On n’est pas couché : Fary fait son retour avec une chronique engagée, Laurent Ruquier en forte baisse et inquiété par Esprits criminels sur TF1

dimanche 12 février 2017 à 09:22 |
Capture France 2

Samedi 11 février, Laurent Ruquier, accompagné de son duo de chroniqueurs, Yann Moix et Vanessa Burggraf, présentait sur France 2 un nouveau numéro de son talk-show On n’est pas couché .

Alors que Michel Onfray faisait la promotion de son livre Décadence, Titoff et Armelle Deutsch défendaient leur pièce de théâtre « Inséparables », Christophe Alévêque évoquait son livre « Bienvenue à Webland ». Christohe venait ensuite présenter son album « Les vestiges du Chaos » tandis qu’Armel Le Cléac’h, navigateur et skipper professionnel, était présent suite à son récent record du Vendée Globe 2017 qu’il a remporté.

A noter également le retour de l’humoriste Fary qui a présenté une chronique engagée dans laquelle il évoquait l’affaire Théo, le Penelope Gate ou encore l’immigration.

En moyenne, le programme diffusé entre 23h09 et 2h05 a réuni 1.3 million d’amateurs, soit 16.8% de part d’audience. C’est 6.7 points de moins que pour le dernier numéro diffusé le 5 février.

Au même moment, France 2 faisait face à la série Esprits criminels et devançait largement le premier épisode, de peu le second épisode, puis était dominée par la troisième enquête regardée par 18.3% des 4 ans et plus.

FRANCE 2    AUDIENCES TV    ON N’EST PAS COUCHE    LAURENT RUQUIER    DIVERTISSEMENT   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Star Academy : scandale pour Léa après la finale sur TF1, les révélations explosives d’Anisha

2 - M6 : le coup d’éclat de Cyril Lignac en direct avec Yanns

3 - Le Cross (spoiler) : Maeva Ghennam accuse violemment Nicolas, Michel alcoolisé sur W9 ?


INTERVIEWS

# Julie Chevallier (Les Mystères de l’amour, TMC) : « Béatrice a caché des choses à Cathy... Elle n’a pas dit son dernier mot ! »

# Pauline (Les Mamans, 6ter) : « Avec François-Maxime, on ne se côtoie plus au quotidien »

# Meghane (Les Mamans, 6ter) : « Le plus dur au quotidien est cette bataille administrative qui n’en finit pas pour Gabriel »