Le Palace le plus select et irrévérencieux du PAF revient

jeudi 5 novembre 2009 à 17:11 |
Europe Images International

En 1988, Canal+ avait innové en donnant carte blanche à Jean-Michel Ribes pour une série de divertissements inédits, qui allait rester à tout jamais dans les annales de la télévision française. En effet, avec Palace, inspiré de Merci Bernard, la chaîne cryptée joue à nouveau dans la cour de l’insolence.

Organisée comme une émission de télévision, dans un décor de carton pâte, la vie au prestigieux palace donne lieu à moult rendez-vous inoubliables tels Lady Palace, Soyez Palace chez vous, les fameuses Brèves de comptoir, la séquence du professeur Rollin (qui a toujours quelque chose à dire) ou encore Appelez-moi le directeur (immortalisé depuis par la publicité Maaf).

Sans jamais véritablement obtenir un plébiscite d’audience, Palace a cependant marqué les esprits et a pu compter sur une bien belle brochette d’acteurs récurrents comme Philippe Korsand (le directeur), Marcel Philippot (le client toujours mécontent), Jacqueline Maillan (la doctoresse portée sur le sexe), Darry Cowl (le standardiste), Jean Carmet (le conteur des brèves de comptoir), Claude Piéplu ou encore Jacques François.

A compter de ce samedi 7 novembre, la chaîne Comédie ! a décidé de rediffuser l’intégrale de Palace au rythme de deux volets par soirée, dès 20h40. Les téléspectateurs pourront ainsi continuer à chantonner : « Les Palaces ont les aime aussi pour ça... ».

SERIES TV   DIVERTISSEMENT  


ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Jessica Thivenin (Les apprentis aventuriers, finale, W9) : « Être obligée de faire des coups tordus est très dur... »

2 - C’est Canteloup : la dernière apparition d’Alessandra Sublet sur TF1, sa passion secrète finalement dévoilée

3 - La 7ème Compagnie (TF1) : comment Chaudard, Pitivier et Tassin vont arriver dans une série sur Netflix avec Sébastien Thoen et Jonathan Cohen ?


INTERVIEWS

# Exclu - Jean-Luc Azoulay : « Je n’ai aucune inquiétude sur l’avenir des Mystères de l’amour »

# Sophie Ferjani (Tout changer ou déménager) : « Avec Antoine Blandin, Stéphane Plaza était notre cible commune »

# Jazz et Laurent Correia : « Un membre de la JLC Family, auquel personne ne s’attend, va nous quitter »







Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022