M6 Music Hits > Laura

Depuis la rentrée, les chaînes M6 Music proposent une série d’émissions baptisée Focus. Le programme part à la rencontre d’un artiste au travers d’une interview menée par Laura (sur M6 Music Hits), Francis Zégut (M6 Music Rock) et Ariane (M6 Music Black). A chaque chaîne, son animateur et sa particularité ! Pour ce premier rendez-vous, Toutelatele.com vous propose de rencontrer Laura. Bien connue pour avoir été l’une des candidates de Nouvelle Star 2, la jeune animatrice se livre sans concession.

Publié le vendredi 4 novembre 2005 à 01:03
par
M6 Music Hits > Laura
©Franck Camhi 

Tony Cotte : Peux-tu présenter le concept de Focus Hits ?

Laura : Il s’agit de l’interview d’un artiste qui fait l’actualité musicale en France ou à l’étranger. Je m’occupe du Focus de M6 Music Hits. J’apporte de l’énergie pour mettre en valeur les artistes. Ariane anime la même émission mais basée sur le r&b et hip hop sur M6 Music Black et Francis Zegut pour M6 Music Rock.

Tony Cotte : Focus Rock, c’est un peu ton univers. Pas trop frustrée de ne pas plutôt animer cette émission ?

Laura : J’adore le rock. Mais c’est un domaine qui demande d’avantage de connaissances. Je ne sais pas si j’ai la culture nécessaire pour le faire. Francis Zegut est une pointure en la matière.

Tony Cotte : Dans ton émission, tu as reçu des artistes comme Jenifer, Kyo ou encore Natalie Imbruglia. Qui aimerais-tu interviewer d’autres ?

Laura : Alanis Morissette. Ce serait un honneur pour moi de la rencontrer. Je l’admire beaucoup. Mais, j’ai aussi appris que ce n’est pas parce que j’adore la musique d’un artiste que je vais apprécier l’interview. K-Maro par exemple, ce n’est pas du tout ce que j’écoute et pourtant ce fut l’interview la plus intéressante et la plus instructive que j’ai pu faire ! La vision que l’on a des artistes avant de les rencontrer n’est pas vraiment objective...

Tony Cotte : Déçue de ne plus être sur une chaîne hertzienne ?

Laura : Non, il y a plus de pression sur les chaînes hertziennes par rapport à la réussite de leurs programmes. L’ambiance de travail est véritablement différente. Je suis très contente d’être sur M6 Music Hits. C’est beaucoup plus zen.

Tony Cotte : Avec le recul, que t’as apporté Plus vite que la musique sur M6 ?

Laura : Un premier pas dans l’animation. J’ai appris à travailler face à la caméra. C’était une expérience inoubliable. Au fur et a mesure, je m’impliquais dans la réalisation des plateaux. J’ai pu proposer des idées et écrire mes textes. Ca me sert énormément aujourd’hui.

Tony Cotte : La musique semble être ton domaine de prédilection. As-tu d’autres projets d’émissions dans cette thématique ?

Laura : Pour le moment, le temps ne me permet pas de m’investir dans d’autres projets télé. Le rythme est irrégulier, je peux très bien avoir trois tournages en une semaine et plus rien la suivante. J’ai du temps libre pour faire autre chose.


Tony Cotte : Comme ton projet d’album attendu depuis plusieurs mois ?

Laura : Je suis passée par plusieurs stades. Après Nouvelle Star, j’ai eu différentes propositions qui ne me correspondaient pas. J’ai donc décidé d’attendre et de travailler seule. Il m’aura fallu un an pour composer et écrire 15 morceaux. Aujourd’hui, j’essaie de voir des solutions alternatives mais je ne suis pas pressée ! Grâce à M6 Music Hits, je n’ai pas de problème pour vivre. Ça me permet de faire la musique qui me tient à coeur.

Tony Cotte : Tu n’as jamais tenté de démarcher un des invités que tu reçois ?

Laura : J’essaye de séparer les deux côtés. Je suis journaliste musicale quand je travaille. Je n’ai jamais dit à un de mes invités que je faisais moi aussi de la musique. Je suis là pour faire la promo des artistes, pas pour essayer de m’incruster. Ce ne serait pas
professionnel !

Tony Cotte : Dove Attia a déclaré que dans 10 ans il ne restera que deux artistes issus de Nouvelle Star sur le devant de la scène : Amel Bent et Thierry Amiel. Qu’as-tu à répondre ?

Laura : Il doit parler au nom de son secteur, c’est à dire la variété et les comédies musicales. De ce point de vue là, il a peut être raison. En dehors, il doit oublier un certain Steeve Estatof qui s’est fait une place sur la scène rock. J’espère que d’autres candidats perceront eux aussi. On a tous sa chance si on y croit. On peut vivre de la musique sans passer à la télé ou vendre des millions de disques ! Il y a plusieurs exemples d’artistes peu médiatisés et qui s’en sortent.

Tony Cotte : Aurais-tu fait la Star Academy ?

Laura : Etre filmée 24h/24, je n’aurais pas supporté 5 secondes ! Je trouve que c’est contre nature et d’une perversité sans nom. Ce n’est bon ni pour eux ni pour le public qui regarde. C’est une démarche qui n’est pas saine. C’est n’importe quoi !

Tony Cotte : Les caméras de Nouvelle Star filment également les candidats dans leur vie privée...

Laura : Nouvelle Star est une télé réalité où on ne prend pas les gens à leur insu. Le peu de fois que ça m’est arrivée, je ne l’ai pas supporté et je l’ai fais savoir. Quand j’ai vu mes parents être filmés, ça m’a mis en rage. A l’époque, je ne comprenais pas la démarche. Aujourd’hui encore, je considère cela comme une agression !

CABLE / SATELLITE / ADSL  



AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (mardi 18 janvier 2022) : Les Pennac (France 3) plombent SWAT (TF1), Noirs en France (France 2) devant En famille (M6)

Audiences TV prime (mardi 18 janvier 2022) : Les Pennac (France 3) plombent SWAT (TF1), Noirs en France (France 2) devant En famille (M6)


INTERVIEW
Manon éliminée de N’oubliez pas les paroles (France 2) : « C’est un vrai marathon psychologique et physique »

Manon éliminée de N’oubliez pas les paroles (France 2) : « C’est un vrai marathon psychologique et physique »







Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022