Michèle, Florian, Eric, et Pierre (Les champions d’Harry) : « C’est le meilleur jeu télé »

mercredi 22 octobre 2014 à 17:01 |
France 3

Pour fêter la 500e de Harry, France 3 a réuni les quatre plus grands champions. Lors de cette émission spéciale qui sera diffusée le mercredi 22 octobre prochain, Michèle, Florian, Éric, et Pierre joueront en faveur d’une association caritative. Ils ont tous fait le déplacement pour ce jeu si particulier pour eux. Ensemble, ils confient à Toutelatele ce qui fait la singularité de Harry.

Pourquoi avez-vous accepté de participer à cette 500e de Harry ?

Pierre  : L’intérêt était d’abord de rencontrer d’autres champions. Avec Florian, on se côtoyait un peu via Internet, que ce soit sur Facebook ou sur le site Des chiffres et des lettres, mais on ne s’était jamais rencontré directement. Ensuite, je voulais participer à nouveau à Harry par passion du jeu. Sans oublier que je me voyais mal refuser l’invitation par rapport à ce que le programme nous a donné et nous a permis de vivre.

Éric  : C’est un vrai bonheur de venir faire une émission télé, même si c’est pour une seule manche.

Avez-vous déjà participé à d’autres jeux ?

Éric : J’ai fait Slam et Des chiffres et des lettres.

Pierre  : Moi aussi, et j’ai également participé à Questions pour un champion. Mais j’apprécie tellement l’ambiance d’Harry, aussi bien au niveau de la production, de l’accueil, et des candidats que j’irais maintenant difficilement participer à d’autres jeux.

Florian  : J’étais dans Que le meilleur gagne il y a très longtemps quand Nagui présentait, avant Laurent Petitguillaume et Laurence Boccolini.

Michèle  : J’ai fait La cible, Pyramide, Questions pour un champion, et même Fa si la chanter.

Sur ce type d’émissions, pouvez-vous revenir quand vous avez déjà été champion ?

Michèle  : Non. De toute façon, je trouverais indécent de me présenter à nouveau après avoir gagné une telle somme. Il faut laisser tout le monde participer. D’ailleurs, dans tous les jeux que j’ai faits, il n’y avait pas toujours énormément d’argent à gagner. Je joue davantage pour jouer.

Pierre  : Je suis plutôt dans le même état d’esprit, surtout chez Harry.

« L’esprit de ce programme est formidable »

Qui a remporté la plus grosse somme dans Harry ?

Florian  : C’est moi, de peu. J’ai gagné 25 100 euros en quinze participations.

Michèle  : J’ai participé 28 fois au programme en gagnant un peu moins (24 100 euros).

Éric  : En terme de participations et gain, nous sommes les quatre plus grands champions de Harry.

Dans quel jeu télé avez-vous gagné le plus d’argent ?

Michèle  : À Questions pour un champion, j’avais obtenu 27 800 euros de cagnotte en cinq fois. Au début, j’y étais allé sans savoir que j’allais gagner autant. J’avais surtout apporté un sac pour ramener les livres-cadeaux ! Et dans Questions pour un super champion, j’étais à une marche des 50 000 euros : j’avais gagné quatre émissions et perdu la cinquième.

Dans Harry, la production vous donne-t-elle des indications ?

Pierre  : Sur la tenue, nous avons un protocole à respecter, avec quelques contraintes vestimentaires. Un styliste est présent pour tout coordonner. Par exemple, la production nous demande de venir plutôt en chemise à manches longues, même l’été, en plein mois d’août.

Florian  : Une fois, j’ai réussi à négocier la chemisette parce qu’il faisait 50°C sur le plateau ! (rires)

Comment se déroule le casting de Harry  ?

Pierre  : Il y a une partie jeu qui se déroule sans caméra, durant laquelle nous devons trouver une dizaine de mots ; et ensuite une courte présentation filmée. Ils nous posent des questions classiques sur le travail, les loisirs, ou les faits marquants dans notre vie. Ils nous demandent aussi si nous avons des manies, et des choses qui sortent de l’ordinaire.

Éric  : Si on a une anecdote sympa à raconter, ils sont preneurs.

Florian : Tout ce qui permet d’interagir avec le présentateur les intéresse.

Pierre  : Mais pour ce jeu, il s’agit davantage d’une sélection que d’un casting puisqu’ils ne nous poussent pas dans nos derniers retranchements. D’une manière générale, l’esprit de ce programme est formidable. Je dirai même que c’est le meilleur jeu télé !

« Du début à la fin, nous sommes pris en charge pour nous mettre à l’aise »

Vous demande-t-on de faire le show ?

Éric  : Ce n’est le genre ni de l’émission ni de Sébastien Folin. Lorsque des candidats sont professeurs de danse, ils peuvent montrer leur talent à l’antenne. Néanmoins, nous ne sommes pas obligés d’y aller si nous ne voulons pas, ce qui est très appréciable.

Florian  : Ils nous laissent nous exprimer, ce qui n’est pas toujours le cas sur TF1. Par exemple, dans Les douze coups de midi, il faut faire le show de manière discontinue. J’ai fait le casting, sans aller plus loin parce qu’ils vous imaginent déjà sur le plateau tel que vous êtes pendant les sélections.

Pierre  : C’est à des années-lumière de Harry, où l’ambiance est presque familiale.

Éric  : Du début à la fin, nous sommes pris en charge pour nous mettre à l’aise. Et ils sont tous aussi gentils les uns que les autres. Ils remercient les candidats quand ils partent.

Avez-vous le temps de regarder le programme chez vous ?

Michèle : Je regarde tous les jours ! Quand je ne peux pas le voir en temps réel, je l’enregistre. Je le visionne plus tard, mais je n’en manque pas une. C’est comme ça que je m’entraîne.

Florian  : Je regarde souvent l’émission en replay.

Pierre  : Ils ont aussi sorti une application géniale pour tablettes et smartphones. Elle permet vraiment de jouer dans les conditions du jeu, et de comparer son score avec les autres.

FRANCE 3   DIVERTISSEMENT  



AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (vendredi 1er juillet 2022) : Catastrophe pour Stéréo Club (TF1) et Camille Combal, battu par Stéphane Plaza, Tropiques criminels leader

Audiences TV Prime (vendredi 1er juillet 2022) : Catastrophe pour Stéréo Club (TF1) et Camille Combal, battu par Stéphane Plaza, Tropiques criminels leader


INTERVIEW
Sophie Ferjani (Tout changer ou déménager) : « Avec Antoine Blandin, Stéphane Plaza était notre cible commune »

Sophie Ferjani (Tout changer ou déménager) : « Avec Antoine Blandin, Stéphane Plaza était notre cible commune »







Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022