M6 diffuse le pilote de The Client List avec Jennifer Love Hewitt

mardi 17 janvier 2012 à 18:28 |
2010 Sony Pictures Television In

Comme bon nombre de faits divers axés autour d’une femme, le cas d’une mère de famille texane contrainte de se prostituer pour subvenir aux besoins de sa famille a fait l’objet d’une adaptation en téléfilm par Lifetime. Le résultat, intitulé The Client List, voyait Jennifer Love Hewitt prêter ses traits au personnage de Samantha Horton.

Cette ancienne reine de beauté, mère de trois enfants et masseuse au chômage, peine à boucler ses fins de mois. D’autant plus que son mari, blessé au genou, ne peut désormais plus travailler. Attaquée de toutes parts par les créanciers et sur le point de perdre sa maison, Samantha est contrainte d’accepter un nouveau poste qui ne se limite, en réalité, pas à de simples massages...

Le résultat, proposé l’été dernier outre-Atlantique, est diffusé ce lundi 23 janvier, à 13h45 sur M6. Sous le titre La double vie de Samantha, le téléfilm occupe ainsi la case « Un jour, une histoire » de la chaîne privée.

Suite au succès rencontré sur Lifetime, The Client List fera l’objet d’une série l’été prochain au pays de l’oncle Sam, toujours avec Jennifer Love Hewitt en tête d’affiche. De ce fait, le téléfilm d’origine est considéré comme un « pilote ». Mais la future série devrait s’apparenter à un remake de celui-ci, échelonné sur 10 épisodes et avec quelques variantes à l’histoire.

M6    FICTIONS    CLIENT LIST   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Star Academy : scandale pour Léa après la finale sur TF1, les révélations explosives d’Anisha

2 - M6 : le coup d’éclat de Cyril Lignac en direct avec Yanns

3 - Le Cross (spoiler) : Maeva Ghennam accuse violemment Nicolas, Michel alcoolisé sur W9 ?


INTERVIEWS

# Julie Chevallier (Les Mystères de l’amour, TMC) : « Béatrice a caché des choses à Cathy... Elle n’a pas dit son dernier mot ! »

# Pauline (Les Mamans, 6ter) : « Avec François-Maxime, on ne se côtoie plus au quotidien »

# Meghane (Les Mamans, 6ter) : « Le plus dur au quotidien est cette bataille administrative qui n’en finit pas pour Gabriel »