Maudie (Arte) : l’histoire vraie de Maud Dowley Lewis, une femme de ménage devenue peintre

mercredi 5 août 2020 à 18:45 |
Capture Arte

Un biopic artistique est à retrouver sur Arte ce mercredi 5 août en prime time. Il propose l’ascension de Maudie Dowley, une femme de ménages devenue l’une des artistes folkloriques les plus importantes au Canada.

Arte emmène ses téléspectateurs à la rencontre de l’art naïf ce mercredi 5 août à partir de 20h50 avec le biopic Maudie. Il suit le parcours atypique d’une femme de ménage dont la passion pour la peinture va lui valoir une notoriété croissante, jusqu’à attirer la curiosité de la Maison-Blanche.

Une passion sur le tard

Dans les années 1930, Maud Dowley vit auprès de sa tante Ida et de son frère Charles à Marshalltown, située dans la province canadienne de la Nouvelle-Ecosse. Désireuse de gagner son indépendance, Maud fait des ménages chez Everett Lewis, un pêcheur taiseux qui peut se montrer violent. Mais entre eux, la communication devient de plus en plus fluide et ils finissent pas coucher ensemble. En parallèle, Maud se découvre une passion pour la peinture. Après une première commande, modeste, d’une cliente d’Everett vivant à New-York, l’artiste amatrice gagne progressivement en notoriété. Jusqu’au jour où un certain Richard Nixon, alors vice-président des Etats-Unis, contacte les Lewis pour se procurer un tableau de Madie.

Maud Dowley Lewis, plus connue sous le nom de Maud Lewis, a inspiré cette biographie signée Aisling Walsh, scénariste et réalisatrice irlandaise. Née en 1903, « Maudie » est aujourd’hui reconnue comme une peintre folklorique, appartenant au mouvement primitiviste, apparu en Russie, et qui privilégie des formes naïves et primitives de l’art. De ce mouvement est né le painting dans les années 1950 à New York, porté par l’expressionnisme abstrait.

Une gloire post-mortem

Victime de malformations génitales, l’existence de Maud n’a pas été de tout repos. Contrainte de quitter l’école prématurément, elle a vécu de manière permanente dans la pauvreté. Devenue orpheline en 1937, elle a épousé Everett Lewis un an plus tard. Dans l’incapacité de bouger ses bras du fait de sa maladie, elle ne pouvait peindre des tableaux volumineux. Une pneumonie l’emporte finalement le 30 juillet 1970. Des tableaux de l’artiste se vendront post-mortem pour de coquettes sommes à cinq chiffres.

Du côté du casting, l’héroïne est incarnée par Sally Hawkins, une actrice britannique à l’affiche en 2019 de Godzilla 2 : Roi des monstres. Quant à Everett Lewis, il vit sous les traits d’Ethan Hawke, célèbre pour ses rôles dans Le cercle des poètes disparus, Bienvenue à Gattaca, Boyhood ou encore Training Day.

Maudie : quelle audience pour le film sur Maud Dowley avec Sally Hawkins et Ethan Hawke ?

ARTE    CINEMA   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Touche pas à mon poste : ce que réserve Cyril Hanouna sur C8 pour la rentrée avec de nouveaux chroniqueurs, Benjamin Castaldi remplacé...

2 - N’oubliez pas les paroles : le retour de la maestro Natasha, Nagui chamboulé sur France 2

3 - Carla & Kévin (spoiler) : les révélations de son père, « Je n’ai jamais regardé tes émissions », fiasco d’audience sur TFX


INTERVIEWS

# Exclu - Jean-Luc Azoulay : « Je n’ai aucune inquiétude sur l’avenir des Mystères de l’amour »

# Sophie Ferjani (Tout changer ou déménager) : « Avec Antoine Blandin, Stéphane Plaza était notre cible commune »

# Jazz et Laurent Correia : « Un membre de la JLC Family, auquel personne ne s’attend, va nous quitter »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022