Le Tour de France et Fort Boyard offrent une belle semaine à France 2

lundi 19 juillet 2010 à 11:59 |
G. Scarella / France 2

Grâce, en grande partie, au Tour de France, qui fait chaque jour de très belles audiences, France 2 s’enorgueillit, dans un communiqué, d’avoir réalisé une « excellente semaine ». Ainsi, la chaîne publique a enregistré 21.4% de part de marché du lundi 12 au dimanche 18 juillet, « soit le meilleur score de la chaîne depuis un an ». Surtout, elle s’est placée « à trois reprises en tête des audiences toutes chaînes confondues ».

En moyenne, près de 3.9 millions de curieux ont notamment suivi les étapes du Tour de France, qui a capté l’attention, à deux reprises, de près de 4.7 millions de téléspectateurs (les 14 et 18 juillet). Également, le magazine L’après tour a réalisé près de 21% de part de marché sur la semaine, tandis que Stade 2 comptait sur près de 2.7 millions d’accros, pour 26.7% du public.

En journée, la nouvelle saison inédite de Cœur Océan a passionné les 15/24 ans, avec 31.5% de part de marché auprès de cette cible, « plaçant France 2 très largement en tête des audiences » auprès de ce public.

Enfin, France 2 rappelle les bons scores enregistrés par les cérémonies du 14 juillet (3.4 millions pour 34.8% de part de marché), l’interview de Nicolas Sarkozy (6.6 millions) ou encore Fort Boyard (19.6% de part de marché, dont 34% des 4/14 ans)

FRANCE 2    SERIES TV    AUDIENCES TV    SPORT    FORT BOYARD    DIVERTISSEMENT   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Star Academy : scandale pour Léa après la finale sur TF1, les révélations explosives d’Anisha

2 - M6 : le coup d’éclat de Cyril Lignac en direct avec Yanns

3 - Le Cross (spoiler) : Maeva Ghennam accuse violemment Nicolas, Michel alcoolisé sur W9 ?


INTERVIEWS

# Julie Chevallier (Les Mystères de l’amour, TMC) : « Béatrice a caché des choses à Cathy... Elle n’a pas dit son dernier mot ! »

# Pauline (Les Mamans, 6ter) : « Avec François-Maxime, on ne se côtoie plus au quotidien »

# Meghane (Les Mamans, 6ter) : « Le plus dur au quotidien est cette bataille administrative qui n’en finit pas pour Gabriel »