Laurent Ruquier contre la Star Academy : un duel quotidien

Publié le jeudi 21 octobre 2004 à 01:33
par
Laurent Ruquier contre la Star Academy : un duel quotidien
©TF1/F2 

Laurent Ruquier l’a annoncé à la fin de la saison dernière : il arrêtera très certainement la télévision en juin prochain pour se consacrer à la scène. Les fans d’On a tout essayé devront se faire une raison.

Produit par Thierry Ardisson, ce programme est devenu quotidien en septembre 2001, après deux saisons en hebdomadaire, le mardi en deuxième partie de soirée. On a tout essayé est un concept proche de celui que Laurent Ruquier a créé à la radio, sur France Inter, au début des années 90, avec Rien à cirer. Une bande de chroniqueurs réagit aux événements politiques et culturels, sur un ton caustique, en présence d’invités, bien souvent en promotion. Certains chroniqueurs de Laurent Ruquier le suivent désormais sur Europe 1, où l’homme anime aussi une émission intitulée On va s’gêner, chaque après-midi.

En plus des vétérants de la bande, parmi lesquels on peut citer Claude Sarraute, Gérard Miller, Isabelle Alonso, Isabelle Mergault, d’autres sont arrivés plus récemment, comme Steevy, recruté juste après la première édition de Loft Story, Franck Dubosc, feu partenaire d’Elie Sémoun dans Les petites annonces et Maureen Dor, ex-animatrice de programmes jeunesse sur France 2. Plus fraîches encore, les arrivées du journaliste Pierre Bénichou, des anciens de Canal, Jérôme Bonaldi, Raphaël Mezrahi, Philippe Vandel et Annie Lemoine, de l’atout charme Elsa Fayer ou bien encore de l’humoriste Jean-Luc Lemoine...

Cette année, Laurent Ruquier a installé un nouveau rendez-vous intitulé Ki ka déconné, à la fin de chaque émission. Les chroniqueurs sont invités à mettre une note à une personnalité, accusée d’avoir fait une bêtise ou une déclaration saugrenue dans la presse. La personnalité qui remporte le plus de points est en tête du classement des « déconneurs » de la semaine. Le ton « Ruquier », anti-langue de bois, l’originalité des caractères de chaque intervenant, la dynamique du divertissement, à coups de répliques assassines et de sourires en coin... Tout ces ingrédients séduisent entre 2.5 et 3 millions de téléspectateurs, aujourd’hui encore. Le lent démarrage des résumés de Star Academy (4 à 4.5 millions de fidèles en moyenne) y est pour beaucoup dans ce regain d’intérêt pour On a tout essayé, une émission qui avait tendance à s’essouffler à la fin de la saison dernière. Les chiffres le prouvent : face à Qui veut gagner des millions ?, encore diffusée sur TF1 durant la première semaine de septembre, Laurent Ruquier peinait à atteindre 13% de part de marché, soit 1,9 million de téléspectateurs. Aujourd’hui, il frôle la barre des 20% !

On a tout essayé est la parfaite émission « apéritif » dont rêvait France 2 depuis la fin de Studio Gabriel en juin 96. Le programme est construit sur plusieurs séquences très différentes les unes des autres, ce qui permet d’arriver à tout moment sans chercher à comprendre ce qui s’est passé avant. Seul hic : on peut aussi en repartir aussi vite et faire des infidélités à Laurent Ruquier, en fonction de ce qui se passe en face... Il n’en demeure pas moins qu’On a tout essayé a gagné le coeur de nombreux fidèles, dans un contexte assez rude (les jeux et les real tv de TF1, les infos de France 3 et les séries de M6). Et ce n’est pas Le grand journal de Canal +, avec son point d’audience et ses 4% de part de marché qui y peut quelque chose. Le successeur de Ruquier dans le carrefour stratégique de l’access prime time parviendra-t-il à fédérer de la même manière ? Pourra-t-il contribuer au succès grandissant du 20 heures de David Pujadas (26% de part de marché) ? Rien n’est moins sûr.

TF1   FRANCE 2   NIKOS ALIAGAS   LAURENT RUQUIER  



AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (lundi 16 mai 2022) : succès pour Visions (TF1) face à Meurtres au paradis (France 2), Mariés au premier regard performe sur M6

Audiences TV Prime (lundi 16 mai 2022) : succès pour Visions (TF1) face à Meurtres au paradis (France 2), Mariés au premier regard performe sur M6


INTERVIEW
Sophie Le Tellier (Un si grand soleil, France 2) : « J’espère que Claire pardonnera à Hélène... et que Janet comprendra »

Sophie Le Tellier (Un si grand soleil, France 2) : « J’espère que Claire pardonnera à Hélène... et que Janet comprendra »







Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022