M6 Music Black > Ariane Brodier

vendredi 11 novembre 2005 à 01:28 |
Franck Camhi

Depuis la rentrée, les chaînes M6 Music proposent une série d’émissions baptisée Focus. Le programme part à la rencontre d’un artiste au travers d’une interview menée par Laura (sur M6 Music Hits), Francis Zégut (M6 Music Rock) et Ariane (M6 Music Black). A chaque chaîne, son animateur et sa particularité ! Bien connue pour avoir accueilli les téléspectateurs tout un été sur un bateau aux bords des Caraïbes dans la première saison de Opération Séduction, la sirène s’échoue sur Toutelatele.com et fait le point sans vague à l’âme.

Tony Cotte : Quel est le principe de votre émission Focus Black ?

Ariane : C’est la mise en avant d’un artiste à travers un portrait. On revient sur sa carrière mais aussi sur son actualité. Je dis souvent que c’est un Fréquenstar en format plus court.

Tony Cotte : Etes-vous réellement familière avec le milieu hip hop, rap et r&b ?

Ariane : Focus est une émission qui nous ressemble Laura, Francis Zegut et moi. J’ai grandi aux sons du rap et r&b. J’écoute cela depuis que je suis toute jeune. C’est un genre que j’affectionne tout particulièrement.

Tony Cotte : L’émission existe depuis deux mois, parmi tous vos invités quelle interview avez-vous préféré ?

Ariane : J’ai reçu des chanteurs internationaux comme Shaggy ou Craig David mais j’ai une préférence pour le rap français. Il y a quelques années, on avait des rockeurs qui véhiculaient des messages. Le peuple était réceptif. Aujourd’hui, le rap a pris le relais. On se retrouve avec des auteurs de talent. Je viens de finir le Focus du groupe 113, c’est une belle interview. J’ai également beaucoup aimé recevoir Sinik.

Tony Cotte : Rêveriez-vous de recevoir un artiste en particulier sur Focus Black ?

Ariane : Kool Shen ou Akhenaton. J’ai chanté et dansé sur NTM et IAM toute ma jeunesse. Je pense également aux Psy4 de la rime, ils sont jeunes mais ce sont des génies. Ils sont l’exemple parfait d’auteurs qui ont des choses à dire. Diams sort aussi son album en début d’année et je suis une inconditionnelle...

Tony Cotte : Laura nous confiait qu’elle s’impliquait dans la réalisation de ses interviews. Faîtes-vous de même ?

Ariane : Il y a une vraie implication. Je peux poser les questions qui me tiennent à coeur. C’est tellement plus intéressant que de jouer la journaliste qui caresse les artistes dans le sens du poil et qui fait de la lèche. J’ai pour politique de titiller mes invités et je ne me prive de rien !

Tony Cotte : Ne craignez-vous que votre image glamour ne déplaise aux passionnés de musique black ?

Ariane : J’ai peut être plus de choses à prouver que Francis Zegut pour Focus Rock. Mais les artistes que j’ai interviewés ne peuvent pas dire que j’ai des lacunes dans ce domaine. Pour le coup, l’image sexy c’est la télévision qui me la créée et je ne pense pas l’être plus qu’une autre. Je suis une passionnée et je ne fais pas mes interviews en maillot de bain !


Tony Cotte : L’étiquette de candidate de télé-réalité a-t-elle été un frein à ce jour dans votre jeune parcours ?

Ariane : Depuis Opération Seduction, je n’ai pas arrêté de faire de la télévision. J’ai d’abord était chroniqueuse sur Fun TV puis j’ai enchaîné en co-animant le Morning de M6. Ca fait plus de deux ans que je présente la météo. J’ai des émissions qui tournent également sur les chaînes du groupe AB...

Tony Cotte : On peut parler de chance sachant qu’aucun autre candidat d’Opération Séduction n’a percé dans le milieu ?

Ariane : C’est une vraie chance sachant que je n’étais même pas vraiment présente dans cette émission. Je n’avais pas eu d’histoire d’amour, j’étais dans une optique de colonie de vacances et ce n’était pas intéressant pour le show. Il n’y avait aucun intérêt de me mettre en avant. J’ai eu le même rendez-vous que les autres filles à la fin du programme. Mais je suis la seule qu’ils ont gardé. Je pense que c’est grâce à mes propositions de chroniques écrites. J’ai fait des études de Lettres. Je présume qu’ils ont simplement été surpris de voir que j’étais capable d’écrire !

Tony Cotte : Quelles sont les raisons qui vous ont poussée à l’époque à participer à cette émission ?

Ariane : La question serait plutôt : quelles sont les raisons qui ne m’auraient pas poussée à le faire ? Partir sur un bateau pour les Caraïbes, voyager en première classe, manger du caviar et de la langouste et être payé pour ça ! J’aurais été bien conne pour ne pas signer !

Tony Cotte : Aujourd’hui vous travaillez sur AB, animez la météo sur M6 et êtes présente à l’antenne de M6 Music Black, comment gèrez-vous toutes ces activités ?

Ariane : Je fais aussi de la presse écrite (rires). Je suis journaliste musical. J’aime ce que je fais, je m’ennuie quand je n’ai rien à faire. Je suis une hyperactive et j’en demande toujours plus.




ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Touche pas à mon poste : ce que réserve Cyril Hanouna sur C8 pour la rentrée avec de nouveaux chroniqueurs, Benjamin Castaldi remplacé...

2 - N’oubliez pas les paroles : le retour de la maestro Natasha, Nagui chamboulé sur France 2

3 - Carla & Kévin (spoiler) : les révélations de son père, « Je n’ai jamais regardé tes émissions », fiasco d’audience sur TFX


INTERVIEWS

# Exclu - Jean-Luc Azoulay : « Je n’ai aucune inquiétude sur l’avenir des Mystères de l’amour »

# Sophie Ferjani (Tout changer ou déménager) : « Avec Antoine Blandin, Stéphane Plaza était notre cible commune »

# Jazz et Laurent Correia : « Un membre de la JLC Family, auquel personne ne s’attend, va nous quitter »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022