Tellier, partie trop tôt la saison dernière, ne devrait plus se reproduire »

Le jury prend un rôle plus important à travers l’évolution du système de notation. Les trois candidats les moins bien notés seront soumis aux votes du public…

Tout d’abord, ce n’était pas un souhait des membres du jury. Je pense que la production a pris une excellente décision en nous donnant encore plus d’importance. Il y aura un tableau et pas quatorze tableaux, car jusque-là il y en avait un pour le vote des juges et un que l’on ne voyait jamais. Cela va être beaucoup plus simple maintenant (rires). Nos marques vont devenir plus fortes et importantes donc des cas comme Sylvie Tellier, partie trop tôt la saison dernière, ne devraient plus se reproduire. On va encore plus valoriser la technique, la danse et l’émotion.

Quelles autres nouveautés le public pourra-t-il découvrir ?

Il y aura de nouvelles thématiques comme la Crazy Night et le Family Choice. Certes, il pourra découvrir d’autres choses, mais il ne faut pas oublier qu’il y a aussi trois danseurs professionnels qui intègrent l’émission. Je suis triste de ne pas partager l’aventure avec Grégoire Lyonnet, Yann-Alrick Mortreuil et Silvia Notargiacomo, mais cela ne veut pas dire qu’ils ne reviendront pas dans les années à venir. Cette année, on a fait le choix d’élargir la famille et chaque semaine on aura de nouveaux animateurs qui vont dynamiser la Red Room.

Danse avec les stars a su séduire les cibles commerciales pour sa saison 7. Ne pensez-vous pas que toutes ces nouveautés peuvent être un risque ?

Si on regarde historiquement, on est à la huitième saison et c’est autant que la Star Academy. Je pense que l’on n’a pas dénaturé l’émission, mais qu’on l’a dynamisée et revisitée. Les téléspectateurs vont retrouver leurs codes et un nouveau souffle qui vont nous permettre d’aller plus loin. Je suis persuadé que la production a fait tous ces changements pour se diriger vers d’autres saisons et je le souhaite.

TF1   DIVERTISSEMENT   DANSE AVEC LES STARS  



AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (mercredi 18 mai 2022) : retour convaincant pour La faute à Rousseau (France 2) face à Top Chef (M6), Grey’s Anatomy s’effondre sur TF1

Audiences TV prime (mercredi 18 mai 2022) : retour convaincant pour La faute à Rousseau (France 2) face à Top Chef (M6), Grey’s Anatomy s’effondre sur TF1


INTERVIEW
Louvia Bachelier (La faute à Rousseau, France 2) : « Pour devenir Zoé, on a calmé le jeu avec la production de Demain nous appartient »

Louvia Bachelier (La faute à Rousseau, France 2) : « Pour devenir Zoé, on a calmé le jeu avec la production de Demain nous appartient »







Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022