JonBenét Ramsey (RMC Story) : l’horreur à Boulder, un frère meurtrier ? qui a tué la mini-miss de six ans ?

Publié le dimanche 3 novembre 2019 à 18:18
par
JonBenét Ramsey (RMC Story) : l’horreur à Boulder, un frère meurtrier ? qui a tué la mini-miss de six ans ?
©Capture Global 

RMC Story se penche sur un nouveau cas de faits-divers ce dimanche 3 novembre à 20h55, avec l’un des assassinats les plus choquants de la fin du XXe siècle aux Etats-Unis.

La petite ville de Boulder, dans le Colorado, est frappé par l’horreur le soir de Noël 1996. Une mère de famille contacte les secours car sa fillette de six ans est portée disparue. Une lettre de plus de deux pages est retrouvée. Sur celle-ci figure une demande de rançon s’élevant à 118 000 dollars, ce qui coïncide avec le montant de la prime perçue récemment par le père de la fillette. L’auteur de la lettre fait savoir que l’enfant serait décapité si l’argent n’était pas versé. Huit heures plus tard, le corps de JonBénet Ramsey est découvert au sous-sol de la maison familiale. La vision d’horreur du cadavre est amplifiée au terme des premières analyses. Poignets liés, ruban adhésif sur la bouche, la fille a été étranglée et frappée lourdement au crâne. L’autopsie révèle que l’enfant a subi des lésions vaginales provoquées par un objet.

Une lettre qui interpelle

Le pays est sous le choc. D’autant plus que la petite victime n’est pas une parfaite inconnue. En effet, JonBénet était une habituée des podiums et des couronnes. La « Little Miss » a remporté le titre de Little Miss Charlevoix en 1994, celui de Miss Colorado Sunburst l’année suivante et, en 1996, elle s’est présentée à cinq concours tout en terminant deuxième au Sunburst National Pageant.

Qui a bien pu se fendre d’un meurtre aussi ignoble ? En plus de vingt ans, les pistes explorées sont allées d’Est en Ouest et du Nord au Sud. Littéralement. Tout d’abord, l’authenticité de la lettre de rançon a déterminé que celle-ci n’était pas l’oeuvre du père mais des doutes ont demeuré concernant la mère. De plus, la secouriste au bout du fil lors de l’appel de Patsy Ramsey avait dénoté quelques bizarreries à l’occasion de cet échange. Pour le reste, peu d’éléments probants pour mettre en cause les parents de la fillette qui ont multiplié les apparitions médiatiques pour tenter de faire avancer l’enquête.

En 2006, un enseignant américain a été arrêté en Thaïlande après qu’il ait confié avoir drogué, violé et tué accidentellement la mini-miss. Avec un casier long comme le bras et une condamnation pour détention d’images pédopornographiques, le profil semblait idéal. Néanmoins, l’homme étant dérangé psychologiquement, les enquêteurs ont fini par abandonner cette piste après que l’épouse du suspect lui ait fourni un alibi béton. En 2019, Gary Oliva a avoué à son tour le meurtre de la fillette. Une piste qui remontait déjà à 2000, mais à l’époque, l’ADN a innocenté l’homme. Pour l’heure, ces aveux n’ont donné aucune suite.

Un frère violent... et meurtrier ?

Et si la piste la plus sérieuse se situait du côté du frère de la victime, alors âgé de neuf ans au moment des faits ? Fait troublant, de l’ananas a été relevé dans l’estomac de JonBenét, or, les parents sont certains de ne pas avoir donné ce fruit là à leur enfant le jour de son décès. Une thèse a donc été établie comme quoi elle se serait servie elle-même et son frère, furieux qu’elle ait mangé une tarte aux fruits qui ne lui était pas destinée, aurait provoqué une dispute jusqu’à la tuer. En 2016, l’instabilité de Burke Ramsey a été détaillée le long d’un documentaire diffusé par CBS. Quelques mois avant la mort de sa sœur, Bruke l’avait déjà frappée avec un club de golf. De plus, les enquêteurs ont pu reconstituer les six premières secondes de l’appel passé par la mère au 911. Le frère est paniqué et la mère lui demande : « Mais qu’est-ce que tu as fais ? Mon dieu, aide moi ». Les parents auraient-ils déguisé l’homicide de sorte à protéger leur fils ?

Si tel est le cas, Patsy a emporté son secret dans la tombe car la mère de famille est décédée d’un cancer des ovaires en 2006. Le veuf, lui, s’est depuis remarié.

A noter que ce terrible meurtre avait déjà fait l’objet d’un documentaire programmé en prime en 2016 sur TMC, Qui a tué la mini-miss ? L’affaire qui a bouleversé l’Amérique. Quelques mois plus tard, TF1 avait diffusé une fiction directement adaptée de cet homicide.

En deuxième partie de soirée, RMC Story rediffuse l’enquête consacrée au meurtre de Maria Ridulph. Le 27 octobre dernier, le sujet sur la famille Turpin avait intéressé 280 000 téléspectateurs, soit 1.1% du public présent devant son petit écran.

  ON VOUS RECOMMANDE  

DOCUMENTAIRE   RMC STORY  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (jeudi 27 février 2020) : Léo Mattéï a-t-il brillé pour son retour sur TF1 ?

Audiences TV prime (jeudi 27 février 2020) : Léo Mattéï a-t-il brillé pour son retour sur TF1 ?

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (jeudi 27 février 2020) : Quotidien loin devant TPMP, C à vous puissant, Les Marseillais au plus bas

Audiences TV access (jeudi 27 février 2020) : Quotidien loin devant TPMP, C à vous puissant, Les Marseillais au plus bas


INTERVIEW
Greg (Les Marseillais aux Caraïbes, W9) : « Maeva Ghennam s’est beaucoup voilé la face... »

Greg (Les Marseillais aux Caraïbes, W9) : « Maeva Ghennam s’est beaucoup voilé la face... »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020