Le Temps est assassin : pourquoi TF1 a dû faire le « deuil du roman » de Michel Bussi

Publié le jeudi 5 septembre 2019 à 19:25
par
Le Temps est assassin : pourquoi TF1 a dû faire le « deuil du roman » de Michel Bussi
©Capture TF1  

Face au retour d’Envoyé spécial sur France 2, TF1 poursuivra la diffusion du Temps est assassin ce jeudi 5 septembre. Deux épisodes inédits seront à découvrir dès 21h05. Au casting, les téléspectateurs pourront retrouver Mathilde Seigner, Jenifer, Zoé Marchal, Caterina Murino et Grégory Fitoussi.

De nouvelles révélations

Sous le choc après avoir retrouvé César mort chez lui, Clothilde sollicite son fils Stéphane. Tout semble indiquer q’il se serait suicidé avec son arme à feu. Mais elle est convaincue qu’il a été assassiné. En outre, le dossier qu’il avait constitué sur l’accident a disparu... Vingt-cinq ans plus tôt, Palma est inquiète pour sa famille après l’explosion de l’hôtel. Elle craint des représailles. Palma reproche à son mari, Paul, les liens qu’il entretient encore avec Salomé, une amie d’enfance dont elle se méfie. Peu après, ils apprennent la libération de Cassanu, les accusations ayant été effacées grâce à des contacts hauts placés.

« Une adaptation enrichie »

Le Temps est assassin a signé un excellent démarrage avec une moyenne de 5.04 millions de téléspectateurs, soit 26.2% de l’ensemble du public. Toutefois, de nombreux Français se sont offusqués sur les réseaux sociaux des changements opérés de l’oeuvre de Michel Bussi. « J’ai lu le livre et je ne comprends rien à l’épisode », « Mais ce n’est pas du tout la même histoire que le bouquin de Michel Bussi ! Déçue, je zappe ! » et « J’ai pas l’impression d’avoir lu le bon livre avec tous ses changements », pouvait-on lire sur Twitter. Tout en restant fidèle à Michel Bussi, TF1 a fait le choix d’enrichir l’histoire. Dans un entretien accordé à nos confrères d’Allo Ciné, la productrice Aline Besson a détaillé les modifications apportées.

« Il faut faire le deuil du roman »

« Nous avons dû changer pas mal de choses, car à un moment donné il faut faire le deuil du roman de base pour avancer et ne pas perdre de temps. L’écriture a été longue et difficile, ça a duré deux ans. Mais de toute façon les adaptations ce n’est jamais facile », a expliqué Aline Besson. Autre producteur de la série, Claude-Michel Rome, a pris la défense d’une adaptation « enrichie ». « On ne peut pas passer sous silence des ellipses, car on se dit que ça ne marchera pas, que l’on finira par perdre le téléspectateur. On a donc rempli les blancs et parfois on a même inventé des choses. Au final, la série est très riche, beaucoup plus remplie que le roman », a-t-il précisé, avant de conclure : « On a raconté ce que le livre ne racontait pas et suggérait ».

  ON VOUS RECOMMANDE  

TF1   SERIES TV   REVUE DE PRESSE  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (mercredi 8 juillet 2020) : Prodigal Son relègue L’amie prodigieuse, Le monde de Jamy résiste bien

Audiences TV prime (mercredi 8 juillet 2020) : Prodigal Son relègue L’amie prodigieuse, Le monde de Jamy résiste bien

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (mercredi 8 juillet 2020) : Demain nous appartient et 28 minutes au plus haut, M6 dévisse

Audiences TV access (mercredi 8 juillet 2020) : Demain nous appartient et 28 minutes au plus haut, M6 dévisse


INTERVIEW
Jean-Luc Azoulay (Les Mystères de l’amour) : « Comme Hélène Rollès, Elsa Esnoult est une vedette à part entière »

Jean-Luc Azoulay (Les Mystères de l’amour) : « Comme Hélène Rollès, Elsa Esnoult est une vedette à part entière »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020