Qui a tué la petite Maria Ridulph ? (RMC Story) : 55 ans de mystère et un innocent en prison, le récit d’un fiasco policier et judiciaire

Publié le dimanche 20 octobre 2019 à 18:21
par
Qui a tué la petite Maria Ridulph ? (RMC Story) : 55 ans de mystère et un innocent en prison, le récit d’un fiasco policier et judiciaire
©Capture RMC Story 

C’est l’une des affaires criminelles les plus mystérieuses et qui a donné lieu à un record inégalé dans les statistiques d’investigation. Ce dimanche 20 octobre, RMC Story s’intéresse à partir de 20h55 au meurtre d’une fillette de 7 ans, Maria Ridulph, tuée en décembre 1957.

Le 3 décembre de cette année, la petite Maria et une amie, Kathy Chapman, s’amusent dans une rue enneigée de Sycamore, située dans l’Illinois. Quand un homme les appréhende et leur propose un tour de manège, Kathy s’en va chercher sa paire de gants. Mais à son retour, son amie et le monsieur ont disparu. Elle ne reverra plus jamais Maria dont le corps sans vie sera retrouvé cinq mois plus tard. À l’époque, le FBI de John Edgar Hoover et le Président Eisenhower sont sur les dents pour démasquer le meurtrier mais le 34e Président de l’histoire du pays est loin de se douter qu’il faudra ajouter dix Chefs d’Etat à la liste pour procéder à une arrestation et un procès.

La condamnation d’un grand-père innocent

Ce délai record de 55 ans entre l’ouverture d’une affaire et l’arrestation du tueur demeure faussé puisqu’il va être prouvé que le suspect est un homme en réalité innocent. En 2008, l’enquête est rouverte suite aux éléments apportés par Janet Tessier, la demi-sœur de Jack McCullough qu’elle soupçonne être l’auteur de l’infanticide. Après un interrogatoire viril dans lequel l’homme a montré des signes de nervosité avant de refuser de répondre aux questions, son arrestation a été officialisée par la police de l’Etat de l’Illinois. Un procès de grande envergure allait alors passionner la région. Malgré un manque de preuve criant, et le témoignage seul de Kathy Chapman, Jack McCullough, alors âgé de 73 ans, a été condamné à la prison à vie.

Cinq ans plus tard, lors d’un nouveau procès, l’alibi du détenu - un coup de téléphone passé depuis une cabine téléphonique loin de Sycamore - est solidement prouvé par ses avocats et il s’avère qu’il ne pouvait pas, physiquement, se retrouver sur les lieux du kidnapping de la petite Maria. Aux 55 années d’enquête infructueuse s’ajoutent les cinq ans d’emprisonnement d’un homme innocent. Désormais, les chances sont plus que maigres de connaître l’identité du véritable meurtrier de l’enfant.

Une semaine plus tôt, l’affaire Jeffrey Dahmer avait passionné 204 000 amateurs du genre, représentant une part de marché s’élevant à 0.9%.

  ON VOUS RECOMMANDE  

DOCUMENTAIRE   RMC STORY  

RESTEZ CHEZ VOUS


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (samedi 4 avril 2020) : Mongeville talonne The Voice, Les grosses têtes plombe Dr Harrow

Audiences TV prime (samedi 4 avril 2020) : Mongeville talonne The Voice, Les grosses têtes plombe Dr Harrow

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (samedi 4 avril 2020) : 50’ inside s’éloigne de N’oubliez pas les paroles, C l’hebdo au top

Audiences TV access (samedi 4 avril 2020) : 50’ inside s’éloigne de N’oubliez pas les paroles, C l’hebdo au top


INTERVIEW
Anaïs Bouton (Zemmour et Naulleau) : « Aucun membre de l’équipe n’a envisagé l’arrêt de l’émission sur Paris Première »

Anaïs Bouton (Zemmour et Naulleau) : « Aucun membre de l’équipe n’a envisagé l’arrêt de l’émission sur Paris Première »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020