Mister France 2011 > Jonathan succède à Anthony

jeudi 24 février 2011 à 22:35 |

Clara Morgane sur NRJ12

L’aventure Mister France 2011 débute à l’aéroport d’Orly. En effet, c’est la surprise pour les dix prétendants au titre qui ne s’attendaient pas à prendre l’avion pour se rendre sur la cote est des États-Unis, plus précisément à Miami. Pendant les onze heures de vol, les premières affinités commencent à se créer. À leur arrivée, Clara Morgane les attend et leur explique les règles de l’élection : « Vous allez être jugé sur vos forces physiques, votre générosité et votre talent ». Rachel Quesney veut, quant à elle, trouver « l’homme idéal ». Pour l’occasion, la présidente du comité Mister France est accompagnée de Caroline et Astrid, deux filles qui s’y connaissent en hommes eu égard à leur « palmarès » depuis leur sortie des émissions de télé réalité, Secret Story et L’île de la tentation.

Direction l’hôtel. En ce premier jour, Christian, Mister Bretagne, tente d’élaborer une stratégie pour séduire les jurées, mais pour Jean-Philippe, ici « C’est pas Koh-Lanta ! ». Il faut dire que Mister Alpes préfère s’entrainer à la « muscu ».

Les candidats ont rendez-vous au bord de la piscine avec Lydie, la chorégraphe. Et ça commence mal car les garçons ont pris une première liberté au niveau de l’heure du rendez-vous ! La mise au point est on ne peut plus en voix : « On n’est pas ici en colonie de vacances. C’est pas Miami Vice ! (...) Vous avez intérêt à être méga-bon ! » hurle la professeure qui doit les entrainer pour un défilé sous l’œil des jurées. Astrid remarque que Lionel ne dit pas « Bonjour » et qu’Hugues, le doyen, n’a « pas un physique pour être Mister France ». Le résultat du défilé est loin d’être « méga-bon », c’est une véritable catastrophe. Le jury est perplexe.

Après ce calvaire, les garçons ont droit à quelques heures de liberté. L’occasion pour une partie de beach-volley sur la plage, près d’Ocean Drive. Christian et Jean-Philippe préfèrent débriefer sur les jurées et tentent de trouver des solutions pour les séduire.

Rendez-vous est donné à Miami Beach pour la première épreuve éliminatoire. Valentin et Hugues sont nommés chefs d’équipe. Répartis en deux groupes, les garçons doivent faire une course pour aller sauver une fille dans un bateau gonflable. L’équipe d’Hugues est la plus performante. Seconde épreuve, celle de la corde, l’équipe de Valentin est quelque peu désavantagée. En effet, à eux cinq, ils doivent peser 100 kilos de moins que leurs adversaires. Pourtant, ils remportent cette manche. De quoi exhiber leurs pectoraux et de pousser leur cri de guerre.


La dernière épreuve est un concours de pompes. L’équipe perdante sera nominée et l’un des cinq candidats éliminés le soir même par le jury. Lionel lâche en premier, suivi d’Olivier. L’équipe de Valentin a été la meilleure pour le coup (de pompes !). Rodolphe, Lionel, Hugues, Jean-Philippe et Olivier sont donc sur la sellette. Rachel, Astrid et Caroline décident de renvoyer Rodolphe, Mister Bourgogne. « Tu n’es pas remarquable au point que l’on ne t’a pas remarqué » lui assène Caroline.

Second réveil pour nos Misters qui couchent à quatre ou cinq dans la même chambre, budget NRJ12 oblige. Mais pas le temps de s’apprêter, la chorégraphe les attend pour un tango, la danse sensuelle par excellence. Le jury fait son entrée pour regarder leur prestation. C’est beaucoup mieux que la veille ! Rachel, aussi naturelle que certaines statues de cire du musée Grévin, fait savoir que Jean-Philippe est « transparent ». Pour Astrid, il mise « trop sur son physique ». Pour Caroline, les candidats ne sont pas encore au niveau « Certains sont très beaux, mais ne savent pas parler ! ». Voilà qui est dit, mais les jurées ne sont-ils pas tout autant concernées par cette remarque ?

Les neuf candidats se retrouvent pour la seconde épreuve éliminatoire. Après la force, place au test du pouvoir de séduction. Séparés en deux équipes, les Misters doivent séduire le plus de filles possible. Avec leur bagou, Anthony et Lionel rencontrent un franc succès et font gagner leur équipe. Jonathan, Sébastien, Olivier et Christian sont donc sur le quai du départ. Olivier, trop en retrait, est éliminé. Mister Midi-Pyrénées ne peut cacher ses larmes. Astrid est déçue, elle aurait préféré sortir Christian.

Après une virée dans une des plus belles boites de Miami, les huit garçons embarquent sur un bateau de croisière qui va les conduire jusqu’au Mexique. L’ambiance est au beau fixe, les candidats en profitent pour faire une virée dans la piscine avant d’enchainer avec une partie d’ « Action ou vérité ». Jean-Philippe est invité à aller embrasser le nombril d’une fille : « Can i Kiss your bottom ? ». Oui, Mister Alpes doit retourner apprendre l’anglais. Pendant ce temps, Christian et Sébastien s’apprécient de moins en moins. Mister Bretagne est, du reste, de plus en plus isolé par le groupe.

L’épreuve du jour fait place à la créativité. Les candidats doivent créer une chorégraphie. En les testant sur leur esprit d’équipe, le jury fait face à certaines tensions. Le premier groupe a du mal à séduire, le second semble plus coordonné. Pourtant les jurées, toujours aussi peu convaincantes dans leurs rôles, décident de nominer Hugues, Valentin, Lionel et Jonathan, et d’éliminer Hugues sans aucune raison apparente.


Une nouvelle journée commence au Mexique avec une excursion. Les tensions entre Sébastien et Christian ne se sont pas apaisées : « Je ne suis pas là pour me faire des amis » avoue Mister Bretagne. Pour cette nouvelle épreuve, les garçons vont être jugés par le public du bateau. Et ça commence par une immunité qui conduira le gagnant en finale. Un par un, les candidats passent devant le public pour remporter leurs suffrages à l’applaudimètre. À ce petit jeu-là, Anthony, Mister Martinique, gagne grâce à ces multiples baisers. Puis, une nouvelle fois, le jury passe à la phase de l’élimination. Astrid pointe du doigt à nouveau Lionel sur son manque de politesse. Le jeune homme n’apprécie pas du tout et s’emporte : « Tu es qui pour me reprendre ? Tu n’es pas ma mère ? ». La vive discussion avec Astrid oblige Clara Morgane à intervenir. Suite à ça, Mister Auvergne est prié de quitter le navire !

Dernière journée de l’aventure. Une ultime épreuve a lieu à Key West. Les six candidats encore en lice doivent se mettre en cuisine pour réaliser une « Key Lime Pie », une pâtisserie de la ville. Les tartes au four, Sébastien décide de s’expliquer avec Christian : « Tu pues la manipulation ! » assène Mister Bretagne, « Tu lèches le cul du jury » lui rétorque Mister Alsace. « Je m’en fous de gagner, mais j’espère que tu ne gagneras pas, car tu ne le mérites pas ! (...) Tu n’a pas le courage d’assumer tes actes ! » lance Christian. L’ambiance est lourde, Sébastien craque. Valentin et Anthony réalisent cependant les meilleures tartes.

Au cours d’une épreuve de lutte, Rachel Quesney décide de faire affronter Sébastien et Christian. Le sommet du ridicule est-il atteint ? Même pas ! Sébastien estime avoir montré sa sensibilité et un « pas en avant » est fait entre les deux garçons. Le jury s’est réuni et a décidé d’éliminer aux portes de la finale, Jean-Philippe car il « supporte assez mal les contraintes » annonce Rachel sur un ton toujours aussi monocorde.

Place au direct sur le plateau de NRJ12 à Paris. Anthony (Mister Martinique), Sébastien (Mister Alsace), Valentin (Mister Limousin), Jonathan (Mister Picardie) et Christian (Mister Bretagne) sont les cinq finalistes. « Tout le monde a été méritant, l’aventure a décidé ainsi » fait savoir Rachel Quesney, qui est accompagnée par Astrid, Caroline et Anthony Garcia.


Pour cette première partie, chaque finaliste a droit à deux questions du jury. Rachel ouvre le bal avec Sébastien qui avoue ne pas supporter une « femme envahissante ». Mister Alsace aimerait « tirer les générations par le haut « en donnant une image positive ». Valentin est interrogé par Astrid sur sa définition du civisme. Mister Limousin indique faire partie d’une association qui aide des enfants en Asie et compte bien développer ce projet. Jonathan avoue ne pas « lire beaucoup » mais a regardé « Les anges de la télé-réalité ». Il demande à Astrid, qui a participé à cette émission, de venir laver sa voiture, en clin d’oeil à une scène du show. S’il avait un don, Mister Picardie aimerait pouvoir ressusciter les personnes qui sont parties trop vite.

Au tour de Christian de répondre à une question sur la beauté, qui symbolise avant tout une « émotion » selon lui. S’il était élu Mister France, Mister Bretagne espère apporter une « certaine prestance à cette élection », rendre le titre « plus prestigieux », et œuvrer pour l’adoption. Enfin, la série de questions / réponses s’achève avec Anthony. À quoi sert la politique ? lui demande Rachel. « À donner des avis et des idées. C’est un vecteur qui véhicule une idée » répond Mister Martinique. Clara Morgane semble quelque peu déconcertée par ces questions « très difficiles ».

Misters comme jurées ne sont guère détendus. « Rien n’est préparé » fait savoir Rachel. Effectivement, ça se voit Madame la Présidente du jury... Anthony Garcia, Mister France 2010, tente de les encourager et conseille au futur élu d’être « vraiment motivé, de rester simple et humble, de le vivre à fond ».


Les cinq finalistes ont maintenant chacun trente secondes pour parler d’eux, convaincre jurés et téléspectateurs, invités à voter tout au long du show. Sébastien continue de préciser qu’il veut défendre une association. Valentin souligne qu’il aimerait changer l’image « body buildée » que peut véhiculer ce genre de concours. Jonathan, lui, est un « garçon qui aime les gens ». Christian veut représenter son pays avec des « valeurs simples ». Anthony veut s’investir dans « l’aspect culturel du pays » ( !).

Il est l’heure du verdict. Pendant plus de 40 minutes, les téléspectateurs ont voté. Ils constituent la cinquième voix, additionnée à celle de chaque membre du jury et de Mister France 2010. Clara Morgane annonce, dans un premier temps, le deuxième dauphin de l’élection, Valentin (Mister Limousin). Puis, c’est au tour de Sébastien (Mister Alsace) d’être appelé pour son titre de premier dauphin.

Reste Jonathan, Anthony et Christian. Qui est le plus bel homme de France ? Qui va remporter un voyage pour deux à Agadir, un an de soins et une superbe écharpe ? Après une hésitation et avoir lâché un « Sébastien » sans rien comprendre à l’affaire, Clara Morgane appelle Jonathan. Le Mister Picardie de 25 ans est donc élu, largement selon les indications de l’huissier de justice, Mister France 2011. Le vendeur succède à Anthony Garcia. « Je tenais à remercier tous les gens qui ont voté pour moi... C’est dur... Je fais un bisou à ma maman, tous mes amis qui m’ont soutenu, mon patron... Vive la Picardie, Vive la France ! » tels seront ses premiers mots en qualité de plus bel homme de France !

NRJ12   DIVERTISSEMENT   MISTER FRANCE  



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Touche pas à mon poste : ce que réserve Cyril Hanouna sur C8 pour la rentrée avec de nouveaux chroniqueurs, Benjamin Castaldi remplacé...

2 - N’oubliez pas les paroles : le retour de la maestro Natasha, Nagui chamboulé sur France 2

3 - Carla & Kévin (spoiler) : les révélations de son père, « Je n’ai jamais regardé tes émissions », fiasco d’audience sur TFX


INTERVIEWS

# Exclu - Jean-Luc Azoulay : « Je n’ai aucune inquiétude sur l’avenir des Mystères de l’amour »

# Sophie Ferjani (Tout changer ou déménager) : « Avec Antoine Blandin, Stéphane Plaza était notre cible commune »

# Jazz et Laurent Correia : « Un membre de la JLC Family, auquel personne ne s’attend, va nous quitter »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022