Julien Courbet : son nouveau défi sur France 2

mardi 10 juin 2008 à 13:51 |
TF1/Roca

L’annonce du départ inattendu de Julien Courbet de TF1 vers France 2 lançait en mai dernier le début du mercato 2008. Après un cru 2006 particulièrement relevé, avec notamment Thierry Ardisson, Marc-Olivier Fogiel et Benjamin Castaldi, le millésime 2008 devrait également devenir une nouvelle année de référence tant les rumeurs et les déclarations vont bon train. Patrick Poivre d’Arvor privé de 20 heures, Laurence Ferrari de retour à TF1, Virginie Efira quittant M6 pour TF1 puis finalement peut-être pour Canal+ : les déclarations affolent les programmateurs, toutes chaînes confondues. Dans la presse, jamais le conditionnel n’avait été autant employé. A l’approche de l’été, les certitudes ne font pas légion.

Le 24 mai dernier, en doublant tout le monde sur la grille de départ, Julien Courbet était par la même occasion le premier à connaître sa position pour la grande course de septembre prochain. Même si une petite incertitude perdure quant à son heure exacte de diffusion, le « zorro du PAF » se voit donc promu en quotidienne, sur France 2, du lundi au jeudi. Il sera relayé le vendredi par Christophe Hondelatte.

A TF1, la nouvelle a véritablement surpris. Le lendemain de son Code de la route : repassez le en direct, l’animateur-producteur confirmait à la chaîne privée son départ prochain. Sans sourciller, Nonce Paolini, directeur général de TF1, décidait aussitôt de placer un nouveau pion sur l’échiquier, plutôt que de reprendre une nouvelle partie. Promu ce même 24 mai contre toute attente aux commandes d’un Sans Aucun Doute réaménagé, le journaliste Christophe Moulin (LCI) faisait son apparition.

Arrivé en 1993, Julien Courbet fêtait cet hiver encore la 500e de Sans Aucun Doute. Entouré de ses spécialistes et avocats coutumiers, parmi lesquels Nathalie Fellonneau, Gérard Michel et Eric de Caumont, l’animateur proposait, ce soir-là, aux téléspectateurs de retrouver le meilleur des affaires suivies par son équipe au cours de ces dernières années. Duplex, courses poursuites, coups de gueule, pleurs et retrouvailles : tous les ingrédients du succès étaient une nouvelle fois réunis. Rien ne laissait alors présager un tel retournement de situation.

Faisant fi de tous ses concurrents, l’émission du vendredi soir de TF1 n’a effectivement jamais connu de contre performances de son histoire. Avec des pointes atteignant les 50% de part de marché au plus haut de sa gloire, le magazine a même mis au tapis tout ce que le PAF a de poids lourds, des talk-shows de Marc-Olivier Fogiel sur France 3, jusqu’aux séries US de M6. Fort de résultats plus que probants tout au long de ces années, Julien Courbet gravissait dans un même temps les échelons, se hissant jusqu’au rang de producteur à succès pour TF1, tant en prime time (Les 7 péchés capitaux, la grande soirée anti-arnaque...) qu’en seconde partie de soirée (Confessions intimes, Le Grand frère...)


Après 14 ans de duels téléphoniques, Julien Courbet avait pourtant décidé de changer sa formule gagnante. Dans le creux de l’hiver dernier, il proposait aux dirigeants de TF1 sa nouvelle idée : recentrer Sans Aucun Doute sur les problèmes du quotidien et le diffuser en avant-soirée... Quelques semaines plus tard, sur France 2, Laurent Ruquier annonçait sa volonté d’arrêter l’aventure en bande d’On n’a pas tout dit. Face aux hésitations de TF1, Julien Courbet reprenait son dossier et décidait de traverser la Seine, en direction de France Télévisions. Tout de suite intéressée, l’équipe de Patrick de Carolis a été confortée par le pilote, tourné aux frais de l’animateur-producteur dans les premiers jours de mai.

La suite de l’affaire est connue. Depuis l’officialisation de son transfert, Julien Courbet a purement et simplement été privé d’antenne. En lieu et place de son rendez-vous, TF1 a choisi l’alternance C’est quoi l’amour ? et Confessions Intimes pour achever la saison.

Si l’animateur a ainsi disparu du petit écran, il reste encore bien présent sur les ondes de RTL. Chaque matin, entre 9h30 et 11h30, il anime avec succès Ca peut vous arriver. Et c’est sur cette antenne que se règlent aujourd’hui ses propres comptes, en plus de ceux de ses auditeurs. Ce lundi 9 juin, il « s’amusait » même de sa propre mésaventure. Après une imitation de Patrick Poivre d’Arvor - autre victime du mercato -, il livrait les derniers détails de son transfert, plus particulièrement la récente lettre envoyée par TF1, le menaçant « de tous les maux ». Selon l’intéressé, TF1 lui reprocherait d’avoir annoncé trop vite son départ, alors qu’il était encore sous contrat. Qu’à cela ne tienne, en bon expert, il décide de tacler en direct, réagissant à l’actualité : Laurence Ferrari ne serait-elle pas non plus sous contrat avec Canal+ ?

Ces remous dépassés, une nouvelle émission verra donc le jour sur France 2. Quid de son concept ? Que ses fidèles téléspectateurs se rassurent, Julien Courbet n’a pas dit son dernier mot en matière d’arnaques à la consommation. Sans toutefois non plus mettre une croix définitive sur les problèmes de voisinage et autres querelles familiales, l’animateur compte bien faire de ce rendez-vous une véritable mission de service public !

Et pour l’accompagner dans la mission d’avant-soirée, plusieurs projets sont sur les rangs. Les mieux placés à ce jour seraient Stéphane Bern et Sonia Dubois. Ce duo inédit pourrait être aux commandes d’un programme centré sur la famille. Mais les deux mois d’été pourraient bien encore réserver quelques nouveaux rebondissements.

TF1   FRANCE 2   JULIEN COURBET  


ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Jessica Thivenin (Les apprentis aventuriers, finale, W9) : « Être obligée de faire des coups tordus est très dur... »

2 - C’est Canteloup : la dernière apparition d’Alessandra Sublet sur TF1, sa passion secrète finalement dévoilée

3 - La 7ème Compagnie (TF1) : comment Chaudard, Pitivier et Tassin vont arriver dans une série sur Netflix avec Sébastien Thoen et Jonathan Cohen ?


INTERVIEWS

# Exclu - Jean-Luc Azoulay : « Je n’ai aucune inquiétude sur l’avenir des Mystères de l’amour »

# Sophie Ferjani (Tout changer ou déménager) : « Avec Antoine Blandin, Stéphane Plaza était notre cible commune »

# Jazz et Laurent Correia : « Un membre de la JLC Family, auquel personne ne s’attend, va nous quitter »







Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022