L’affaire Skripal (Arte) : une histoire vraie qui a choqué Salisbury, l’espion empoisonné au Novitchok

Arte se projette à Salisbury, petite ville du Wiltshire en Angleterre, devenue célèbre en 2018 pour un scandale diplomatique et sanitaire qui a crée de vives tensions entre Londres et Moscou. La mini-série L’affaire Skripal retrace ces événements ce 10 juin 2021 à 20h55.

Publié le jeudi 10 juin 2021 à 18:59
par
L’affaire Skripal (Arte) : une histoire vraie qui a choqué Salisbury, l’espion empoisonné au Novitchok
©Capture Arte 

Les quatre épisodes de la mini-série L’affaire Skripal sont enchaînés par Arte à partir de 20h50 ce jeudi 10 juin 2021 sur Arte. Une histoire choc qui a secoué Salisbury et ses quelques 40 000 habitants pendant près d’un an.

Un poison extrêmement dangereux

Tout commence le 4 mars 2018 quand Sergueï Skripal, un ancien agent russe, et sa fille Ioulia, sont victimes de convulsions sur un banc public. Des ambulanciers transportent les deux victimes mais à l’hôpital, les médecins sont incapables de définir un diagnostic alors que le père et sa fille demeurent inconscients.

Nick Bailey, lieutenant de police, a découvert l’identité de Sergueï avant d’être à son tour victime d’un malaise de retour chez lui. Ses pupilles sont resserrées. Tracy Daszkiewicz, en charge de l’autorité de santé publique locale, apprend que l’ancien agent et Ioulia ont été victimes d’une tentative d’empoisonnement.

Plus tard, il est établi que les Skripal ont été empoisonnés au Novitchok, un poison neurotoxique confectionné par les services secrets russes. La moitié d’une petite cuillère de ce poison peut décimer 20 000 personnes. Ross, un ami des Skriplal, informe les enquêteurs que l’attitude de Sergueï a radicalement changé ces derniers temps, affirmant être menacé par Vladimir Poutine lui-même. Dans le même temps, Nick est au plus mal et part d’urgence à l’hôpital.

Une opération lourde pour écarter la menace

Adam Patterson et Declan Lawn, les deux scénaristes, se sont focalisés sur le parcours de plusieurs anonymes qui se sont retrouvés mêlés à cette tentative d’assassinat hors-norme. L’aspect politique avec le conflit entre Londres et Moscou a été relégué au second plan. Pour sécuriser Salisbury, il a fallu l’intervention de 190 militaires, encadrés par des spécialistes, afin d’éradiquer toute trace de Novitchok. L’opération a duré près d’un an.

A l’écran, la fiction britannique est portée par Anne-Marie Duff, dans le rôle de Tracy Daszkiewicz, après avoir enchaîné deux projets à succès entre 2004 et 2005 avec la série Shameless et The Virgin Queen dans le rôle d’Elisabeth Ire d’Angleterre. Quant à Sergueï Skripal, il est incarné par Wayne Swann.

Affaire Skripal : l’espion empoisonné est à suivre ce jeudi 10 juin 2021 à partir de 20h55 sur Arte, et ce jusqu’à 00h05.

  ON VOUS RECOMMANDE  

ARTE   FICTIONS  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (mardi 22 juin 2021) : Le diable s’habille en Prada échoue sur TF1, Jusqu’à ce que la mort nous unisse domine Angleterre / République Tchèque

Audiences TV Prime (mardi 22 juin 2021) : Le diable s’habille en Prada échoue sur TF1, Jusqu’à ce que la mort nous unisse domine Angleterre / République Tchèque

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (mardi 22 juin 2021) : N’oubliez pas les paroles rattrape Demain nous appartient, Quotidien à un niveau surpuissant

Audiences TV Access (mardi 22 juin 2021) : N’oubliez pas les paroles rattrape Demain nous appartient, Quotidien à un niveau surpuissant


INTERVIEW
Céline Collonge (Ça peut vous arriver, M6) : « Certains cas me font froid dans le dos... il y a eu des larmes sur le plateau »

Céline Collonge (Ça peut vous arriver, M6) : « Certains cas me font froid dans le dos... il y a eu des larmes sur le plateau »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021