mardi 3 décembre 2013 à 13:35 par

Nabilla : que lui reste-t-il à accomplir ?

Question de génération

Question de génération
©Capture d’écran 

Elle dit qu’elle est une fille de son époque. Son « Allô... Non mais Allô quoi ? © » a fait le tour de la sphère médiatique. L’importance qu’elle apporte au shampoing a même inspiré des titres de presse « sérieux », sous couvert d’une démarche sociologique. Force est de constater que le sexisme ordinaire qu’elle véhicule et son rapport au corps et à l’image sont bel et bien représentatifs d’une génération (ou du moins d’un système).

À l’heure où NRJ12 conclut la première saison de son émission, considérée comme « la première dynasty-réalité de France », une version hexagonale du succès américain L’incroyable famille Kardashian, une question se pose : que reste-t-il à Nabila Benattia à accomplir à ce stade de son parcours ? Et peut-elle vraiment être considérée comme la Kim Kardashian française ?

La rencontre

La rencontre
©Capture d’écran 

Comme de nombreuses jeunes adultes outre-Atlantique, Nabilla a érigé Kim Kardashian au rang d’icône. Alors, le jour où celle-ci a fait son apparition dans la villa des Anges de la télé-réalité, l’émotion a été à son comble. L’Arménienne d’origine a su monétiser sa vie privée, se dissocier de son image de simple « Paris Hilton brune » et occuper l’espace médiatique depuis plus de six ans. De fait, elle a profité de sa venue dans l’émission de NRJ12 pour prodiguer des conseils aux jeunes Français (et Belges) pour réussir : «  Il faut passer du temps ici, rencontrer des gens dans votre domaine. Il faut vous faire des contacts. Ne perdez jamais de vue votre objectif. (…) Soyez intelligents ; c’est amusant d’exposer sa vie et d’être très ouvert, mais il faut avoir des limites. »

L’art du réseau

L’art du réseau
©Capture d’écran 

Kim Kardashian a ainsi conseillé à Nabilla d’avoir un projet concret et de bien s’entourer. Pour ce faire, il est important de cultiver l’art du réseau. Ce que la jeune femme semble bien exécuter jusqu’ici. En signant un contrat avec Thibaut Valès, co-créateur de la société de production La Grosse Equipe, devenu également son agent, la jeune femme découverte dans L’amour est aveugle sur TF1 a su bien s’entourer. Ce dernier est un peu à Nabilla ce que Ryan Seacrest est à la fiancée de Kanye West.

Mieux, l’attachée de presse de la Genevoise a réussi à lui offrir un portrait dans Libération, des articles dans Les Inrocks et Le Monde, une séance photo pour Vanity Fair, et à lui ouvrir les portes du groupe Canal+ : Le Grand journal, Le Tube, Le Supplément ou encore Voyage au bout de la nuit sont autant d’émissions auxquelles elle a participé.

Oui, mais après ?

La publicité

La publicité
©Capture d’écran 

Si Nabila Benattia se considère comme « une marque » après avoir déposé sa célèbre phrase à l’INPI, elle est encore loin de prétendre au même statut que son modèle américain.

Kim Kardashian a ainsi fait sa fortune en signant avec la société Lighthouse Beauty pour développer et distribuer une collection de parfums, en s’associant avec la marque de chaussures Sketchers ou encore en prêtant sa silhouette pour vanter les bienfaits d’un programme de régime. Vernis à ongles, maillots de bain ou encore bijoux : elle a également associé son image à plusieurs reprises en visant essentiellement un public jeune et féminin.

Les ambitions de Nabilla semblent, en revanche, différentes. Certes son gimmick a été vendu au service de messagerie vocale d’Orange, mais la candidate des Anges de la télé-réalité l’a dit à plusieurs reprises : « Je veux faire de la chaussure » (sic). Après avoir séduit Jean-Paul Gaultier, la jeune femme doit trouver un autre nom crédible en la matière ou, le cas échéant, lancer une collection plus « grand public » pour une marque comme André, à l’instar de Cathy Guetta.

La maîtrise des réseaux sociaux

La maîtrise des réseaux sociaux
©Capture d’écran 

Kris Jenner a compris l’importance des réseaux sociaux. Ainsi, quand une marque est intéressée pour travailler avec l’une de ses filles, la matriarche assure à la société en question un soutien des autres membres de la famille Kardashian. Il n’est pas rare de voir Kim, Khloé et Kourtney utiliser leur compte Twitter pour vendre les mérites de certains produits contre rémunération. En 2009, la première faisait ainsi facturer 10 000 dollars le message. Des prétentions tarifaires qui n’ont eu de cesse d’augmenter jusqu’à atteindre 25 000 billets verts aujourd’hui.
Du côté des Benattia, Allo Nabilla… ma famille en Californie n’a pas permis à Tarek, Marie-Luce et Livia de rivaliser avec la notoriété du personnage central de l’émission pour mettre en place un tel dispositif. Reste que Nabilla peut compter à ce jour sur plus de 520 000 followers via son compte officiel @leonnaboo. La Française des jeux envisage d’ailleurs de travailler avec l’intéressée autour d’un projet entièrement en ligne au vu de sa force de frappe sur les réseaux sociaux.

Danse avec les stars

Danse avec les stars
©Capture d’écran 

Si les plus jeunes ont adopté Nabilla via NRJ12 et le public de Canal+ s’est intéressé à ce qu’elle représentait, il lui reste à toucher désormais un public plus large et familial. Puisque la demoiselle a pour ambition de s’assagir, du moins à en croire ses interviews post-Anges de la télé-réalité, elle doit désormais prouver qu’elle mérite d’être là où elle en est. Pour ce faire, quoi de mieux qu’intégrer un programme largement suivi et aux valeurs bien définies. Une participation à Danse avec les stars prouverait que Nabilla est capable de livrer une autre facette de sa personnalité, de s’investir et relever un défi sur plusieurs semaines.
En 2008, un an après le lancement de L’incroyable famille Kardashian aux États-Unis, Kim Kardashian a rejoint la septième saison de Dancing with the stars. Elle a été la troisième candidate éliminée.

D’autres défis télévisuels

D’autres défis télévisuels
©Capture d’écran 

En dehors de Danse avec les stars, Nabilla peut également viser les Pouvoirs extraordinaires du corps humain pour succéder à Adriana Karembeu, et permettre à France 2 de rajeunir son public, ou encore Pékin Express. Mais en matière d’excursion et d’image, le Graal reste Rendez-vous en terre inconnue. Quoi de mieux que l’émission proposée par Frédéric Lopez pour prouver que Nabilla n’est pas uniquement une enfant gâtée et capricieuse, mais est aussi capable d’être curieuse du monde qui l’entoure. Pourra-t-elle se passer pendant quelques jours de ses talons hauts et de son maquillage ?

Et la comédie ?

Et la comédie ?
©Capture d’écran 

Nabilla est à l’honneur de la troisième saison de Hollywood girls après une apparition au cours de la deuxième salve de la scripted realité. À cette occasion, elle a bénéficié d’un ancien du cours Florent en guise de coach. Évidemment, l’ancien Ange de NRJ12 ne vise pas le César et n’a d’autre ambition que de divertir. À la manière de Kim Kardashian dans son propre rôle dans How I met your mother, Last man standing ou 30 Rock, Nabilla Benattia pourrait jouer de son image en faisant des cameos dans les shortcoms Nos chers voisins ou Scènes de ménages.

Son modèle américain a même eu le droit à un rôle de composition, que ce soit dans la série Drop Dead Diva ou dans le film de Tyler Perry Temptation : Confessions of a Marriage Counselor. A quand une apparition de la Genevoise sous la direction d’Éric Lavaine, de Fabien Onteniente ou, mieux, d’Alain Chabat ?

Doublage

Doublage
©Capture d’écran 

Substituer à la langue originale d’une œuvre audiovisuelle une autre langue reste un travail d’acteur. Si les puristes s’agacent de voir des personnalités se prêter à l’exercice, les noms populaires en France restent un argument de vente. À la manière d’Amel Bent, Lorie ou même Jenifer, pourquoi Nabilla ne ferait-elle pas usage de ses cordes vocales dans un long-métrage d’animation ? Certes l’exercice de la voix-off n’a pas été une réussite dans Allo Nabilla… ma famille en Californie, au point où la chaîne a décidé de retravailler cet aspect pour les deux derniers épisodes, mais doubler un personnage en accord avec son image sexy n’en serait que plus amusant.

Engagement humanitaire

Engagement humanitaire
©Capture d’écran 

Le public a tendance à excuser la surmédiatisation aux personnalités qui utilisent l’espace médiatique à des nobles fins. Attirer l’attention pour sensibiliser le public à certaines causes, récolter des fonds, voire s’investir bénévolement pour une association sont autant d’occasions pour Nabilla de voir sa cote de popularité à la hausse. Celle-ci a d’ailleurs commencé à faire preuve d’altruisme après avoir donné à manger à des sans-abris lors du troisième épisode d’ Allo Nabilla… ma famille en Californie.

Du fait de ses origines, Kim Kardashian a été un soutien public à la connaissance du génocide arménien, notamment en s’adressant au Président Barack Obama dans les médias. En 2011, peu avant le 96e anniversaire de ce triste événement, la star de la télé-réalité américaine avait notamment écrit à ce sujet sur son blog.

Autobiographie

Autobiographie
©Capture d’écran 

« On m’a proposé beaucoup d’argent, de quoi m’acheter un appartement, pour raconter toute ma vie dans un livre, a déclaré Nabilla à l’Express. Mais, à 21 ans, je n’ai pas l’âge de faire une autobiographie. Et puis certaines choses doivent rester intimes. Je donne déjà tellement de moi. » La demoiselle ne souhaite pas « jouer Cosette » et s’affiche comme une anti-Loana étant « moins dupe du système ». Pour autant, le passage de l’autobiographie est un échelon classique outre-Atlantique dès qu’une personnalité a suscité un minimum d’attention de la part du public.

En 2010, dans Kardashian Konfidential, les trois soeurs Kim, Kourtney et Khloé signe une autobiographie dans laquelle figurent plusieurs anecdotes sur leur famille, des conseils beauté et des photos inédites de chaque membre de la tribu. Un ouvrage qui a même atteint la 4e place de la fameuse New York Times best sellers list.




AUDIENCES TV PRIME TIME

Audiences TV Prime (samedi 2 juillet 2022) : Mongeville plus fort que le Combat des maîtres (TF1) et Fort Boyard (France 2)


INTERVIEW

- Exclu - Jean-Luc Azoulay : « Je n’ai aucune inquiétude sur l’avenir des Mystères de l’amour »

- Sophie Ferjani (Tout changer ou déménager) : « Avec Antoine Blandin, Stéphane Plaza était notre cible commune »

- Jazz et Laurent Correia : « Un membre de la JLC Family, auquel personne ne s’attend, va nous quitter »







Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022