La Vengeance aux yeux clairs 2 : la mort d’Etienne Chevalier, le suicide de Pénélope... les explications du créateur Franck Ollivier

Ce lundi 4 décembre, TF1 proposait les ultimes épisodes de la « La Vengeance aux yeux clairs » avec Laetitia Milot. La série s’achève ainsi avec l’épisode 6 de cette saison 2 où Olivia parvient à retrouver et récupérer sa fille en apprenant que Cesare n’est pas une personne, mais le nom d’un village en Italie. Alors qu’elle est sauvée in-extrémiste d’une mort certaine grâce à l’intervention surprise de Pauline et qu’Alexandre parvient à échapper à sa perte en anticipant à temps les plans de son père pour le faire éliminer, Étienne Chevalier est finalement tué par son fils Alexandre. Quant à Pénélope, elle comprend qu’elle ne pourra plus jamais avoir une place dans le cœur d’Étienne et se suicide. C’est elle qui, par l’intermédiaire de Joris, s’avère être à l’origine de l’accident de voiture ayant causé la mort d’une partie de la famille Fortuny. Retour sur ce final haletant en compagnie de Franck Ollivier, le créateur et showrunner de cette série.

Publié le lundi 4 décembre 2017 à 22:55
par
La Vengeance aux yeux clairs 2 : la mort d’Etienne Chevalier, le suicide de Pénélope... les explications du créateur Franck Ollivier
©Capture TF1 

Nicolas Svetchine : L’argument avancé pour justifier la mort de la famille Fortuny, et notamment du premier tué, Pierre Fortuny, n’a rien à voir avec celui de la saison 1 où une histoire de trafic de diamants semblait être la cause. Que faut-il en conclure ?

Franck Ollivier : Dans la saison 1, il y a surtout des questions qui sont posées, sans véritables réponses... On découvrait toujours des nouvelles couches à l’histoire, comme pour l’accident où l’on pensait que c’était Étienne avant de croire qu’il s’agissait Ange Milacci pour le compte d’Étienne puis on s’apercevait que les trois frères Chevelier étaient impliqués malgré un désaccord entre eux.
L’idée était donc qu’on pèle l’oignon, qu’on enlève des couches parce que les personnages mentent... Étienne le premier.

Le mobile avancé par Étienne en saison 1 est donc un mensonge ?

Oui, c’était une couverture, car il avait un secret à protéger : il ne voulait pas qu’on sache que Joris n’est pas son fils. Le père d’Olivia, qui est aussi du coup le père de Joris, voulait sortir du bois et reconnaître son fils. Il voulait lui révéler la vérité... Le trafic de diamants est donc un mobile, mais n’est pas lié à la vraie raison qui est beaucoup plus profonde. Pour s’inscrire dans l’aspect saga, feuilleton, l’idée était de se situer dans l’intime et d’instaurer des secrets de famille inavouables qui amènent à tuer.

Lorsqu’à la fin, Étienne Chevalier s’approche d’Olivia dans l’optique de la tuer, comment peut-elle être aussi peu sur ses gardes alors qu’elle sait être est sa cible numéro un ?

Elle pense avoir un atout très fort avec la grand-mère, mais à cet instant, elle fait une erreur de sous-estimer encore la puissance d’Étienne. Elle le pense plus affaibli qu’il ne l’est à ce moment-là sauf qu’Étienne va tenter de la déstabiliser définitivement en lui affirmant que son père, Pierre Fortuny, est vivant. Ce n’est pas une révélation, mais un mensonge de plus montrant qu’il est capable de regarder les gens dans les yeux et leur dire le contraire de la vérité, en leur assurant la main sur le cœur que c’est la vérité.

« Étienne va tenter de déstabiliser définitivement Olivia par un énième mensonge »

Pénélope aura tout réussi ou presque... Elle n’aura jamais su reconquérir le cœur d’Étienne Chevalier et cet échec l’amène au suicide. On aurait pu penser qu’il s’agissait d’une mission pour veiller au plus près sur lui puisque l’on sait qu’il y a des ordres qui émanent au-dessus d’elle, mais en réalité, elle avait donc des sentiments sincères envers lui...

Elle avait des sentiments pour lui parce qu’il y a eu une histoire douloureuse entre eux... Au fond, c’est l’inverse de ce qu’on pensait... Sa mission n’était pour elle qu’un prétexte pour être auprès de lui, car au fond elle l’aime et elle a une amertume, une frustration et des regrets de ne pas avoir pu faire sa vie avec lui. C’est une manière de rester près de lui, tout en acceptant de ne pas être l’élue...

Deux absences remarquées lors de cette saison : le personnage de Rose, mais aussi et surtout l’italien Dino, qui pourtant a eu un rôle assez important en saison 1 puisqu’il a été le premier à mener l’enquête sur Olivia et à découvrir sa véritable identité. N’avez-vous jamais envisagé de l’intégrer à cette suite lors de l’écriture ?

Oui nous l’avons envisagé... Mais les événements allaient trop vite et se déroulaient dans une temporalité trop courte. Nous avons eu de nombreuses et longues réflexions avec TF1 et on a mis un certain temps à se mettre d’accord avec eux. On était parti dans un premier temps sur des directions différentes auxquelles ils n’ont pas adhéré. Il y avait notamment une ligne dans laquelle il pouvait jouer un rôle, mais dans la version retenue, c’était très compliqué d’arriver à ramener vraiment tout le monde et ce personnage en a fait les frais. Je conçois que c’est une question qui est posée à la fin de la saison 1 et à laquelle on ne répond pas lors de la saison 2, mais la nature de l’histoire ne le permettait pas vraiment.

Une saison 3 semble inenvisageable puisque le final de cette deuxième saison apporte tout son lot de réponses. L’intrigue est ainsi bouclée... Était-ce une volonté de votre part ou de TF1 de conclure au terme de cette saison 2 ?

C’est le fruit d’une réflexion commune. À l’issue de la saison 1, on a été attentif aux réactions et on a senti que le public était un peu en manque de réponses. Il est vrai qu’on posait beaucoup de questions et comme le temps passe entre deux saisons d’une série française, on ne peut pas trop tirer sur la corde. Il faut donner satisfaction et apporter des réponses pour ne pas abuser de la patience et de la confiance des téléspectateurs. Dès le départ, on savait qu’en partant sur une dynamique de vengeance, on n’allait pas s’inscrire sur la durée. Donc au terme de cette saison, l’idée était d’amener une réconciliation du personnage d’Olivia avec elle-même et que sa colère s’apaise.

  ON VOUS RECOMMANDE  

TF1   SERIES TV  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (dimanche 25 juillet 2021) : Marie-Francine puissante sur TF1, Hudson & Rex en baisse, Jean Gabin booste W9

Audiences TV prime (dimanche 25 juillet 2021) : Marie-Francine puissante sur TF1, Hudson & Rex en baisse, Jean Gabin booste W9

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (dimanche 25 juillet 2021) : N’oubliez pas les paroles s’effondre, Kaamelott paralysé, NRJ12 sous les 1%

Audiences TV access (dimanche 25 juillet 2021) : N’oubliez pas les paroles s’effondre, Kaamelott paralysé, NRJ12 sous les 1%


INTERVIEW
Olivier Minne (Fort Boyard) : « Si le genre n’avait pas été renouvelé, le Fort se serait totalement éteint »

Olivier Minne (Fort Boyard) : « Si le genre n’avait pas été renouvelé, le Fort se serait totalement éteint »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021