Les Anges de la télé-réalité 5 > Une séance photo à scandale

dimanche 17 mars 2013 à 17:34 |

La nuit est tombée et les lumières de Floride brillent de mille feux. Les Anges sont prêts pour une sortie en boite après être restés « enfermés » depuis le début de l’aventure, soit trois jours. Sur place, tout le monde se lâche, même la doyenne Frédérique qui n’hésite pas à monter sur le comptoir ! La soirée est l’occasion pour Benjamin de se rapprocher d’Amélie. « On se fait des petits regards, on se sourit. J’aime bien », affirme-t-il. Même son de cloche du côté de la Belge qui considère son « complice » comme le « seul mec de l’aventure » avec qui elle s’entend bien.

Thomas, lui, semble avoir bien plus de complicité avec Nabilla : « Elle est décalée et déclassée. » Résultat, un premier baiser est échangé entre les deux tourtereaux. « On s’est fait un petit bisou. Depuis le début on s ‘attire comme des aimants et on n’ose pas trop franchir le pas parce qu’on se pose mille et une questions », explique la mascotte de l’émission.

L’ambiance n’est pas au beau fixe pour tout le monde. Aurélie est « agitée » et « distante » à en croire les premiers témoins. La cause de cette humeur : Samir est en « bonne compagnie » à l’extérieure de la boite. La blonde fout d’emblée une claque à son compagnon. « Tu me fais peter un plomb tu comprends ça, tu me fais peter un plomb ». La candidate craque, prenant conscience que la fin de son histoire est proche. « Samir a besoin de plaire tout le temps. Et moi je n’ai pas besoin d’un petit con qui a besoin de plaire », conclut-elle. De l’avis des autres Anges, les deux anciens de l’Île des vérités 2 doivent se séparer, pour le bien de tous. Le cousin de Karim Benzema rompt d’ailleurs officiellement le lendemain après une nuit blanche : «  T’as craqué ou quoi, sérieux ? Tu m’respectes pas. Je suis désolé. Le jour où tu apprendras à respecter quelqu’un, là tu auras une relation et tu pourras garder ton mec. Je suis désolé parce que tu les gardes pas pour l’instant. Et moi, tu m’as pas gardé et tu m’as pas comblé. Terminé. »


Le lendemain, c’est le jour J pour Marie. La Belge doit réaliser un dîner pour des convives important, dont Emmanuel Derville, annoncé comme le « chef privé de Johnny Depp », en vue de concrétiser son projet professionnel. Si la demoiselle a fait une école hôtelière pendant six ans, elle n’a jamais vraiment travaillé en restaurant. Au menu : fondue de poireaux avec une petite touche de curry, une Saint-Jacques grillée ou encore un tartare de boeuf. Face à la « crasse » des lieux, Marie exige d’avoir l’aide de ses colocataires, non sans mal. Heureusement, elle peut compter en cuisine sur Alban, Frédérique et même Amélie. À la venue d’Emmanuel Derville, celui-ci fait remarquer que la jeune femme ne porte pas de toque et n’a pas la tenue d’un chef. Puis, le professionnel enchaîne les remarques : « Ce sont les invités qui vont nettoyer les tables ? », « Le saumon est dehors », « Ca manque d’organisation », « Vous avez demandé si vos invités avaient des allergies ? »... À vrai dire, Emmanuel et Fabrice font tous deux une intolérance aux crustacés. Un coup dur pour l’apprentie cuisinière. Puis, le premier plat déplaît à Emmanuel Derville à cause de l’huile de truffe jugée « rance ».

Face à la situation, Frédérique vient trouver Nabilla pour lui reprocher son absence lors de cette épreuve pour sa camarade. Mais la plantureuse brune ne supporte pas qu’on vienne la « harceler » selon ses termes. « T’es qui toi ? Limite j’suis une serviette, c’est un torchon la fille. Non mais Allô ? Allô ! », lâche-t-elle dans le confessionnal. Face à son interlocutrice, l’ancienne « femme idéale » de L’amour est aveugle n’en démord pas : « Dans cette baraque, y’a personne qui me dit quelque chose. Ici je suis chez moi. » Pour Nabilla, Frédérique n’est pas à sa place ici, n’étant capable de ne créer que des conflits. C’était sans compter l’intervention d’Amélie. Le volume sonore monte au point de couvrir le rendez-vous de Marie. L’ambiance à l’étage vient un peu plus plomber le rendez-vous professionnel. Pour l’ancienne de Koh Lanta, c’est tout bonnement du « sabotage ».

En cuisine, la situation ne s’arrange guère. Le chef cuisinier reproche à la jeune femme de ne pas accepter la critique. Celle-ci finit par pleurer, mais continue de cuisiner. À l’issue de ce test peu concluant, le bilan est forcément négatif pour l’intéressée : « Je suis super déçue de moi. Je n’ai pas donné le meilleur de moi-même. (…) Je suis complètement effondrée. » Les larmes rassurent cependant le professionnel sur la motivation de Marie. C’était sans compter l’intervention malsaine de Fabrice : «  Je te dis pas ce qu’il y avait derrière, sinon tu vas pas dormir ce soir . Mais si ça se passait pas. La semaine prochaine il y avait Johnny Depp et il voulait t’emmener. (…) On passe pour des branquignoles. On était nul, zero ! » Le soir venu, Marie reproche à « certaines personnes » de ne pas avoir aidé. De quoi provoquer un nouveau clash. Frédérique monte au créneau : « Moi je me casse le cul pour toi et ta cuisine et encore t’as le culot de dire que c’est moi ? »


Samir, Nabilla et Thomas ont rendez-vous à la Green Agency. Le premier se déshabille assez rapidement pour des essais pour confirmer son book jugé comme « très très bon » par l’une des deux cheffes de l’agence. Celle-ci évoque même un client potentiel. Le candidat de Secret Story, lui, n’a pas de book ni la maîtrise de la langue de Shakespeare. À la vue du corps de l’intéressé, la directrice propose de payer pour une première séance photo que le jeune homme remboursera avec son premier cachet. Marché conclu.

Un nouveau jour se lève en Floride et les tensions sont toujours présentes. De bon matin, Samir ne comprend pas le comportement d’Aurélie : « Elle fait vraiment comme ci on était encore ensemble ». Le garçon prévient qu’il ne dormira plus dans la même chambre que la jeune femme. Mais celle-ci refuse de changer ses habitudes : si quelqu’un doit quitter les lieux, ce ne sera pas elle. Ce dernier change alors de chambre et rejoint les garçons. Mais quand Capucine propose son aide pour enlever ses affaires, Samir la rejette. De quoi agacer son amie. Les deux ex s’insultent à nouveau. « L’ambiance était électrique », résume le cousin de Karim Benzema.

Le shooting photo de Thomas, Capucine, Aurélie et Benjamin a déjà lieu. Micro-short ou robe légère pour les filles, vestes de costume puis torses dénudés pour les garçons. Au cours de la séance, l’ancien finaliste de la Belle et ses princes fait part de son attirance physique pour Aurélie. Une attraction qui semble réciproque. Quelques heures auparavant, celui-ci tournait pourtant autour d’Amélie. Autant dire que la concurrence entre les deux (fausses) blondes vient juste de débuter. La production le comprend bien et envoie la tornade Belge et Samir sur les lieux. Ces derniers débarquent ainsi pile au moment où Benjamin et Aurélie posent ensemble, en simulant un baiser. « Tout est bien jusque-là et chambre froide le truc », décrit Benjamin. Amélie, elle, s’en « bat les ******* ». Du moins, officiellement. Pour Samir, il ne s’agit que d’un sourire de façade. Celui-ci avoue ouvertement être gêné de voir son ex aussi « à l’aise » avec un autre garçon.


Nabilla, Frédérique et Alban ont, eux, rendez-vous avec un dresseur pour Angel. Quand le professionnel donne une croquette à la plantureuse brune, autoproclamée maîtresse de l’animal, celle-ci prévient que « son » chien ne mange « que des choses raffinées », semblant donc avoir oublié où l’animal a été trouvé en premier lieu… « Comme on est là pour l’éducation d’Angel, c’est important qu’elle apprenne à être belle. Du coup, je l’emmène faire une petite manucure. J’avais envie qu’elle mette du rose comme sa maman », se réjouit Nabilla. Pour la doyenne, il s’agit « limite de maltraitance aux animaux ». « Elle a voulu transformer Angel en it girl. J’ai trouvé ça nul et ridicule », se lamente Frédérique. Face aux caméras, la jeune femme ne manque pas d’ironiser sur la situation : « Elle ferait bien de s’en mettre elle du vernis, avec ses ongles pourris, ça ne lui ferait pas de mal. »

De son côté, Thomas refuse de faire une séance sexy avec Capucine. « Il arrive un moment où je ne peux pas jouer le jeu à fond », avoue-t-il, en montrant de la mauvaise volonté. Le soir venu, place aux règlements de comptes. Capucine ne comprend pas les manières de son ex-partenaire au cours de la séance photo. « Ca fait trois mois j’te parle pas. Tu crois que j’vais faire quoi ? j’vais t’embrasser ? », s’emporte-t-il. Son interlocutrice est agacée. S’ensuit une explication sur leur rupture passée. « Je suis rancunier tu me connais. Je suis désolé pour le rendez-vous pro ». La hache de guerre semble enterrée. Une situation loin d’être le cas entre Aurélie, Amélie et Samir. La candidate de L’île des vérités 2 est accusée d’avoir trop apprécié la séance photo avec Benjamin.

Le lendemain, Frédérique se trouve complexée par son apparence. Si le fait d’être entourée de filles refaites au taux de masse grasse inversement proportionnel à leur tour de poitrine doit avoir son rôle à jouer, la doyenne de la promotion commence par une simple pesée. Et le verdict est sans appel : 70 kilos et 100 grammes. « J’ai pris une grande décision ce matin : j’attaque un régime ». L’objectif à atteindre est désormais de 62 kilos. Pour ce faire, Samir prend la candidate sous son aile. S’organise alors un jogging collectif au cours du quel tout le monde joue le jeu, à l’exception de Nabilla et Amélie qui terme en marche à pied. « On va devoir se la supporter. Déjà qu’elle est aigrie sans faire de régime. Alors là, ça va être le chaos total. La mamie qui veut faire un régime. Pffff le calvaire », conclut la future playmate.

REAL TV   NRJ12   LES ANGES DE LA TELE-REALITE  



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Les reines du shopping : la chute de Cristina Cordula, pourquoi elle est dans le viseur de M6 ?

2 - NRJ12 : le retour explosif des Anges, Shanna Kress et Maddy Burciaga triomphent

3 - Le Reste du monde Ibiza (spoiler) : Simon Castaldi insulte Nicolo, Chani prête à exploser sur W9


INTERVIEWS

# Exclu - Jean-Luc Azoulay : « Je n’ai aucune inquiétude sur l’avenir des Mystères de l’amour »

# Sophie Ferjani (Tout changer ou déménager) : « Avec Antoine Blandin, Stéphane Plaza était notre cible commune »

# Jazz et Laurent Correia : « Un membre de la JLC Family, auquel personne ne s’attend, va nous quitter »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022