Michel Denisot : « Jamais aucune émission sur Canal+ n’a fait autant d’audience »

vendredi 19 juillet 2013 à 19:31 |
Canal +

Michel Denisot, présentateur historique du Grand Journal de Canal+ pendant neuf années, se confie pour TV Magazine, sur son départ volontaire et ses perspectives d’avenir

Désormais à la tête du mensuel Vanity Fair, l’animateur pose des mots sur sa patiente sortie en grâce du Grand Journal : « Je savais que je ressentais une lassitude [...] Je sentais que j’arrivais au bout du Grand Journal, que ça s’émoussait ».

Au sujet de ses souvenirs, Michel Denisot se montre enthousiaste : « Jamais aucune émission sur Canal+ n’a fait autant d’audience. Et qu’aucune émission en général n’a permis à autant d’artistes de se révéler, de grandir et de décoller. »

Quant à ses futures apparitions sur Canal+, le passionné confirme sa tenue aux « cérémonies d’ouverture et de clôture de Cannes et de celle des Césars ». Mais se cantonner à cela, il ne peut pas : « Et je présenterai aussi des entretiens exceptionnels avec une personnalité, comme je l’ai fait par le passé avec le dalaï-lama. Cela pourra être une star de cinéma ou le président de la République. »

Une reconversion avec le magazine Vanity Fair, mais aussi une continuité chez Canal+ : difficile de se passer des services du maître à bord à la répartie loin d’être débonnaire.

CANAL +    MICHEL DENISOT    REVUE DE PRESSE    LE GRAND JOURNAL   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Y’a que la vérité qui compte : Bataille et Fontaine remplacés par Cyril Hanouna, audience gagnante pour C8 ?

2 - TF1 : audience en chute libre pour Alain Chabat et son late show

3 - M6 : La France a un incroyable talent supprimée, bouleversement pour Marianne James et Sugar Sammy


INTERVIEWS

# Meghane (Les Mamans, 6ter) : « Le plus dur au quotidien est cette bataille administrative qui n’en finit pas pour Gabriel »

# Angelica (Les Mamans, 6ter) : « Avec Tony, c’est terminé, je n’en veux plus dans ma vie »

# Marjorie Bourgeois (Les Mystères de l’amour) : « Stéphanie va vivre un gros chamboulement à cause de Gaël Royer »