mercredi 12 novembre 2014 à 19:01 par

Nagui : une carrière placée sous le signe du jeu, de Que le meilleur gagne à Cherchez l’erreur

1991 : Que le meilleur gagne (La Cinq et France 2)

1991 : Que le meilleur gagne (La Cinq et France 2)
©F2/TF1/Air Production 

La carrière de Nagui a vraiment décollé sur le petit écran avec Que le meilleur gagne. Après des passages sur M6 (Quiz coeur, Fréquenstar) ou TF1 (Et puis quoi encore ?), il débarque sur La Cinq le 4 mars 1991 dans l’arène où l’attendent 200 candidats. Tous les jours à 12 heures, les questions de cultures générales fusent et 10 000 francs sont à décrocher. Une mauvaise réponse et c’est l’élimination directe. Outre Nagui, Laurent Petitguillaume (1993) et Laurence Boccolini (1995) ont présenté le jeu, passé de La Cinq à France 2. En juillet 2012, le retour du concept en access a fait un flop. Le jeu sera cependant de retour en prime time pour des spéciales.

1994 : N’oubliez pas votre brosse à dents (France 2)

1994 : N’oubliez pas votre brosse à dents (France 2)
©F2/TF1/Air Production 

Le 24 septembre 1994, France 2 offrait à Nagui un prime time complètement déjanté. En plus de Que le meilleur gagne et de Taratata, l’animateur dégaine son micro-révolver pour un show à la fois déjanté, insolent, novateur, parodique. Nagui, entouré par ses Naguettes (avec la voix off de Jean-Luc Reichmann) piège ses spectateurs et les invite à participer à des jeux jugés « vulgaires » par TF1. Le gros lot de la première émission ? Une semaine à L’île Maurice ou un week end à Lille chez Maurice. Le ton est donné.

Succès pour France 2, N’oubliez pas votre brosse à dents est victime de la chasse aux animateurs-producteurs du service public. Nagui rejoint TF1, en emportant dans sa valise son concept, rebaptisé Vous ne rêvez pas...

1997 : Rire en toutes lettres et Tous en jeu (TF1)

1997 : Rire en toutes lettres et Tous en jeu (TF1)
©F2/TF1/Air Production 

Sur TF1, Nagui a enchainé les contre-performances, avec des titres comme L’Appel de la couette ou Tous en jeu (un dérivé de Que le meilleur gagne, par équipe d’âge). Le 18 octobre 1997, il teste un nouveau format en prime time : Rire en toutes lettres. Adapté d’un jeu britannique, le concept repose sur des épreuves, autour des mots. À partir d’un énoncé, des personnalités doivent trouver un terme correspondant pour chaque lettre de l’alphabet.

Veronique Genest, Mouss Diouf, Danyboon, Ines Riveiro, Roger Zabel, Joelle Goron, Fabienne Thibeault et Yves Lecoq s’amusent autour de la table. Sur France 2, en 2009, Nagui produit un concept voisin, En toutes lettres, avec Julien Courbet

2001 : Le Numéro gagnant (France 2)

2001 : Le Numéro gagnant (France 2)
©F2/TF1/Air Production 

Après un passage sur Canal+ et Nulle part ailleurs, suite à ses échecs sur TF1, Nagui revient vers France 2 pour Le Numéro gagnant en 2001. Ce jeu hebdomadaire (diffusé chaque dimanche) se déroule en trois manches, avec 49 candidats dans un décor impressionnant. Chaque question demande une réponse chiffrée. Et seuls les plus rapides à avoir répondu correctement continuent l’aventure, jusqu’à la finale. Face au « mur des réponses », le candidat victorieux a trois minutes pour répondre à un maximum de bonnes réponses et remporter un voyage de plus en plus dépaysant...

2004 : Le Coffre (France 2)

2004 : Le Coffre (France 2)
©F2/TF1/Air Production 

Et en janvier 2004, Nagui lançait l’adaptation de The Vault, dit Le Coffre en France. Face au Maillon faible de TF1, France 2 offrait la possibilité à huit candidats de remporter une belle somme d’argent, évolutive au fil des émissions (en cas d’échec). En solo et/ou par équipe, les participants devaient répondre à des questions qui valaient toute des euros. Plus le jeu avançait, plus les sommes grimpaient. Mais en cas de mauvaise réponse, le Coffre se vidait... Et l’entrer en piste des négociateurs (autres candidats) pouvait faire peser dans les décisions, et même empocher le pactole. Ce concept alambiqué a tenu jusqu’en décembre 2004.

2004 : Intervilles (France 2)

2004 : Intervilles (France 2)
©F2/TF1/Air Production 

Pour la première fois de son histoire, Intervilles a installé ses tréteaux et sa tournette en access prime time. Tous les soirs de l’été 2004, Nagui et Juliette Arnaud ont accueilli les équipes des viles de France pour la saison des vachettes. À 19 heures, le jeu populaire de Guy Lux a touché 3 millions de téléspectateurs, soit un score honorable. Depuis le site unique d’Europa Park en Allemagne, tous les jeux traditionnels étaient arbitrés par Robert Wurtz.

L’année suivante, Nagui a conservé son poste, mais aux côtés de Patrice Laffont. Intervilles avait déjà changé de rythme, avec un retour en hebdo. Dans un même temps, son Taratata (émission musicale née en 1993) renait sur France 4.

2006 : Le Marathon des jeux télé (France 2)

2006 : Le Marathon des jeux télé (France 2)
©F2/TF1/Air Production 

En juillet 2006, France 2 réalise le rêve de tous les passionnés de jeux télévisés : la réunion des émissions les plus cultes pour une première partie de soirée unique en son genre. Avec Pascal Sellem, Nagui s’amuse avec des titres aussi célèbres que Le Juste prix, Que le meilleur gagne, Une famille en or, Questions pour un champion ou encore Fa Si La chanter. Au départ 200 candidats et 10 personnalités sont sur la ligne. À l’arrivée, des dizaines de cadeaux, mais des audiences moyennes en prime time.

2006 : Tout le monde veut prendre sa place (France 2)

2006 : Tout le monde veut prendre sa place (France 2)
©F2/TF1/Air Production 

Au cours de l’été 2006, Nagui lance Tout le monde veut prendre sa place pour contrer TF1 et son Attention à la marche. Dans la presse, on ne parle que du duel entre les deux animateurs, hier complice dans N’oubliez pas votre brosse à dents, aujourd’hui rivaux. À l’arrêt de la quotidienne de TF1, les « duo, carré ou cash » et les champions de France 2 ont dominé les audiences. Si les débuts des 12 coups de midi ont été difficiles pour Jean-Luc Reichmann, l’Etoile mystérieuse a depuis pris sa revanche. En 2014, le décor de Tout le monde veut prendre sa place a évolué, et l’audience reste satisfaisante.

2007 : La Part du lion

2007 : La Part du lion
©F2/TF1/Air Production 

Suite au succès de Tout le monde veut prendre sa place, France 2 n’a pas hésité à renouveler sa confiance envers Nagui. Le présentateur reprend donc le schéma qui a fonctionné en 2006 et teste sa Part du lion au cours de l’été 2007. Tous les week-ends, un faux air de Que le meilleur gagne règne sur l’access. 140 candidats font face à l’animateur et répondent à des questions de culture générale en seulement 15 secondes. Il faut aller vite et bien répondre, sous peine d’élimination. Les audiences enregistrées n’ont pas été à la hauteur des espérances et le jeu n’a pas été plus loin que la saison estivale.

2007 : N’oubliez pas les paroles (France 2)

2007 : N’oubliez pas les paroles (France 2)
©F2/TF1/Air Production 

D’abord le week-end puis diffusée tous les soirs, N’oubliez pas les paroles appartient toujours aux piliers de la grille de France 2. Pourtant, le jeu a été annoncé mort et enterré à plusieurs reprises, victime de la lassitude du public. Le karaoké géant de Nagui est pourtant toujours apparu comme le sauveur, suite aux déconvenues successives de la chaîne publique en access.

En 2014, le divertissement a pris la relève de L’Emission pour tous de Laurent Ruquier. Au cours de l’été 2008, le jeu a surtout permis à Patrick Sabatier de faire son grand retour à la télévision. En plus de l’access, N’oubliez pas les paroles a également droit à plusieurs prime time dans l’année.

2011 : Chéri(e), fais les valises ! (France 2)

2011 : Chéri(e), fais les valises ! (France 2)
©F2/TF1/Air Production 

Ce n’est plus un secret pour personne : Nagui a toujours voulu renouer avec l’esprit de N’oubliez pas votre brosse à dents. Fin mars 2011, France 2 démarre l’aventure quotidienne de Chéri(e), fais les valises !. Des questions de culture générale et des épreuves sportives, voire loufoques, sont au menu. À l’issue de la finale, les candidats étaient amenés à choisir une valise mystère. Celle-ci pouvait cacher soit un « simple bibelot », soit « un voyage extraordinaire ». En ne faisant pas assez d’ombre à La Roue de la Fortune de TF1, le jeu n’a pas passé le printemps.

2012 : Volte / Face (France 2)

2012 : Volte / Face (France 2)
©F2/TF1/Air Production 

Nouveauté de la rentrée, Volte / Face a été l’un des nombreux échecs de France 2 en 2012 (avec Roumanoff et les garçons et Vous trouvez ça normal ?!). La règle ? Deux candidats qui ne se connaissent pas doivent jouer ensemble pour répondre à des questions de culture générale. Selon leur réponse, ils peuvent accumuler 100 000 euros dans la cagnotte. Mais, à tout moment du jeu, une alarme peut se déclencher et rompre l’alliance...

Car en effet, un seul des deux joueurs remportera les gains... Pour cela, il lui faudra répondre seul à la question suivante et ainsi, faire volte-face. « Pourront-ils se faire suffisamment confiance pour accumuler un maximum d’argent ? Qui sera trop gourmand ? Et surtout qui fera volte-face le premier ? » annonçait France 2 en guise de teasing. Pari raté.

2013 : Le Cube (France 2)

2013 : Le Cube (France 2)
©F2/TF1/Air Production 

Pendant l’été 2013, l’animateur a testé un format qui avait déjà fait ses preuves outre-Manche. Tous les soirs de la semaine, un candidat affronte les défis du Cube, théâtre du jeu. Il dispose pour cela de deux jokers et neuf vies. Le but ? Remporter jusqu’à 50 000 euros. Pour atteindre le jackpot, concentration et agilité sont nécessaires. En effet, Le Cube réserve des épreuves qui nécessitent maitrise, mémoire ou même équilibre.

Suivant une échelle de gains allant de 200 euros (jeu n°1) à 50 000 euros (jeu n°7), la difficulté va croissante. Il existait plusieurs dizaines d’épreuves, à l’instar de « Aller retour », « Cercle », « Chrono », « Contour », « Expulsion », « Itinéraire », « Oblique » ou « Périmètre ». Le jeu n’a touché un assez large public.

2014 : des projets pour France 2

2014 : des projets pour France 2
©F2/TF1/Air Production 

Toujours en quête de l’access qui pourrait reprendre le flambeau de N’oubliez pas les paroles, l’animateur a également acquis les droits de The Lie (Cherchez l’erreur), un jeu irlandais. Ce programme demande aux équipes participantes de séparer des faits fictifs en identifiant s’ils sont vrais ou faux, dans différentes catégories. Il s’agit du premier quizz show sans questions.




LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (mardi 7 juillet 2020) : Meurtres en Haute-Savoie leader devant le Monde perdu de Jurassic Park, Affaire conclue déçoit

Audiences TV Prime (mardi 7 juillet 2020) : Meurtres en Haute-Savoie leader devant le Monde perdu de Jurassic Park, Affaire conclue déçoit

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (mardi 7 juillet 2020) : Demain nous appartient et N’oubliez pas les paroles durcissent le ton, Stéphane Plaza remonte

Audiences TV Access (mardi 7 juillet 2020) : Demain nous appartient et N’oubliez pas les paroles durcissent le ton, Stéphane Plaza remonte


INTERVIEW
Jean-Luc Azoulay (Les Mystères de l’amour) : « Comme Hélène Rollès, Elsa Esnoult est une vedette à part entière »

Jean-Luc Azoulay (Les Mystères de l’amour) : « Comme Hélène Rollès, Elsa Esnoult est une vedette à part entière »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020