On n’demande qu’à en rire : bientôt le million pour Bruno Guillon ?

mercredi 21 mai 2014 à 14:31 |
Capture F2

Si la barre du million de téléspectateurs apparait encore loin pour Bruno Guillon, les audiences d’On n’demande qu’à en rire grimpent jour après jour un peu plus. Tandis qu’au début du mois d’avril les humoristes amusaient 650 000 fidèles en moyenne, le divertissement de France 2 a réuni plus de 800 000 téléspectateurs ce mardi 20 mai. Au regard des performances enregistrées depuis le début de la saison par la chaîne publique, cette remontée, même lente, peut représenter un motif de satisfaction.

Plus précisément, On n’demande qu’à en rire a rassemblé en moyenne 820 000 amateurs, correspondant à 7.3% du public présent devant la télévision. Cette performance ne bat pas encore le record atteint le jeudi 8 mai, férié. Ce jour-là, 880 000 Français avaient répondu présent, pour 6.7% de part d’audience.

Au programme de ce mardi 20 mai, Bruno Guillon, et son parrain Donel Jack’sman, ont assisté aux sketches de Kallagan (1er passage), Nidhal (10e), Ben (18e) et de l’invité, Sacha Judaszko.

Pour mémoire, On n’demande qu’à en rire est actuellement diffusé du lundi au vendredi, à partir de 17h55 sur France 2. A ce jour, le destin du programme n’a pas encore été officiellement acté en vue de la rentrée de septembre.

FRANCE 2    AUDIENCES TV    DIVERTISSEMENT    ON N’DEMANDE QU’A EN RIRE   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Anne-Claire Coudray : la journaliste explose en direct avant son départ sur TF1

2 - Avis de recherche, Le Jeu de la vérité... les émissions cultes de Patrick Sabatier rediffusées pour la 1ere fois à la TV

3 - Tomer Sisley sur la fin de Balthazar sur TF1 : « Je n’aurais pas aimé faire la saison de trop »


INTERVIEWS

# Dembo Camilo (Ici tout commence, TF1) : « Souleymane ne va pas retenter de récupérer Deva »

# Elsa Esnoult (Les mystères de l’amour, TMC) : « Fanny va pardonner John pour sa relation avec Gabriella »

# Frédérique (Les Reines de la route, 6ter) : « Je ne me suis pas amusée à me faire passer pour quelqu’un d’autre »