La rentrée people de Fun TV

jeudi 27 octobre 2005 à 00:58 |
Fun TV/DR

Impertinence, convivialité et interactivité sont les maîtres mots d’un sésame accommodé à la sauce Pierre Robert. Le directeur de Fun TV rassure : « Fun va bien » (son audience a fait un bond de 21% en un an dont 50% de plus sur la cible des 15/24 ans) et affiche la plus cohérente de ses rentrées selon lui. Espace réservé à la jeune génération, Fun TV a étayé un programme « citoyen et pédagogue » riche en divertissements, événements, musiques et séries, au dessein de satisfaire son public aux dents acérées et jamais rassasié.

Outre l’incontournable Magloire, Fun TV a choisi de miser sur une autre figure emblématique de M6 pour animer la nouvelle émission Fun People, chaque samedi à 18h30. Jenny Del Pino et sa crinière blonde se sont imposées comme une évidence pour Pierre Robert, il confesse même n’avoir sollicité personne d’autre. Adepte des soirées potins à base de Voici entre filles, Jenny Del Pino a tout de suite accepté. Un nouveau challenge pour la jeune animatrice à qui l’actu 100% people ne fait pas peur : « J’ai regardé faire Magloire pendant 3 ans et demi sur le morning ». C’est donc gonflée à bloc et en pleine confiance qu’elle emmènera le 12 novembre les téléspectateurs dans le monde tout pailleté de la jet-set. Après un petit journal purement people, un reportage exclusif ou non, Jenny offre aux jeunes férus de castings une troisième partie inédite : avide de venir en aide aux artistes en herbes qui n’ont ni book ni agent, Fun People écume les castings les plus prisés auxquels ils pourront se rendre en toute sécurité. Pour son baptême, Fun People s’est dotée d’une marraine représentative de la sphère 15/24 ans en la personne de Lorie. La jeune chanteuse sera suivie tout au long de la promo de son album (dans les bacs le 31 octobre) et fera les choux gras de Jenny pour quelques news et brèves pendant sa tournée de janvier à mars 2006.

Magloire rempile pour une 4è saison aux commandes de l’émission phare de Fun TV, Pelle et râteau et ce « pour la plus grande joie de Pauline de Monaco » (fille de la Princesse Stéphanie), aux dires de l’animateur. Paré de son arc et de ses ailes de Cupidon, il repart en mission dès le 9 novembre à 13h15 pour amener les âmes sœurs qui s’ignorent à se rencontrer. 60 amoureux déjà au compteur de Magloire et un objectif : atteindre les 100 pelles de ce Tournez manège des temps modernes. Afin de pallier à l’usure du temps et de rendre l’émission pérenne, des nouveautés sont venues enrichir ce rendez-vous de la chaîne. « L’émission est faite par les candidats donc autant aller plus loin avec eux », dixit l’animateur. Soit : un nouveau décor - grâce auquel Magloire cache ses candidats pour ensuite les faire réapparaître - et une interactivité innovante qui permet au public d’aller à la rencontre des prétendants du plateau. À noter également l’arrivée prochaine d’un nouveau générique. Programmée selon un rythme hebdomadaire, Pelle et Râteau aspire à se décliner en versions « spéciales » une fois par mois, à l’instar de l’émission prévue pour la soirée « magie et sorcellerie » de Fun TV.

En effet, la chaîne célèbre la sortie en salle du quatrième volet de la saga du jeune sorcier émérite Harry Potter et la Coupe de Feu et propose à cette occasion une soirée spéciale : une émission « frisson », une sélection des meilleurs titres « magiques » et d’autres rebondissements dignes de faire frémir d’angoisse les amateurs de sueurs froides. Dans la lignée de cette tendance spéciale, d’autres évènements à base de reportages exclusifs et inédits sur des artistes tels Michael Youn ou encore la paire de joyeux lurons Éric et Ramzy, le temps de jeter un œil sur leurs carrières respectives.

Pas de frustration pour les chanteurs puisque chaque mois l’un d’entre eux sera également au centre d’un documentaire. Ainsi, Fun TV Live consacre différents opus spécialement dédiés entre autres à Corneille, Lorie, M Pokora. Il s’agit en l’occurrence d’une production 100% Fun TV puisque ce sont les équipes de la chaîne qui réalisent les interviews et les reportages retraçant en image la vie de l’artiste.

Ceci pour faire face à la concurrence qui se veut plutôt rude côté musique, notamment en considérant les 3 chaînes M6 Music. Fun TV doit donc se détacher sur des airs R’n’B, soul (...) et compte sur une programmation jeune, originale et branchée. Avec 100% Tubes et Dédiclips, la chaîne privilégie les favoris du moment grâce aux artistes de la « teen génération ». Quant à l’univers des séries selon Fun TV, il reste centré sur le monde ado. Même âge même adresse, La vie à cinq, Ma terminale et Freaks and Geeks - en décembre sur la chaîne - représentent un panel éclectique qui tend à séduire le plus large public.

D’autres nouveautés sont attendues en janvier mais d’ici là pour faire patienter les plus dissipés, rien de tel qu’un saut dans le passé pour retrouver Le Pensionnat de Sarlat et son alter ego britannique Le Pensionnat anglais. A noter également les rediffusions de Attention, mesdames et messieurs, la nouvelle émission des jeudis de M6.

Les ambitions de Pierre Robert sont simples : résister à la concurrence et rester sur la pente ascendante car malgré des moyens limités, Fun TV occupe la 5ème place des chaînes à destination des 15/24 ans. À défaut d’être dû au hasard, ce résultat découle plus d’une stratégie bien étudiée : Fun TV diffuse les productions qui lui sont propres aux heures stratégiques où son public est en mesure de faire main basse sur la télécommande, à savoir les mercredis et vendredis après-midi puis les matinées du week-end...



AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (vendredi 1er juillet 2022) : Catastrophe pour Stéréo Club (TF1) et Camille Combal, battu par Stéphane Plaza, Tropiques criminels leader

Audiences TV Prime (vendredi 1er juillet 2022) : Catastrophe pour Stéréo Club (TF1) et Camille Combal, battu par Stéphane Plaza, Tropiques criminels leader


INTERVIEW
Sophie Ferjani (Tout changer ou déménager) : « Avec Antoine Blandin, Stéphane Plaza était notre cible commune »

Sophie Ferjani (Tout changer ou déménager) : « Avec Antoine Blandin, Stéphane Plaza était notre cible commune »







Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022