La petite maison dans la prairie : Charles face aux « suppôts » de Satan avant d’être blessé à la chasse

Publié le mercredi 26 juillet 2017 à 10:36
par
La petite maison dans la prairie : Charles face aux « suppôts » de Satan avant d’être blessé à la chasse
©Capture 6Ter  

Ce mardi 25 juillet, 6Ter proposait la suite de La petite maison dans la prairie . Les aventures de la célèbre famille Ingalls ont une nouvelle fois fait le succès de la chaîne du groupe M6.

Dès 11h55, l’épisode Les promesses a attiré 169.000 téléspectateurs, soit 1.9% de l’ensemble du public âgé de quatre ans et plus. La seconde partie est grimpée à 268.000 fidèles pour une part de marché de 2.3%. Puis, Fred a passionné 264.000 personnes. La part de marché s’est alors élevée à 3.1% auprès des 4 ans et +.

Charles Ingalls a ensuite été confronté aux Suppôts de Satan devant 189.000 téléspectateurs. 2.8% de l’ensemble du public âgé de quatre ans et plus l’a accompagné jusqu’à sa blessure à la chasse et le début du magazine C’est ma vie à 15h50. La série a contribué au succès de 6Ter, qui a signé une part d’audience de 2% sur l’ensemble de la journée.

Quatre nouveaux épisodes de La petite maison dans la prairie seront à découvrir sur 6Ter ce mercredi 26 juillet à partir de 11h55.

  ON VOUS RECOMMANDE  

SERIES TV   AUDIENCES TV   LA PETITE MAISON DANS LA PRAIRIE   6TER  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (vendredi 30 juillet 2021) : Les petits meurtres d’Agatha Christie leader devant TF1, 300 choeurs domine NCIS

Audiences TV prime (vendredi 30 juillet 2021) : Les petits meurtres d’Agatha Christie leader devant TF1, 300 choeurs domine NCIS

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (vendredi 30 juillet 2021) : Demain nous appartient impérial, Stéphane Plaza s’accroche, Silence ça pousse au top

Audiences TV access (vendredi 30 juillet 2021) : Demain nous appartient impérial, Stéphane Plaza s’accroche, Silence ça pousse au top


INTERVIEW
Olivier Minne (Fort Boyard) : « Si le genre n’avait pas été renouvelé, le Fort se serait totalement éteint »

Olivier Minne (Fort Boyard) : « Si le genre n’avait pas été renouvelé, le Fort se serait totalement éteint »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021